Interview #7 – Hélène Baudart

Bienvenue à toutes et à tous pour cette nouvelle Interview, notre invitée du jour est une photographe habitant Reims ! Vous retrouverez donc son interview agrémentée des photos réalisées dans le cadre du défi « rose et flou » que je lui ai lancé ainsi que sa photo préférée ! Vous pouvez retrouver les autres interviews par ici ! Aller c’est parti !

Pourrais-tu te présenter en quelques lignes ?

Bonjour, je m’appelle Hélène, je suis la doyenne des interviewés d’Anne, née en 1950 à Chambéry en Savoie (d’où mon Amour pour les montagnes sic photos Flickr !!) mais vis à Reims depuis que j’y ai fait mes études de chirurgien-dentiste donc depuis plus de 40 ans, et à la retraite depuis 3 ans. Mes enfants sont tous à Reims (sauf un sur Paris) ainsi que mes petits enfants (7) ce qui ne me laisse pas toujours de temps !!

Comment es-tu tombée dans la photo ?

Il me semble avoir toujours pris des photos, environ depuis l’âge de 13 ans avec un petit Instamatic, puis j’ai eu un Voigtländer, j’ai toujours aimé photographier, sans bien connaître la technique. Pendant mes études je m’y suis un peu plus intéressée, le noir et blanc, les tirages photos, puis j’ai continué … mais toujours beaucoup de paysages, portraits. Mon premier Nikon D40 m’a ouvert plus de possibilités et enfin à la retraite je me suis dit que c’était le moment d’approfondir et c’est ainsi que je me suis inscrite à la formation de Laurent [Breillat], grâce à laquelle j’ai énormément appris.

Quel(s) style(s) préfères-tu pratiquer ?

Je reconnais que je suis plus « photographe » de reportage (voyages), de paysages, de portraits que de photos de rue. J’ai toujours du mal à faire « de la rue » et surtout à poster mes photos sur Flickr, le droit à l’image pour moi reste un problème, alors que je reconnais à l’étranger avoir moins de complexes à aller à la rencontre des gens pour les photographier ! J’aime photographier ce qui est beau que cela soit un paysage, une maison, un arbre. J’aime les couleurs, les contrastes, mais je suis très attirée par le noir et blanc qui représente pour moi le top en photo !

Quels sont tes projets actuels ou futurs, sur quoi travailles-tu en ce moment ?

En fait j’aimerai assez trouver un thème de photos et m’y tenir afin de ne pas tout prendre, mais ce n’est pas facile, quand on aime tout photographier !! M’améliorer en noir et blanc, reprendre des cours pour me perfectionner dans ce domaine ainsi que sur les tirages papier que je ne maîtrise pas.

Quels sont les photographes qui t’inspirent ?

Ils sont si nombreux ! Quand j’étais plus jeune je regardais bien sûr Doisneau, Cartier-Bresson, mais aujourd’hui j’admire les clichés noirs et blancs de Sebastiao Salgado, Yann Arthus-Bertrand pour tous ses clichés vus du ciel, un que je citerai, moins connu, mais que j’aime beaucoup c’est Pierrot Men pour ses photos de Madagascar de toute beauté et je conseille de regarder son site. Steve Mc Curry bien sûr pour tous ses portraits sur l’Inde … Maintenant je dirai qu’il y a tant de photographes amateurs qui font des photos splendides que parfois cela m’interpelle et je me dis à quoi bon pourquoi faire des photos, il y en a tant et tellement mieux … et puis je continue en fait, je me fais plaisir et je rebondis sur ta question plus bas.

Pourquoi fais-tu de la photo ?

Un besoin d’enfermer « dans la boite » comme l’on disait avant, un instant éphémère, l’immortaliser, le sublimer, l’admirer comme je l’ai dit, j’aime photographier ce que je trouve beau. Comme beaucoup, j’aime la photo en tant qu’art, cela nous permet une certaine créativité, un art plus facile à réaliser que la peinture ou la sculpture (enfin pour moi).

Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

Passion je n’en ai pas d’autre, mais j’adore lire, j’aime le cinéma, les arts, les expos, les musées, les voyages bien sûr, en fait tout ce qui me permet de rêver, d’être transportée, et j’aime aussi ma famille … cuisiner ! Vivre !

Quel matériel et logiciel de post-traitement utilises-tu ?

A ce jour j’ai un Nikon 7100, un zoom 18/200, deux focales fixes : 50 mm 1,8 et un 105 mm macro 2,8 que je viens de m’offrir et que je n’ai pas encore bien eu le temps d’exploiter, c’était un objectif dont je rêvais pour la macro et les portraits. Mais en parallèle je me suis achetée un hybride, le petit Lumix Panasonic GM1, un poids plume de 200 grammes que je trouve génial, il tient dans une poche et on peut l’avoir toujours sur soi, un peu limité en lumière basse mais la qualité des photos est superbe (je lorgne sur le Lumix GX8 avec viseur et écran orientable, mais on verra …) j’ai pour celui-ci un 12/32 et le 45/175. j’ai laissé quelques temps, je l’avoue, le Nikon dans l’armoire !! Les deux sont complémentaires, mais avec l’âge le poids du Nikon est une contrainte !! J’utilise Ligthroom ; le seul que je manipule assez bien. Je ne conçois plus de montrer mes photos sans les avoir traitées auparavant par ce logiciel, même si parfois je me contente de juste rajouter du contraste ou de la lumière. Mais de temps à autre je reste plus longtemps sur une photo et essaie des lumières différentes, des cadrages, les couleurs etc … Par contre ce logiciel ne me sert pas de rangement.

Quelle est ta photo préférée et pourquoi ?

J’avais choisi deux photos, un portrait d’un enfant pris au Sénégal dont le regard m’a particulièrement touché et puis celle-ci d’une dune du désert du Namib (Namibie) parmi les plus hautes du monde, au sommet une vue panoramique sur un océan de sable, c’est époustouflant, féerique et je regrette de n’avoir pas eu de meilleurs objectifs, un autre reflex ! Et je n’avais pas encore suivi mes cours ! Elle reflète un voyage merveilleux dans un pays magique.

Eh bien Hélène, tout d’abord, ça me donne faim ! Mon mari vient justement de me ramener (via un collègue qui habite près de Reims) des biscuits roses et c’est très sympa surtout à tremper dans le thé, mais je m’égare ! Pour en revenir au défi, tu es bien dans le thème, il y a du rose et du flou sur chaque photo. Certains flous sont assez légers, mais ils sont bien là ! Tu aurais peut-être pu tenter une photo avec beaucoup plus de flou en proportion, un peu comme les flous « brouillardeux » d’Anne-Laure Jacquart par exemple, histoire de tester autre chose et pour diversifier ta série. Le magasin Fossier est une vraie bonbonnière, si je passe dans le coin, j’y ferai un saut car les autres friandises qu’ils présentent ont l’air très sympas aussi ! Le reflet avec la bouteille est très joli. Tu nous as offert une jolie découverte tout en douceur ! Un grand merci à Hélène pour sa participation pleine de douceurs prises tout en douceur ! Une atmosphère gourmande et calme s’en dégage ! 🙂 Pour ceux qui voudraient découvrir et/ou suivre Hélène, voici tous ses liens utiles :

Quant à moi, je vous donne rendez-vous pour une prochaine interview ! N’hésitez pas à laissez vos commentaires et questions concernant le travail d’Hélène ! Je vous dis à bientôt ! 🙂

Abonnez-vous à la newsletter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

12 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires