Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Week-end en Charente

 

Le dernier week-end de Janvier accueillait le festival de la BD d’Angoulême. A cette occasion, nous nous sommes rendus sur place, sympathiquement invité par un ami. Tout d’abord, j’aurai aimé vous proposer des photos du festival, mais avec le renforcement du plan Vigipirate, il n’était pas envisageable de prendre l’appareil avec moi. Nous avons même fait en sorte de ne pas avoir de sac avec nous, de tout avoir dans les poches car à chaque entrée de tente, ils fouillaient tous les sacs, il fallait vider ses poches et on passait systématiquement au détecteur de métaux. Je me suis consolée avec mon téléphone portable, mais elles sont moyennes. Bref, comme nous n’avons pas fait que ça du week-end, je vous propose quelques photos de nos autres déplacements. Nous sommes allés à Bassac [1], Jarnac [2] et Cognac [3] ! Une petite carte, comme toujours, pour s’y retrouver :

 

Nous avons tout d’abord visité l’abbaye bénédictine Saint-Etienne de Bassac. Elle a été fondée au début du 11ème siècle :

Abbaye

 

Ici, une vue de l’extérieur de l’abbaye, de style majoritairement gothique :

Extérieur de l’Abbaye

 

Changement de cadre, nous sommes ici dans la ville de Jarnac, célèbre pour être la ville natale de François Mitterrand. La Charente y coule, voici une petite vue ensoleillée :

La charente

 

Une grande maison du Cognac à Jarnac est la maison Courvoisier. On en voit ici une partie avec ses tonneaux exposés au niveau des fenêtres. Cette marque a été fondée en 1836 :

Cognac qui roule

 

A cet endroit, la charente se sépare en 2 bras. Ici, une petite maison isolée et tranquille :

Maison au calme

 

Aller, j’avoue, après la vidéo de Laurent Breillat sur le virage partiel, j’ai enfin compris quelques trucs. Voici un virage partiel dans les méandres des bords de charente, un lieu qui semble figé dans le temps (ou presque) :

Dans le passé

 

Au détour d’une autre petite rue, une maison toute simple, mais l’heure de la journée et l’ensoleillement m’ont donné l’idée de cette photo :

Pierres ombragées

 

Nous sommes sur le territoire de la commune de Saint-Cybardeaux qui abrite le théâtre gallo-romain des Bouchauds. Il a été découvert en 1865 et est le plus grand d’Aquitaine avec un diamètre de 105,60 mètres. Sa construction date du 1er siècle :

Théâtre des Bouchauds

 

Cette photo a été prise quand nous sommes descendus en 4ème vitesse du théâtre des Bouchauds à cause d’une averse de grêle, on voit d’ailleurs bien ces « vilains » nuages en face. La voiture était à un groupe de personnes costumées façon seconde Guerre Mondiale :

Rétro

 

Un peu plus tard dans l’après-midi, nous sommes allés à Cognac, ville hautement connu pour son breuvage. Nous avons d’ailleurs visité le musée des arts du Cognac :

Arts du Cognac

 

La visite commence par une galerie où sont exposées de très vieilles bouteilles de Cognac :

Prunier

 

Ici une vue globale de la galerie des bouteilles :

Un petit verre ?

 

Plus nous remontons la galerie, plus les bouteilles sont récentes, mais celle-là, je la trouve particulièrement travaillée et classe :

Cerf m’en un verre

 

Dans une autre salle, divers objets autour de la fabrication du Cognac étaient exposés. Ici, une marque à feu utilisée pour marquer les fûts de Cognac :

Empreinte de Cognac

 

Nous avons trouvé ces vitrines un peu plus loin avec tout un tas de vieilles étiquettes de bouteilles de Cognac, elles sont toutes très différentes, il y en a une grande variété :

Étiquettes

 

Voici une bouteille récente mais de prestige. On peut la trouver en vente sur certains sites à plus de 9 000 € :

Hennessy Ellipse

 

Pour terminer la balade dans l’univers du Cognac, on retrouve ici une sélection d’affiches de diverses époques :

Le Cognac s’affiche

 


Vous avez aimé cet article et vous souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

11 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    7 mars 2015 at 12 h 49 min 

    Merci Alex ! Ah, je ne me souvenais plus que tu étais de la Charente ! La prochaine fois que j’y passe, je verrai combien de temps je reste, si je peux faire un crochet !

  • Alex De Morière
    6 mars 2015 at 20 h 56 min 

    Nonnnnnnnnnnnnnnnn! Tu ais passé en Charente sans me faire signe! 🙁

    Très belle série et j’aime particulièrement les photos qui tournent autour du Cognac. Bravo! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    17 février 2015 at 10 h 44 min 

    Merci à toi Karim ! Oui, j’ai trouvé aussi que les bouteilles étaient très proches de la qualité que l’ont peut trouver dans le milieu des parfums, très travaillées, des produits orientés luxe.

  • Karim
    16 février 2015 at 22 h 38 min 

    J’aime bien cet univers autour du cognac, les photos sont supers et très classes. Ça rappelle l’univers du parfum avec ces beaux flacons … Tu pourrais leur revendre tes photos pour la plaquette du musée 😉 . La traction est top aussi !! beau NB

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    15 février 2015 at 12 h 11 min 

    Merci Bruno, contente que tu aies fait quelques découvertes ! 🙂

  • Bruno
    15 février 2015 at 11 h 33 min 

    Anne comme toujours ,une belle promenade avec plein de découvertes (le théâtre gallo romain , le musée …) »Maison au calme » est très apaisante.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    15 février 2015 at 0 h 43 min 

    Merci Amor ! Oui, la Charente, c’est plutôt paisible et c’est ça qui est bien, on s’est ressourcé, ça fait du bien !

  • Amor
    14 février 2015 at 23 h 34 min 

    Une belle impression de temps ancien et de calme dans tes photos. Certains coins en dehors du temps avec ce théâtre oublié, la traction. Les bords de Charente ont l’air paisible et très jolis. La visite du Cognac à l’air intéressant, l’histoire ne dit pas si il était bon. Bon point pour cerf m’en un verre (excellent). J’aime la photo de la bouteille obus, avec tout ces reflets dorés et celle de la tuture ancienne face à la vallée.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    14 février 2015 at 15 h 29 min 

    Merci Delphine et Esther !

    On a fait une dégustation de Cognac, mais c’est pas mon truc ! lol

    Nous sommes allés au festival un vendredi, donc niveau monde, c’était tout à fait raisonnable, juste Vigipirate qui était un peu embêtant. Il est clair que le week-end c’est l’horreur, on nous a vivement conseillé d’y aller en semaine. On a eu le temps de faire des dédicaces, de parler avec de petits auteurs, c’était très chouette !
    Pour le virage partiel, regarde la dernière vidéo de Laurent, elle explique très bien comment cela fonctionne !

  • esther
    14 février 2015 at 13 h 58 min 

    Belle balade, on aurait presque pu se croiser ! j’ai envisager d’aller au festival, mais j’ai craint la foule et le plan vigi-pirate. La campagne est belle, entre nuages et soleil (la rétro avec ces nuages menaçant est très bonne) quant aux bouteilles de Cognac (je connais ce musée) tu pourrais presque en faire une série ! belle lumière dorée pour des photos en intérieur, la grande ouverture de ton objectif le permet…
    Pour le virage partiel, je vais essayer de trouver des infos, je le teste parfois sur lightroom, mais je ne sais pas comment ça fonctionne

  • Delphine
    14 février 2015 at 12 h 56 min 

    Jolie ballade !
    J’aime beaucoup ta photo « maison au calme »
    Quant au cognac cela ferait presque envie d’y goûter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.