Un week-end en Champagne

Début décembre, nous avons été à nouveau invité dans la région de Reims par des amis. L’année dernière nous avions pu voir les Habits de Lumière à Epernay où nous avions été enchanté, ainsi que Reims, bien évidemment, et la ville de Hautvillers avec ses mignonnes enseignes d’époque. Cette année, nous avons fait à nouveau les Habits de Lumière [3], mais également une balade sur l’eau à Châlons en Champagne [2] et la visite du phare de Verzenay [4] ainsi qu’un petit tour dans Reims [1], c’est parti !

Nous nous sommes promenés dans Châlons en Champagne avant la balade en bateau qui avait lieu un peu plus tard dans l’après-midi. La température était assez froid, mais c’était agréable de se promener dans les petites rues, nous avons trouvé quelques street arts :

contact@annelandoisfavret.fr

De jolies enseignes comme ici le Bon Diable, un magasin de vêtements, ou bien encore une fresque peinte, il y a de quoi voir dans le centre-ville. Nous avons fait un petit crochet par une exposition Lego dans l’hôtel de ville pour patienter encore un peu :

Les « métamorph’eau’ses » à Châlons existe depuis 2015, c’est une balade en barque qui permet de découvrir le patrimoine culturel et architectural de la ville. A la tombée de la nuit, notre vision des choses change, des projections vidéos sur les bâtiments animent la balade, voici un lien vidéo pour les curieux :

Bâtiment à damier

La balade commence (et se termine) par les souterrains accessibles uniquement par voie d’eau. C’est l’occasion de projeter différentes formes et couleurs sur les parois, effet garanti. Dans la barque, nous sommes accompagnés d’un guide qui n’hésite pas à nous donner des indications historiques, mais également sur la configuration des lieux et quelques anecdotes. On retrouve beaucoup de projections sur des monuments, le rendu est superbe. Cela nous donne aussi l’occasion de voir les bâtiments sous un autre angle, en contre-plongée, ce qui n’est pas habituel mais ça les rend encore plus imposants :

Nous voguons sur le Mau et le Nau, 2 petits cours d’eau qui sillonnent le centre historique. Au fil de la balade, on croise le chemin de Notre Dame de Vaux au bord du Mau, c’est une église gothique construite entre le XII et le XVème siècle. Elle est l’emblème de la ville, classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1998 :

Notre Dame de Vaux

Lors de la balade, on a l’occasion de passer sous plusieurs ponts où l’on retrouve également des projections vidéos. A droite, on peut observer le bâtiment de l’office du tourisme avec ses colombages :

Pour la 2ème fois, nous nous rendons à Epernay pour assister aux Habits de Lumière, un vrai régal des yeux. Sur toute l’avenue de Champagne, une grande artère qui, comme son nom l’indique assez bien on retrouve beaucoup de maisons de marques produisant du champagne, on peut voir des projections lumineuses, rentrer sur certaines propriétés, voir un défilé ou bien encore un feu d’artifice. Pour commencer, nous nous dirigeons vers la cour intérieur d’une des propriétés, des flammes, des braseros, des torches ou bien encore des cheminées de feu nous attendent et elles sont bienvenues vu les températures glaciales. Ça et là, des sculptures se découvrent avec de jolis reflets sur l’eau et on a envie de rester coller à ses boules suspendues de feu :

Quand on rentre dans certaines maisons de champagne on peut déguster quelques sandwichs et autres snacks. On peut bien évidemment déguster une coupe de champagne. On retrouve également de grandes tentes où l’on peut danser. En remontant l’avenue, on peut admirer les projections sur les façades, attention tout de même c’est un événement très prisé, c’est noir de monde, ce n’est pas toujours facile de se frayer un chemin, et encore moins d’avoir des photos de bâtiments sans personne dessus. Le feu d’artifice concentre presque tout le monde en haut de l’avenue, on fini assez serré mais le spectacle en vaut le coup. Cette fois-ci on est arrivé en cours pour le feu d’artifice, il est très sympa, mais je préfère les décorations de lumière et le défilé :

Le moment du défilé arrive, nous ne sommes pas hyper bien placés mais nous arrivons à presque tout voir surtout du fait que le cortège fasse demi-tour en haut de l’avenue, cela nous a laissé le temps de nous préparer pour leur descente de la rue. Cette année encore, les costumes étaient superbes, les lumières idéalement placées subliment les habits. On retrouve des constructions géométriques où certains artistes se balancent tels des acrobates :

Le dimanche matin, nous avons bravé le froid et la neige pour aller voir le phare de Verzenay. Le phare a été construit en 1909 par un négociant en vins de Champagne dans un but publicitaire mais pendant la Première Guerre Mondiale des obus tombèrent dessus. Le bâtiment fût laissé à l’abandon et en 1987, il a été racheté par la commune et quelques années plus tard, en 1999, le musée de la vigne ouvrit ses portes. Au loin, on distingue à peine le phare, le plafond nuageux est très bas, la route est presque glissante :

Le phare dans la brume

Nous nous garons sur le parking juste à côté, il a pas mal neigé dans la nuit, des gens ont pu faire un bonhomme de neige. Nous empruntons une passerelle métallique, donc ultra glissante, et nous réussissons à rester sur nos pieds pour atteindre un point de vue très sympa sur la région :

Nous arrivons au pied du phare, il est assez haut tout de même. Nous n’avons pas fait le musée de la vigne, mais pour information, l’entrée coûte 8 € et avec le phare c’est 9 €. La visite dure environ 1h/1h30 :

Phare away

Avant de revenir sur l’Ile de France, nous faisons un petit crochet par Reims. La veille, depuis l’autoroute, nous avions aperçu un joli dôme. Après avoir questionné nos amis, nous avons sur que c’était la basilique Sainte-Clotilde. Elle a été construite entre 1896 et 1905 pour le 14ème centenaire du baptême du roi Clovis. Le bâtiment rend hommage à son épouse, qui fût à l’origine de la conversion du roi des Francs. De style néo-byzantin, elle attire l’œil de suite :

La basilique est située au cœur du quartier Sainte-Anne. Elle abrite environ 2 000 reliques des saintes et saints importants de France qui sont conservées dans plus de 120 reliquaires. Nous n’avons pas pu la visiter, elle était fermée à ce moment-là :

Sainte-Clotilde

Carnet pratique

Les métamorph’eau’ses | 51000 Châlons en Champagne | 15 € | Site

Habits de Lumière | Avenue de Champagne – 51200 Epernay | Gratuit | Site

Phare de Verzenay | Rue du Phare – 51360 Verzenay | 3, 8 ou 9 € | Site

Basilique Sainte-Clotilde | Place Sainte-Clotilde – 51100 Reims | Site

C’était encore un superbe week-end en Champagne ! Nous avons été très bien aiguillé pour les visites, on a été enchanté. C’est la 2ème année que nous faisons les habits de lumière et les organisateurs ont su se renouveler avec talent ! La balade sur l’eau à Châlons en Champagne était génial, on est pris dans l’ambiance, tout est de qualité, je vous la conseille. Connaissez-vous cette région ? Avez-vous eu l’occasion de vous rendre à une de ces festivités ? Etes-vous tentés ? 🙂

Newsletter

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

10 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    14 mai 2018 at 14 h 19 min 

    Merci Amor ! Oui, j’ai découvert également que les périodes étaient assez étendues, mais l’été, tu ne pourras peut-être pas en profiter la nuit … ? Tout dépend jusqu’à quelle heure cela est ouvert !

  • Amor
    14 mai 2018 at 11 h 33 min 

    Je pensais que les Métamorph’eau’es n’avait lieu que l’hiver mais il semble que se soit en 2018 de Mai à Septembre sur le site. Je pense y aller faire un tour en Juin c’est une bonne idée.
    J’aime beaucoup toutes ces photos des sculptures et mobiles en feu.
    Trop drôle aussi le baignade interdite !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    27 avril 2018 at 12 h 16 min 

    Merci beaucoup Esther ! On a eu la chance d’avoir le droit à différentes ambiances durant tout le week-end ! 🙂

  • Esther
    26 avril 2018 at 22 h 02 min 

    Entre les photos de nuit colorées et la douceur des paysages enneigés, on ne sait que choisir. Une ambiance différente bien sur, mais que tu as su capter parfaitement avec une belle unité pour chaque partie.
    La série presque abstraite des détails sur les murs de couleurs est particulièrement réussie.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    26 avril 2018 at 18 h 31 min 

    Merci Anne, nous avons eu de la chance de voir ces paysages sous la neige, d’autant plus que la veille, il n’y avait rien du tout !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    26 avril 2018 at 18 h 30 min 

    Merci Christine ! Les métamorph’eau’ses ont lieu également à d’autres périodes dans l’année. Contente que ça t’ai plu ! 🙂

  • Anne
    26 avril 2018 at 11 h 42 min 

    Sous la neige, c’est peu commun. J’aime bien les street art, ils sont amusants. Et ces mises en lumière permettent d’observer les batiment sous un nouveau regard, j’aime beaucoup leur poésie.

  • Christine
    25 avril 2018 at 20 h 16 min 

    Quelle jolies fêtes ! en plus, c’est très sympa qu’elles aient lieu l’hiver alors qu’il n’y a pas grand chose à faire à cette période.
    Merci pour ces très belles photos et cette découverte pour moi.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    24 avril 2018 at 15 h 43 min 

    Merci beaucoup Pascal ! Ces spectacles de lumière sont très souvent des réussites et permettent d’avoir une autre vision de la ville et/ou des monuments !

  • Pascal
    24 avril 2018 at 10 h 07 min 

    Excellent ces deux premiers street art, j’ai bien rit. C’es Vrai que le spectacle de lumière est superbe. J’ai pu en apprécier un à Chartres. Ça vaut le détour. J’aime beaucoup le cadrage de la première image du défilé et ces images enneigées avec ces courbes très jolies ..!!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.