Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Tampere

Sortons un petit peu d’Helsinki, pas que cela soit inintéressant, mais nous avons fait beaucoup de balades dans ce secteur, et il est temps de changer d’air, et d’aller à la découverte de la Finlande plus au nord. Nous sommes allés visiter la ville de Tampere, qui se situer à 173 km au nord-est d’Helsinki. Cette ville est située entre 2 grands lacs (Näsijärvi et Pyhäjärvi), elle a été fondée en 1775 par Gustave III de Suède pour servir de comptoir commercial. La ville est traversée par la rivière Tammerkoski, cette rivière fait d’ailleurs la jonction entre les 2 lacs, il y a même une différence d’altitude de 18 mètres entre ces deux-ci. Durant la première moitié du 19ème siècle, elle abritait la moitié des activités industrielles de la Finlande, ce qui lui a valu le surnom de « Manchester du Nord », surnom peu apprécié de ses habitants évidemment ! Elle a actuellement plus de 200 000 habitants et est la troisième ville de Finlande, mais, au regard de la définition de l’Union Européenne, Tampere n’est pas une ville à cause de sa densité de population trop faible :

 

Nous nous sommes garés juste à côté de la rivière, sur un petit parking près d’un stade. Nous avons traversé un grand pont puis sommes arrivés sur la rive est où nous avons commencé à nous balader, le long de la rivière :

Tammerkorski

 

Après une pause sandwich, nous avons attaqué par la visite d’un parc, sur les hauteurs de la ville (au sud), en bordure du lac Pyhäjärvi. On aperçoit une cheminée en briques, il y en a plusieurs comme celle-là à travers toute la ville :

Nikon D5100 - ISO 100 - 27 mm - f/5,6 - 1/500

Nikon D5100 - ISO 100 - 50 mm - f/5,6 - 1/500

 

Après la balade dans le parc, nous sommes revenus vers la ville, nous avons traversé la ville du sud vers le nord et avons rencontré de bien jolies maisons :

Maison verte

 

La photo de gauche se situe juste avant la précédente en fait, c’est la descente dans le parc pour revenir vers la ville. Cette photo a d’ailleurs failli faire un accident, un cycliste très logique s’est mis à dévaler la pente en roulant à gauche (oui oui, je rappelle qu’en Finlande on roule à droite) et roulant en plus sur les graviers. Quand je me suis relevée après la photo, heureusement que j’y suis allée doucement sinon il me rentrait dedans ! A droite, une statue, qui elle est moins ne filait pas à toute vitesse :p :

Nikon D5100 - ISO 100 - 50 mm - f/5,6 - 1/125

Nikon D5100 - ISO 100 - 17 mm - f/5,6 - 1/80

 

Ceci est une bibliothèque, je n’ai pas pu m’empêcher d’essayer quelque chose quand j’ai vu son toit si particulier :

Culture courbe

 

Nous sommes allés voir l’église Alexandre [1], une église de style néogothique finie d’achevée en 1881. Son nom vient du tsar Alexandre II de Russie. Sur la droite une photo de l’intérieur :

Nikon D5100 - ISO 800 - 17 mm - f/2,8 - 1/4000

Nikon D5100 - ISO 800 - 17 mm - f/2,8 - 1/80

 

J’aime beaucoup les photos d’Eric Forey, j’avais lu avant de partir son livre sur les séries photographiques et j’avais bien aimé ses photos d’immeubles que l’on trouve dedans, alors j’en ai testé une en vue frontale, j’ai cadré large car je savais qu’au post-traitement la correction de la perspective me ferait perdre une partie de l’image :

Perspective bleue

 

Nous sommes remontés tout au nord, avons traversé un autre parc puis la grande route et sommes arrivés au parc d’attraction Särkänniemi [2], très réputé dans la région. Au centre de ce parc, trône une tour d’observation (näsinneula). Elle a été construite entre 1970 et 1971, elle mesure 134,50 mètres de haut et par temps clair, on peut voir à 20 kilomètres :

Au loin un lac

 

Nous avons fait un petit tour dans le parc en lui-même, mais comme on était pas mal fatigués, on s’est contenté d’avoir mal pour les gens. Sur la photo, c’est le vrai sens de prise, je vous laisse imaginer la suite :

C’est quoi le texte ?

 

Une dernière petite vue depuis la tour d’observation, on voit en bas à gauche une attraction avec des bouées, ça on en a pas mal chez nous ! Et puis, j’étais contente car j’ai trouvé une plaque de la ville :

Nikon D5100 - ISO 100 - 17 mm - f/7,1 - 1/40

Nikon D5100 - ISO 100 - 19 mm - f/4 - 1/40

 

Nous sommes ensuite revenus vers le centre de la ville, avec ici, le théâtre. Il a été construit en 1912 :

Sugar

 

Après notre petit tour du centre (il n’est pas très grand), nous avons entamé notre migration vers la voiture, nous sommes passés à nouveau près de la rivière où nous avons pu voir d’anciens bâtiments marqués par l’époque industrielle :

Reflet industriel

 

Nous avons fait un petit crochet pour voir l’église orthodoxe de Tampere ou église de Saint Alexandre Nevski et de Saint Nicholas qui est de style néo-byzantin et a été construite en 1899. Lors de notre passage, un signe divin :p :

C’est un signe

 

Nous voilà partis de Tampere, nous sommes sur l’autoroute 3 et nous avons roulé 10 ou 15 minutes et nous nous sommes arrêtés car nous cherchions un joli point de vue sur des lacs pour faire quelques poses longues. Je n’ai plus du tout le nom de cet endroit mais c’était très sympa, il y avait des gens qui se baignaient, on était en fin d’après-midi un dimanche. J’ai trouvé ce petit ponton avec banc, le cadre est superbe en tout cas :

Banc sur lac

 

J’ai pris un autre cliché du lac, avec le soleil de face. Ceux qui suivent auront remarqué qu’il n’y a pas de photo en pose longue. Tout à fait, ce qui s’est passé, c’est que j’avais juste oublié qu’à presque 19h, le soleil est encore très haut en Finlande, donc il y avait trop de luminosité, et puis j’en ai bien fait une quand même, pas très longue, 20 secondes, mais elle n’était pas terrible :

Soleil de 19h

 

Et voilà, l’article sur Tampere se termine ici sur ces photos de lac (oui, pas très original de faire une photo de lac en Finlande :p), à la prochaine pour une nouvelle ville ! 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

5 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    14 septembre 2015 at 10 h 09 min 

    Merci Hélène pour ton passage et tes gentils commentaires ! 🙂 Contente que ce que je propose ici te plaise !

  • helene baudart
    14 septembre 2015 at 8 h 52 min 

    bravo pour ce super reportage ,de très belles photos et un plaisir a regarder et lire tes commentaires(quel travail!) sur ce pays que je ne connais pas du tout ;bravo Anne tu es vraiment douée

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    7 septembre 2015 at 10 h 32 min 

    Merci Esther ! Pour la photo de l’immeuble, j’avoue que je suis assez contente du résultat, c’est ce que je voulais rendre. A la « Eric Forey » modestement bien sûr, c’est plus une source d’inspiration.
    « C’est quoi le texte ? » est une réplique d’une pub Orangina (des années 90), ou des personnes avec des costumes de bouteilles faisaient un grand 8 qui décoiffe, et avant le départ, il y en a un qui disait « c’est quoi le texte ? », avant de crier « Ahhhh », bref c’était des pubs bien marrantes !
    Ouhlala, je me suis mal exprimé dans mon article, oui, j’avais le trépied et le filtre ND400, mais même avec ça, je ne dépassais pas les 20 secondes, et ce n’était pas suffisant pour faire un bel effet sur l’eau et les nuages.
    Je connais Eric Dufour, j’adore ! 😀

  • Esther
    6 septembre 2015 at 19 h 53 min 

    Je pourrai presque dire à mes amis que j’ai visité la Finlande avec tes articles 😉
    Quelle luminosité encore ! j’aime beaucoup l’intérieur de l’église, la courbe audacieuse de la bibliothèque, le signe divin (oh, presque une photo de rue !) le banc…
    Ton immeuble à la Eric Foley est excellent : chaque fenêtre et chaque balcon a sa particularité, mais l’ensemble est rigoureux et dans une belle déclinaison de bleu. Parfaite reprise des perspectives…
    Je n’ai pas tout à fait compris « c »est quoi le texte ? » renversant, c’est sur !
    Tu n’as pas de filtre ND pour les poses longues ? et puis il faudrait aussi un trépied… j’imagine ton sac !!!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.