Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Street arts dans le 10ème à Paris

Fin octobre (décidément, encore du beau temps sur ce mois), j’ai fait un petit crochet par Paris et j’en ai profité, comme presque à chaque fois, pour visiter ou voir des choses, comme des street arts … au hasard ! Cette fois-ci, je suis allée dans le 10ème arrondissement de Paris, un morceau se trouve aussi dans le 11ème. Aller, sans plus attendre, c’est parti pour la balade !

Au 107 Rue Oberkampf dans le 11ème [1], on retrouve le Mur, un endroit où l’on peut voir de jolies fresques de street art éphémères. Lors de ma venue, il y avait une œuvre de Monkeybird (déjà vue à l’école Art42), qui était visible jusqu’au 4 novembre :

Plus loin, rue de la Fontaine au Roi (11ème) [2], le mur est couvert d’œuvres sur presque toute sa longueur. La réalisation est de Cost TPK :

Œuvre en cercle

Toujours dans la même rue, une fresque un peu plus grande, faite par Joris Delacour. Ce parisien est diplômé des Beaux-Arts mais également professeur de graffiti mais aussi peintre décorateur d’intérieur :

On ne change pas de rue et on tombe sur une autre œuvre de Cost TPK avec ici un graffeur dans des tons foncés et un bleu bien soutenu :

Graffeur déterminé

A cheval sur le 10ème et le 11ème, on retrouve le quartier de Belleville. Il y a les lignes 2 et 11 du métro qui y passent. J’étais déjà passée par là plusieurs fois sans vraiment prendre le temps de m’y arrêter, et j’ai découvert un sous-quartier, Babelville, qui est en fait la contraction de bas et de Belleville. Des psychanalystes urbains (ANPU) se sont penchés sur ce quartier populaire aux diverses origines, une sorte de reconquête urbaine en somme. Des inscriptions sont disséminées un peu partout, colorées et joyeuses, l’accent est mis sur le paysage urbain, social et économique. Voici un lien vers un article qui détaille un peu plus cette initiative qui semble dater de juin 2017 :

Bas Belleville

Toujours dans la rue de la Fontaine au Roi, on retrouve la Cantine de Babelville [3], une cantine associative en partenariat avec la Coop Mijotée. J’y suis passée aux alentours de 11h/11h30 et une personne était en train d’inscrire le menu du jour. Je n’étais pas partie pour y manger, mais en regardant le menu, ça m’a donné tout de suite faim. Ce n’est pas cher du tout pour Paris, et c’est très très bon, je conseille vivement d’aller y faire un tour. On y retrouve pas mal de travailleurs et d’habitants du quartier, c’est une ambiance simple mais les gens rigolent entre eux, pas comme dans certaines ambiances un peu « tristounes » où personne ne se parle comme dans les lieux type « Starbuck » :

En remontant au nord de Belleville, on tombe sur la rue du Faubourg du Temple, qui symbole la limite entre le 11ème et le 10ème, cette rue nous offre quelques pépites d’architecture comme le Palais du Commerce [4], galerie marchande classés aux Monuments Historiques depuis 1994. Sa construction date de 1924, il est constitué de béton armé et offre 2 niveaux avec des bureaux et des boutiques ainsi qu’un bal, le Java, en sous-sol :

streetart10eme-009

Palais du Commerce

A quelques rues de là, on retrouve d’autres street arts discrets, comme le collage (légèrement déchiré …) de gauche réalisé par FKDL. La réalisation de droite est faite par Ianah, en collaboration avec Pixoasso et les 3 murs :

Dans la rue Sainte-Marthe [5], on peut voir l’oeuvre de Michael Kershnar, un californien issu du monde du skate :

Miaou ?

Plus au nord, on débouche sur l’hôpital Saint-Louis. A détour de la rue Alibert [6], on trouve cette fresque (gauche) d’un style plus classique. A quelques rues encore, rue Jacques Louvel-Tessier [7], une autre fresque dans un style plus coloré et enfantin, signée Flip, un artiste brésilien :

Sur le mur d’à côté, on retrouve une autre oeuvre de Flip, dans les mêmes couleurs à peu près, quoiqu’un peu plus douces :

Flip le dauphin

Juste à côté des street arts précédents se trouve la rue d’Aix [8], une toute petite rue très étroite. On y retrouve cette fresque (gauche) réalisée par Rita Wainer, une brésilienne (décidément, le Brésil est à l’honneur). Perpendiculairement à la rue Saint-Maur, on découvre cette fresque (droite) dans le passage Hébrard [9], c’est l’oeuvre de Jeff Henriquez, un artiste New Yorkais :

Retour dans le 11ème, rue Amelot [10], où se situe d’ailleurs le Cirque d’Hiver Bouglione, on retrouve un collage dont je n’ai pas pu identifier l’auteur. C’est un Mario bien suspect que l’on peut voir :

Plombier en flag

En reprenant la rue Saint-Maur, on croise ces chiens (ou loups selon les versions) peints dans les tons rouges par Mesa, un artiste espagnol qui peint plutôt des visages ou des corbeaux habituellement. Pour finir, un petit bonus, j’ai trouvé un nouveau Clet Abraham :

Carnet pratique

La Cantine de Babelville | 77 Rue de la Fontaine du Roi – 75011 Paris | Site

Palais du Commerce | 105 Faubourg du Temple – 75010 Paris

Encore une belle fournée de street arts, mes préférés sont le Monkeybird, le graffeur et les 2 réalisés par Flip, et vous ? Si vous passez dans le quartier et que vous avez un petit creux, foncez sans souci à la Cantine de Babelville, on s’y régale ! 🙂

Newsletter

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

6 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    13 avril 2018 at 22 h 08 min 

    Merci Amor ! Les street arts ça change vite, il faut être rapide et passer souvent. Pour le 107 rue Oberkampf, apparemment, c’est carrément renouvelé toutes les 2 semaines !
    Je ne suis pas allée en haut du Palais du Commerce, je me note ça pour une prochaine fois. Je ne crois pas être passée rue Desnoyez, mais le nom ne m’est pas inconnu ! 🙂

  • Amor
    13 avril 2018 at 19 h 30 min 

    C’est drôle de revisiter ce quartier avec toi. C’est un des premiers quartiers que j’ai arpenté « en photo » en 2014 j’avais fait toutes ces rues et rien ne ressemble à ce qui était là avant; j’aime beaucoup la rue Sainte Marthe avec toutes les maisons identiques de couleurs différentes et toutes ces boutiques qui sortent de l’ordinaire (sont-elles toujours là ?).
    Sur l’hôpital là où tu as des dinosaures j’avais des globules rouges pour le don du sang, au 107 Oberkampf j’avais une souris gigantesque avec des matériaux de récupération.
    La palais du commerce (plus beaucoup de commerce à l’intérieur) j’adore cet endroit. Es-tu monter à l’intérieur il y a des vues superbes.
    Sinon il y a aussi la rue Desnoyez au-dessus du Métro Belle ville qui comportent beaucoup de fresques.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    8 avril 2018 at 21 h 24 min 

    Merci Chris ! J’adore ces sessions où je pars à la découverte de nouveaux street arts, et ce très grand « choix » est un vrai bonheur ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    8 avril 2018 at 21 h 22 min 

    Merci Anne ! Il y en a pour tous les goûts, contente qu’il t’ai tapé dans l’œil ! 🙂

  • Chris
    8 avril 2018 at 20 h 30 min 

    Pour ma part, j’aime beaucoup celui de Jeff Henriquez, que je trouve très réussi.
    On en voit de plus en plus et c’est tant mieux !
    Bises
    Chris

  • Anne
    8 avril 2018 at 17 h 23 min 

    Mon oeil de calligraphe est très intéressé par cette oeuvre en rond, enfin, surtout le texte!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.