Retour au château de Fontainebleau

 

Fin avril nous sommes retournés au château de Fontainebleau en Seine-et-Marne (77). Nous y étions déjà allés en 2014, la visite était très intéressante, le château est moins connu que d’autres mais il y a beaucoup à voir pourtant. Cette fois-ci, nous avons fait une zone du château non faite la première fois, le musée Napoléon Ier. Le reste de la visite, on s’en rappelait partiellement, mais c’est toujours sympa de retrouver des choses que l’on a bien aimé avant et puis aussi de redécouvrir d’autres choses oubliées entre temps. Il est situé dans le centre-ville de Fontainebleau, ce qui est plutôt pratique si on veut se faire un petit resto avant par exemple.

Pour la petite histoire, ce château est surtout de style Renaissance et classique. Il a été l’une des demeures des souverains de France depuis François Ier jusqu’à Napoléon III. Depuis 1981, le château et son parc font partis du patrimoine mondial de l’UNESCO :

 

Dès notre entrée, on aperçoit le château et son fameux escalier du fer à cheval, reconnaissable de loin, avec ces 2 rampes très travaillées. Il n’y avait pas trop de monde, la visite a été agréable, on ne se marchait pas dessus :

Fer à cheval

 

La première partie de la visite est donc le musée Napoléon Ier. Ce musée, aménagé dans l’aile Louis XV du château en 1986, regroupe des meubles, des objets d’art, des armes, des costumes ou bien encore des céramiques ayant appartenu à la famille impériale. Sur la photo de gauche, l’entrée, sur celle de droite, la sortie :

 

Le musée est fermé depuis le 22 Mai (on a eu de la chance) et ne rouvrira que le 1er décembre pour des travaux de remise aux normes. Dans cette pièce, il y a surtout de la vaisselle. Posée sur cette cheminée, une horloge assez costaude :

A l’heure de l’empereur

 

On retrouve également divers bijoux et parures. Il y a également des objets plus discrets, plus ancrés dans le quotidien avec des utilisations plus simples :

 

Dans cette vitrine, nous tombons sur la célèbre redingote et un des chapeaux en feutre noir qu’il portait avec ses uniformes :

Redingote impériale

 

Dans la chambre des petits appartements de l’empereur, on retrouve, outre un papier peint d’un goût certain, un berceau réalisé en orme, celui du roi de Rome, du fils de l’empereur. Sur la photo de droite, un buste le représentant âgé de quelques mois seulement :

 

Nous en avons terminé avec la visite du musée Napoléon Ier, il y a évidemment beaucoup d’autres pièces et objets à découvrir, mais certains endroits sont assez sombres, je pense notamment à cette pièce au tout début avec beaucoup de costumes. Reprenons le cours « normal » de la visite du château. Nous passons à la galerie des assiettes, pièce que j’aime beaucoup. Dans des vitrines aux murs, on retrouve un grand nombre d’assiettes, très richement décorées bien évidemment. La salle en elle-même est également bien décorée en plus de la vaisselle, des tableaux au plafond et un superbe parquet :

Fastes et assiettes

 

Les couloirs sont très photogéniques et ont du style. Ce couloir à droite, me fait penser à une petite cave, mais c’est bien un lieu de passage. A gauche, un escalier pris en plongée, les motifs sur les murs se retrouvent à plusieurs endroits dans le château, vous en verrez d’autres plus bas :

 

Quelques détails, comme cette sculpture en bois sur une porte. Si on ne lève pas le nez, on n’y fait pas attention. En parlant de lever le nez, je vous conseille de vous entraîner dès maintenant, car on a souvent le nez en l’air à Fontainebleau, les plafonds sont presque tous ultra travaillés, on pourrait passer sa journée à les regarder. ici, c’est celui de la superbe galerie François Ier :

 

Voici à quoi ressemble la galerie François Ier, une magnifique pièce, où l’on n’a qu’une envie, c’est de s’y attarder longtemps, depuis, on a vue sur les jardins. Entre le plafond, les statues ou bien encore les tableaux, il y a de quoi faire et les lustres ne sont pas en reste non plus sans parler des boiseries :

Galerie François Ier

 

J’ai un petit souci avec les papiers peints je crois, mais dans les musées et châteaux ils sont souvent graphiques voire géométriques, alors même si je n’en voudrais pas chez moi, ils attirent mon œil ! A droite, c’est la chapelle Saint-Saturnin, qui a 2 étages si l’on peut dire. La chapelle basse était pour les domestiques et les officiers et la haute pour le maître de maison et sa famille. Sa construction se situe entre 1541 et 1546 :

 

Nous arrivons dans la salle de bal, elle fait 30 m de long et 10 m de large. Les peintures et fresques s’inspirent pour la plupart de la mythologie greco-romaine :

Salle de bal

 

Un petit coup d’œil vers le plafond qui a encore du potentiel. En plus d’accueillir des banquets et des bals, la salle fut également utilisée pour des événements importants comme le mariage du duc d’Orléans en 1837 ou bien encore la cérémonie durant laquelle le cardinal de Richelieu fut fait chevalier de l’ordre du Saint-Esprit :

 

Détail d’un fauteuil dans Grand Salon de l’Impératrice ou Salon des Jeux de Marie-Antoinette, selon l’époque. Dans la pièce il y a une bonne vingtaine de fauteuils de ce genre, ils remplissent presque la pièce, la disposition est très chargée :

Siège de l’Impératrice

 

Dans une pièce en virage (la Rotonde), assez petite, on trouve une statue en marbre assez étrange, elle s’appelle la Nature de Niccolo Pericolo dit Tribolo. Elle a été commandée par François Ier en 1529 afin de servir de support à une vasque ce qui explique ses bras levés. A droite, vue sur la première salle (ou salle du Buffet) et la deuxième salle Saint-Louis (salle du Donjon). Cette dernière est installée dans les vestiges du château médiéval, dont il ne reste plus grand chose maintenant :

 

Nous nous trouvons maintenant dans le Boudoir de la Reine. La pièce paraît sobre à côté de certaines qui « pètent » de couleurs. Le blanc est presque étrange, on est surpris en y entrant. Le plafond nous rappelle tout de même que l’on se trouve dans un château de part ses motifs chargés :

 

Revoilà les motifs déjà observés plus haut, au niveau de l’escalier pris en plongée. Petit plaisir des yeux, c’est purement graphique 🙂 :

Motifs

 

Je pense que vous l’aurez deviné, à gauche, c’est bien la salle du trône. Ce fut d’abord une chambre à coucher. Le trône a été réalisé en 1804 mais été prévu initialement pour aller à Saint-Cloud, il fit finalement son entrée à Fontainebleau en 1808. A droite, des rideaux tout simplement :

 

Encore un retour de nos motifs que l’on retrouve au niveau des escaliers et des couloirs, un petit noir et blanc s’est imposé à moi :

Escalier carré

 

Vers la fin du parcours, pas loin des toilettes (!), une statue nous attend, discrètement dans son coin, baignée de lumière. Elle s’appelle Hébé et c’est une oeuvre de François Protheau qui fut réalisé en 1862. Un petit au revoir au château, discrètement, en se retournant :

 

Cette 2ème visite était très intéressante, on n’a sûrement plus pris le temps et puis quand je vois quelque chose pour la seconde fois, ça me permet aussi de mieux le mémoriser. J’aime toujours autant la galerie François Ier, la galerie des Assiettes et la chapelle Saint-Saturnin. J’aime beaucoup également la bibliothèque mais on ne peut que la voir de loin, alors l’angle pour prendre la photo ne me satisfaisait pas. Etes-vous déjà allé visiter ce château ? Quelle pièce ou section préférez-vous ? Je vous laisse 2 semaines, je pars en vacances en Hongrie. Je vous retrouverai fin Juillet ou début Août pour un article sur du street arts, enfin pas si « street », mais vous verrez ce qu’il en est ! Après cet article, je pourrais me consacrer aux articles sur la Hongrie, je devrais pouvoir enchaîner un peu plus rapidement la publication des photos de voyages que les autres années. Vous pourrez me retrouver sur les réseaux sociaux (Facebook/Instagram) pendant que je serai en vacances, je posterai des photos régulièrement ! @bientôt ! 🙂

 


Vous avez aimé cet article et vous souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

8 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    19 août 2017 at 9 h 22 min 

    Merci Nathalie ! Ce château est méconnu, éclipsé par Versailles en général, mais il y a beaucoup à voir, tout un tas de détails également ! 🙂

  • Nathalie CookieetAttila
    19 août 2017 at 9 h 16 min 

    Ce château est superbe, c’est impressionnant tous ces détails! Très jolies photos, je suis admirative devant ces couleurs 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    16 août 2017 at 12 h 04 min 

    Merci Didier ! Il y avait du monde, mais à cette période, ce n’est pas la plus grosse affluence. Je suis également patiente, j’aime pouvoir profiter pleinement des lieux, et donc avoir le moins de personnes possibles sur les photos. J’y suis allée avec ma mère et ma tante, elles ont l’habitude depuis quelques années, elles sont patientes également et s’occupent très bien le temps que j’arrive, il y a toujours de quoi regarder et lire dans ce genre d’endroits ! 🙂

  • Didier Hannot
    16 août 2017 at 11 h 50 min 

    Bonjour, un très agréable parcours bien documenté, et certains clichés me plaisent beaucoup. Je suis épaté de voir des photos avec peu de gens dans un endroit touristique. Tu as du faire preuve de patience. Si tu as été en famille, tu as du aussi pouvoir convaincre le reste de la famille d’être aussi patient pour te laisser apprécier le sujet, trouver l’angle d’attaque et faire ta photo. Pour cela aussi bravo !!!

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    17 juillet 2017 at 9 h 30 min 

    Oui à Fontainebleau on est plutôt tranquille, on y est allé durant le week-end, et ça allait. J’imagine que l’été c’est comme partout et qu’il y a plus de monde ! Il y a Vaux le Vicomte qui est pas mal aussi, il faudrait que j’y retourne un jour !

  • Amor
    16 juillet 2017 at 22 h 11 min 

    Pour les touristes et les autres Fontainebleau est magnifique et mille fois moins fréquenté que Versailles. Toujours étonné par tes photos des détails et surtout les papiers peints. Il y a matière à faire de belles séries photos.
    La géométrie des plafonds est très intéressantes.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    10 juillet 2017 at 22 h 18 min 

    Merci Anne ! Eh oui, c’est la vie de château ! :p

  • Anne
    10 juillet 2017 at 14 h 32 min 

    Dorures, moulures, marqueterie, tout est si luxueux!

Laisser un commentaire