Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Paris 13ème – Street Arts

 

Nous revoilà dans un type d’article plus classique, les balades dans ma région, l’Ile de France. Le 13 Août dernier, j’ai fait un petit tour dans le 13ème arrondissement de Paris, à nouveau, à la recherche de street arts. C’est marrant, car le dernier article publié avant la longue série sur Budapest, était un article sur des street arts dans le 13ème aussi ! Dans cet arrondissement, il y en a énormément, je ne pense pas avoir tout vu, loin de là.

Les 3/4 des street arts se trouvent le long du boulevard Vincent Auriol [1], visibles très facilement pour la plupart, car ce sont de grandes fresques. En remontant cette rue, on longe le métro aérien (ligne 6). J’ai ensuite bifurqué sur la place Pinel [2] puis, pour finir, dans la rue Esquirol [3] :

 

Sur le pont au-dessus des voies ferrées, à côté de la station de métro « Quai de la Gare » (ligne 6), on peut apercevoir un château d’eau décoré par Tristan Eaton, l’oeuvre s’appelle « Peace tower ». Le château d’eau se trouve rue Vincent de Paul :

Peace Tower

 

En remontant le boulevard Vincent Auriol, au 85, on tombe sur une première grande fresque qui est l’oeuvre de Conor Harrington. Elle a été peinte en mars 2017, elle s’intitule « Etreinte et lutte ». La fresque avec la femme est d’Inti, c’est « La Madre Secular 2 », version laïque de la Madone :

 

Plus haut dans la rue, on tombe devant « Et j’ai retenu mon souffle » de Faile qui date de juin 2016. Elle est visible depuis le boulevard Auriol et la rue Jeanne d’Arc :

Et j’ai retenu mon souffle

 

Vers la rue Jeanne d’Arc (encore), on trouve également cette très grande fresque de Shepard Fairey réalisée en 2012 qui mesure 40 mètres de haut. Son nom est « Rise above rebel », une fresque en rapport avec l’oppression. Visible depuis le boulevard Auriol mais se trouvant sur un immeuble de la rue Esquirol, cette fresque de Seth, sans nom, a été peinte en 2016, elle en appelle à notre imagination :

 

A l’angle avec la rue Nationale, un chat bleu attire le regard, plus précisément « Le Chat » qui est l’oeuvre de C215. La fresque a été peinte en 2013 et elle est visible depuis le métro :

Le chat

 

La fresque de gauche, au 131 du boulevard Auriol, a été réalisée en 2017 par Maye. C’est un artiste qui vient de la Camargue, on y regardant de plus près, on y retrouve beaucoup de codes. Le nom du street art est « Etang de Thau ». A droite, à nouveau une oeuvre de Shepard Fairey, « Liberté, Egalité, Fraternité », réalisée en 2017. Elle est inspirée d’une des affiches faite après les attentats du 13 Novembre par l’artiste américain :

 

Toujours sur le boulevard Auriol, une très haute fresque de Bom-K. A l’origine, il y avait une inscription sur la partie droite, où il y a les fenêtres « mon robot te botte le derrière », mais ça n’a pas été apprécié et donc enlevé, seule reste la main gauche de l’enfant sur cette partie :

Mon robot te botte le derrière

 

En tournant sur la place Pinel, on aperçoit à travers les arbres, au numéro 10, une fresque de D*Face intitulée « Love won’t tear us appart », c’est même sa toute première oeuvre à Paris, elle représente le souvenir des êtres aimés. Rue Esquirol, une fresque un peu plus petite en format, mais tout aussi jolie, celle de Btoy qui s’appelle « Evelyn Nesbit ». C’est à l’origine une toile de l’artiste :

 

Carnet pratique

Tristan Eaton | Site

Conor Harrington | Site

Inti | Site d’Itinerrance

Faile | Site

Shepard Fairey | Site

Seth | Site

C215 | Site

Maye | Facebook

Bom-K | Site

D*Face | Site

Btoy | Flickr

 

En faisant cet article, je me suis rendue compte que je n’avais pas encore tout vu dans cet arrondissement ! C’est vraiment celui où j’en ai trouvé le plus qui me plaisent. Quand on regarde certaines cartes interactives des street arts de Paris, on se dit qu’il y en a beaucoup et partout, mais en y regardant de plus près, ce sont souvent de très petits street arts et pas forcément d’une grande beauté. Après, c’est une histoire de goût évidemment, je n’ai pas forcément de préférence pour les grandes fresques, c’est juste une histoire de style, c’est personnel évidemment ! Qu’avez-vous préféré sur cette fournée ? Quels sont vos artistes préférés ? 🙂

 


Vous avez aimé cet article et vous souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

12 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    20 février 2018 at 19 h 04 min 

    Merci Amor, désolée si c’est une redite pour toi ! :p
    Ouais, pas trop envie de rentrer dans un hôpital sans raison, mais je garde l’idée sous le coude, j’amènerai un papier qui dit que je vais bien de la tête pour pas qu’ils me gardent ! 😀

  • Amor
    20 février 2018 at 18 h 06 min 

    Très belles toutes tes photos ça me fait un effet bizarre de voir ces murals.
    Comme c’est un quartier que je fréquentais de manière quasi quotidienne et dont j’ai vu au fur et à mesure la réalisation de beaucoup de ces œuvres, j’ai un effet déjà vu ; alors que j’ai beaucoup aimé tes autres articles sur les steet art ailleurs.
    C’est comme si j’allais au ciné après avoir lu le livre d’où est tiré le film.
    Sinon le chateau d’eau pour le voir il faut rentrer dans l’hôpital de la Pitié salpétrière.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    14 février 2018 at 16 h 53 min 

    Merci Anne ! C’est clair que c’est très dynamisant ! 😀

  • Anne
    14 février 2018 at 15 h 35 min 

    Les fresques sont grandioses! J’aime beaucoup l’énergie dont elles sont porteuses!

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    14 février 2018 at 14 h 14 min 

    Merci Delphine ! Je ne doute pas que tu trouveras « couleur à ton pied » pour ta série de Février ! 😀

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    14 février 2018 at 12 h 06 min 

    Thank you very much Tina! I’m glad you enjoyed these street arts. There are others to discover in this neighborhood, I will return soon. You can do a search on my website, and you will find other articles with street arts in the meantime. 😉

  • Delphine Leplatois
    14 février 2018 at 10 h 10 min 

    Cool cette jolie balade ! Le street Art comme tu le sais je suis fan
    Encore un environnement très coloré et artistique Ça aurait fait un bon sujet pour ma série de février

  • Tina
    14 février 2018 at 6 h 05 min 

    Esther (Françoise) sent me this link on my Facebook page and I’m so glad she did. The street art is beautiful and you did a great job of capturing it. I was sad when the blog post ended because I was enjoying seeing all the beautiful murals that you came across during your walk.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    13 février 2018 at 21 h 57 min 

    Merci Françoise ! 😀
    Alors en fait, j’ai fait le lien il y a seulement quelques heures entre le « Liberté, Egalité, Fraternité » version fresque et celle qui se trouve dans le bureau de Macron ! Pourtant, ça me disait bien quelque chose, mais impossible de trouver quoi. Et puis pour mes recherches je suis allée sur le site de la galerie Itinerrance et bim ! 😀
    Merci pour le partage, je précise tout de même que pour moi, le 13ème est vraiment une mine d’or en street arts, ce n’est pas la même densité ni qualité dans les autres arrondissements. Elle devrait apprécier et sûrement retrouver des artistes qui ont du également s’illustrer à Brooklyn !

  • Esther
    13 février 2018 at 20 h 25 min 

    Merci Anne pour cette belle sélection et pour les références aux artistes. J’aime beaucoup le côté années 50 de « Et j’ai retenu mon souffle »… et le chat bien sur ! La fresque « Liberté, égalité, fraternité » est aussi dans le bureau de Macron, tu l’as repéré ?! elle est chouette. Je vais partager ton article avec Tina : les street arts de Paris n’ont rien à envier à ceux de Brooklyn !!

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    13 février 2018 at 20 h 07 min 

    Merci Vinie ! Lors de mes recherches pour l’article, j’ai vu que certains ont mis 3/4 jours pour faire une fresque quand d’autres mettent plutôt une semaine.
    La réalisation des fresques de ce secteur est à l’initiative de la galerie Itinerrance qui invite des artistes régulièrement pour cet arrondissement. Voilà leur site : http://itinerrance.fr/ Il y a même des expositions de temps en temps ! 😀

  • Vinie
    13 février 2018 at 19 h 27 min 

    C’est toujours impressionnant de voir ces fresques sur les murs ! Ce qui serait intéressant c’est de connaître le temps qu’ils mettent pour les faire et savoir si ce sont les artistes qui choisissent un lieu ou bien si on vient leur demander de peindre tel ou tel endroit. Cà c’est un truc qui m’intéresserait de savoir ! ^^
    Ma préférée de celles que tu as prises, c’est tout de même La Madre Secula et puis le Chat (bien sûr !! Vive C215 !! <3 lol)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.