Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Paris – Street Arts & Shepard Fairey

En Juillet, ce sont mes grandes vacances, mais comme je ne suis partie qu’une semaine en Auvergne (les articles suivront bientôt mais il y en a un qui est déjà sorti, le château de Murol), j’ai pu mettre à profit ce temps pour une balade photo dans le 13ème arrondissement de Paris avec Cécile du blog Famille France Trotteuse que je connais via le collectif En France Aussi. Nous nous étions initialement retrouvées pour visiter un bout de la petite ceinture (vestige d’une ancienne ligne de chemin de fer) dans le 13ème, mais finalement, il était très court et on s’est dit qu’on fera une autre fois le tronçon dans le 15ème arrondissement qui à l’air plus long et plus intéressant. Nous avons très vite dérivé sur les street arts qui sont très nombreux dans le secteur ! Après avoir quitté Cécile, je me suis rendue à une exposition à la galerie Itinerrance sur Shepard Fairey, un street artiste haut en couleurs ! 🙂

Quasiment tout le 13ème arrondissement est intéressant pour les street arts. Nous nous sommes baladées vers la station Nationale sur la ligne 6 du métro [1] où nous avons trouvé cette façade toute de bleue vêtue avec cet effet de déchirement sur les motifs, il est assez récent, il date de juin dernier. C’est l’œuvre d’Add Fuel, un artiste portugais, mais on pouvait s’en douter en voyant les motifs de ce street art représentant des azulejos, des carreaux de faïence décorés de motifs géométriques, ils sont assez souvent de couleur bleue (« azul » voulant dire bleu en portugais et en espagnol). Nous nous trouvons sur le boulevard Vincent Auriol, très long et rempli de steet arts, un vrai bon coin, surtout pour ceux qui veulent voir de très grandes fresques. Nous avons également navigué dans les rues au sud du boulevard, il y a de très belles pépites. Sur le mur d’un des bâtiments de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, on retrouve un Docteur House en grand format fait de petites mosaïques dans le style des Space Invaders que l’on peut voir aux 4 coins de la capitale. Le grand visage de femme dans les tons rouges est l’œuvre de Shepard Fairey que l’on retrouvera plus en détails tout à l’heure. L’œuvre représentant une femme avec un enfant dans les bras est de C215, un artiste originaire du Val-de-Marne, non loin de Paris. Parcourez toutes les rues du secteur de Place d’Italie, en passant par Olympiades et jusqu’au bout de l’avenue de France vers la station de RER C « Bibliothèque François Mitterrand » alias BFM ou Bibli pour les intimes 🙂 :

Nous continuons la balade sur l’avenue de France, une très longue rue dans un quartier récent de Paris. Là, nous nous sommes plus concentrées sur les architectures modernes locales, beaucoup de formes atypiques et de bâtiments colorés sont présents. Cette journée-là, il faisait très chaud, plus de 30°C il me semble, à cela s’est ajouté l’air pollué et étouffant de la capitale, nous avons donc décidé de faire une grosse pause dans un endroit climatisé, elle a faite énormément de bien. Il était déjà l’heure de se quitter, mais comme je vous l’ai dit plus haut, une nouvelle collaboration est à venir. Je continue seule d’arpenter les petites rues du quartier et trouve quelques immeubles à mon goût. Certains sont très hauts, cela me donne la sensation d’être toute petite, c’est l’occasion de jouer sur la verticalité des bâtiments 🙂 :

Tout au bout de l’avenue de France se trouve la galerie Itinerrance [2], ouverte en 2004 qui a pour vocation de faire découvrir des street artistes. Les expositions tournent assez souvent, on retrouve un mélange d’accrochages traditionnels et d’installations. A ce moment-là, Shepard Fairey était à l’honneur, c’est un artiste américain originaire de Caroline du Sud né en 1970, il est également sérigraphiste, designer, illustrateur et chanteur. C’est lui qui est à l’origine du poster « HOPE » de Barack Obama réalisé lors de la campagne présidentielle de 2008. Ses réalisations sont très colorées, percutantes et celles que j’ai trouvé à la galerie ne dérogent pas à la règle. L’exposition est intitulée « facing the giant », le géant en question est une figure qui le suite depuis très longtemps. A ses débuts, dans la ville de Providence, il colle partout des autocollants reprenant une affiche publicitaire avec le lutteur André the Giant. Cette figure le suit depuis ce temps-là. Dans cette exposition, vous retrouverez beaucoup d’œuvres contestataires. Shepard Fairey est issu du milieu du skate, mais il aborde notamment les thèmes du changement climatique et de l’activisme des droits civiques. Son style est souvent caractérisé par des collages et des détournements de publicités dans le but d’interpeller les gens sur le monde. Pour faire court, j’adore, surtout qu’il utilise beaucoup le rouge, ma couleur préférée :p. Certaines de ses œuvres reprennent un style assumé d’affiches de propagande et on retrouve une bonne touche d’humour et de dérision. Au final, au-delà de tout ça, je trouve ce qu’il fait juste magnifique :

Carnet pratique

Galerie Itinerrance| Gratuit

J’avais déjà vu certains des street arts que j’ai croisé mais c’est toujours un régal de les recroiser, et on est même sûr d’en voir des nouveaux à coup sûr. Ma balade en compagnie de Cécile a été très intéressante, on s’est bien amusée avec toutes ces œuvres ainsi qu’avec les architectures modernes du secteur ! Cela fait la 2ème fois que je vais voir une expo à la galerie Itinerrance et je trouve leur initiative très sympa. Hormis j’imagine les vernissages qui se font en présente de l’artiste, les autres jours, il n’y a pas trop de monde, vous aurez le temps d’apprécier pleinement et sereinement les tableaux et installations. Connaissez-vous Shepard Fairey ? Aimez-vous ? :p

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

14 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    3 octobre 2019 at 9 h 13 min 

    Merci à toi Cédric ! 🙂

  • Cédric
    2 octobre 2019 at 14 h 31 min 

    Une très jolie page avec des compositions travaillées que me plaisent beaucoup.Tout cela assorti d’une touche culturelle des plus sympathiques.
    Merci !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    25 septembre 2019 at 15 h 43 min 

    Merci à toi Lydwine ! Je n’ai connu que récemment le travail d’AddFuel et j’adore ! 🙂

  • Lydwine
    25 septembre 2019 at 14 h 03 min 

    Bonjour 🙂
    WhOoo la nouvelle oeuvre d’Add Fuel est géniale ! Je n’en ai jamais vu de lui en vrai mais j’adore ce qu’il fait.
    Et concernant l’expo de Shepard Fairey ca devait être chouette ca aussi !
    Bel article archi’ / street art comme toujours !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    22 septembre 2019 at 19 h 26 min 

    Merci PascalXLD ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    22 septembre 2019 at 19 h 26 min 

    Merci Anne, si tu es fan de street arts et dans les parages, n’hésites pas à aller sur leur site pour voir ce qui est exposé en ce moment ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    22 septembre 2019 at 19 h 25 min 

    Merci Mathilde ! Oui, fonce si tu en as l’occasion, c’est top ! 🙂
    Ah, je ne savais pas pour la fresque d’Obey, mince …

  • PascalXLD
    22 septembre 2019 at 10 h 15 min 

    Superbe série avec de belles œuvres de street art et de beaux cadrages

    Bonne journée

  • Anne
    22 septembre 2019 at 7 h 54 min 

    Super, cette expo à la galerie, je ne connaissais pas du tout!

  • Mathilde
    21 septembre 2019 at 15 h 49 min 

    Il faudrait que j’aille voir les expos de la Galerie Itinerrance car j’adore le street art. J’aime beaucoup le 13ème pour cela et j’y suis d’ailleurs retourné récemment. Malheureusement, la fresque d’Obey situé à côté de la galerie a été un peu abîmée par d’autres taggeurs. Je ne sais pas si l’expo continue mais faut que je regarde leur programmation car ça à l’air vraiment d’être une belle galerie.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    21 septembre 2019 at 12 h 28 min 

    Pas de souci Cécile, avec grand plaisir !

  • Cecile
    21 septembre 2019 at 12 h 14 min 

    C’était un super bon moment que l’on a passé là.
    Je regrette de pas avoir eu plus de temps pour aller à l’expo avec toi.
    J’espère que nous aurons l’occasion de remettre ça

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    21 septembre 2019 at 8 h 28 min 

    Bonjour Chikly, Vous ne photographiez pas de street arts ou graffitis ? Je suis francilienne.

  • CHIKLY
    20 septembre 2019 at 23 h 30 min 

    Bonjour, Depuis des années je photographie des tags. Mon premier était en argentique en 1991 (diapo). Entre les rames de métro, camions, voitures et divers murs, j’en ai un paquet. Certains n’existent plus. Vous êtes Anglaise ou Parisienne?. La photo est une de mes passions… A bientôt, Y.C.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.