Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Parc des Félins

Le 19 Octobre était une magnifique journée, le temps était sublime, j’étais même avec un haut à manches courtes, c’est pour vous dire, le soleil tapait bien. J’en ai donc profité pour me rendre au Parc des Félins, cela faisait quelques mois que je ne m’y étais pas rendu. En plus de mon 55-300, j’avais emmené mon 35 mm 1,8 pour essayer de faire des portraits de lémuriens, ils sont si souvent coopératifs et on se trouve si proche d’eux, l’occasion est belle :

 

On commence par le circuit africain. Le territoire des chats des sables était plutôt actif ce jour-là, j’en ai vu au moins 3. Au début, ça roupillait sec, mais quand celui de gauche est venu jouer avec celui de droite, l’ambiance a tout de suite changée. La photo a été prise après la « bagarre » :

Binôme

 

En sortant de la grande serre qui abrite les chats des sables, il y a les panthères de Perse, enfin, moi j’appelle ça plutôt des crêpes professionnelles ! Elles en écrasaient, complètement à l’abandon dans l’arbre. Il y en avait 2 côte à côte, un vrai concours de celle qui se fondra le plus dans les branches :

L’art de la sieste

 

Au bout du circuit africain, on retrouve l’espace des tigres blancs, petit bastion d’Asie. Je n’ai pas trop réussi à en prendre, et j’aimais bien l’idée du tigre qui part au loin, un peu dans ses pensées :

Poor lonesome tiger

 

Là, c’est le moment où j’ai dégainé le 35 mm. Les lémuriens, c’est du caviar (non, je n’ai pas mordu dedans, je ne connais pas le goût qu’ils ont :p), il y en a partout, on ne sait plus où donner de la tête, et si on ne se pousse pas, ils nous frôlent les moustaches (enfin, pour ceux qui en ont !). J’ai voulu faire un portrait à 1,8, je m’y suis tenue, mais j’ai du monter les ISO et la vitesse est au max, il faisait tellement beau. Ça m’a permis de tester :

Slurp

 

Un lémurien en plein bâillement, ou une sorte d’incantation mystérieuse venue tout droit de Madagascar. Ici, je suis passée à 3,2 en ouverture, histoire de réduire un peu la vitesse, mais j’ai du pas mal sous-exposer, – 2IL :

Ô rage …

 

Ici, un petit lémurien qui paraît songeur, qui regarde au loin, intéressé par quelque chose. Je suis restée à 3,2, ayant le soleil juste à droite, je suis à nouveau à 1/4000. La magie de Lightroom m’a permis de récupérer certaines zones surexposées. Même à 3,2, le bokeh est plutôt sympa :

Observateur

 

Sur le circuit asiatique, j’ai surpris ce chat rubigineux en pleine séance d’étirements et de plantage de griffes :

Massage félin

 

Un peu plus loin, un chat de Temminck qui essayait de me dissuader de quelque chose, apparemment, il n’aime pas trop les paparazzi, j’espère qu’il ne va pas porter plainte ! :p :

Rrr …

 

Voici un bébé chat des marais, une adorable bouille, et un pelage qui n’a rien à voir avec celui d’un adulte. Juste à droite, il y avait sa mère, on voit bien que ce n’est pas du tout la même couleur de robe :

Hello world

 

Presque vers la fin du parcours asiatique, on trouve les panthères des neiges, tout simplement magnifiques, majestueuses, le regard perçant :

Panthère noble

 

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

9 Commentaires

  • pascal
    29 novembre 2014 at 18 h 43 min  - Reply

    Une belle présentation… merci. Tu as raison, la panthère des neiges est magnifique. Compliment pour la prise.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    23 novembre 2014 at 11 h 40 min  - Reply

    Merci Delphine ! J’essaye de m’améliorer à chaque fois que j’y vais. A force, je commence à connaître certaines de leurs attitudes, qui permettent elles-mêmes d’anticiper certains mouvements pour les photos !

  • Delphine
    22 novembre 2014 at 18 h 25 min  - Reply

    J’adore … ces « petites bêtes » sont adorables et photogéniques 😉
    Et toi sans aucun doute tu maitrises parfaitement la technique et le résultat est superbe

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    21 novembre 2014 at 23 h 28 min  - Reply

    Merci Amor !

    Pour Slurp, le côté « baigné de lumière » est voulu, si tu n’as pas eu cette impression, c’est que j’ai du louper quelque chose … Oui pour la panthère, j’ai trouvé ça sympa ce contraste entre les taches et l’écorce.

  • Amor
    21 novembre 2014 at 22 h 50 min  - Reply

    Très belles bêtes pas si sauvages finalement tu as pu avoir des plans serrés très précis. L’ouverture à f/1,8 a retester avec moins de lumière le Slurp sera meilleur. Bien suggéré le tigre que l’on distingue au loin. La sieste des panthères est superbe avec l’écorce rayée de l’arbre.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    20 novembre 2014 at 22 h 54 min  - Reply

    Merci JulienC et Esther !

    Ce 35 mm ouvre à 1,8, c’est idéal pour les bokeh, mais effectivement, j’étais à en environ 50 cm des lémuriens, ça aide !

  • esther
    20 novembre 2014 at 21 h 50 min  - Reply

    Superbes portraits. Je ne pensais pas qu’on pouvait obtenir un si joli bokeh avec un 35mm. Tu devais être très proche des lémuriens… j’adore « ô rage » quelle expression ! et la panthère des neiges, magnifique.

  • JulienC
    20 novembre 2014 at 20 h 11 min  - Reply

    Le bokeh avec le 35mm est très sympas 🙂
    Continue comme ça !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.