Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Noisy le Grand – Espaces Abraxas

Aujourd’hui, je vous propose une balade en Ile de France, à la découverte d’une architecture surprenante. Après plusieurs articles lus dessus et un film assez récent tourné dans ces lieux, j’ai beaucoup été intriguée par les Espaces Abraxas [1] à Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis). Je m’y suis rendue courant janvier 2019 par une journée plutôt couverte. A partir de Paris, il faut emprunter le RER A en direction de l’est, et prendre la branche qui a pour terminus Marne-la-Vallée/Chessy (chez Mickey). Il vous faudra descendre à la station « Noisy-le-Grand Mont-d’Est ».

 

La petite histoire

Noisy-le-Grand, c’est une commune de Seine-Saint-Denis (93) en Ile de France située à environ 15 km de Paris. Elle est desservie par le RER A et le E qui l’a mettent à environ 20 min de train de la capitale. Dans les prochaines années, plusieurs métros y arriveront, la ligne 11, qui existe actuellement et qui sera prolongée et les futures lignes 15 et 16 du Grand Paris. Il y a un peu plus de 66 000 habitants, mais ce nombre ne va faire que croître dans les prochaines années au vu des projets de nouveaux transports en commun.

Les espaces Abraxas représentent un groupe de plusieurs immeubles tous l’oeuvre de l’architecte espagnol Ricardo Bofill. Né en 1939 à Barcelone, il a à son actif de très nombreux projets, il a réalisé des bâtiments pour Chicago, Barcelone, Metz ou bien encore Montpellier. A Noisy-le-Grand, on retrouve donc des bâtiments de style postmoderne construits à partir de 1978 et inaugurés en 1983 :

Me voilà donc arrivée à la station Noisy-le-Grand Mont-d’Est. Le coin n’est pas très joli, beaucoup de béton, pas forcément propre. Rassurez-vous, ce n’est pas non plus un coup-gorge, vous pourrez vous y balader tranquillement (sauf en pleine nuit évidemment !). Bien que les abords de la gare ne soient pas très beaux, surtout dû à une architecture qui a quelques décennies, on peut trouver quelques spots un peu plus colorés et avec quelques lignes et courbes intéressantes à photographier :

Pour arriver aux espaces Abraxas, il faudra sortir en direction du centre commercial des Arcades. Comme je n’étais pas sûre de mon coup, j’ai préféré contourner par la gauche le centre commercial, en passant par le boulevard du Levant, la route du Centre puis le boulevard du Mont d’Est mais en fait, j’ai eu confirmation une fois arrivée sur place que l’on peut bien traverser tout le centre commercial pour y arriver. Cela m’a permis de prendre quelques clichés sur la route du Centre, vers les bâtiments de Groupama :

Je suis arrivée depuis une aire de jeux à l’extérieur et me suis engouffrée entre les bâtiments pour me retrouver au centre de ces espaces, scotchée. En effet, les immeubles sont plutôt hauts et de par la configuration, le secteur est très fermé au reste du monde. Je ne peux pas dire que ça soit beau, je n’aimerai pas y habiter, mais en terme de curiosité architecturale, j’ai été servie ! Ce que l’on voit ici est la partie appelée le Théâtre, de forme semi-circulaire, elle en impose. Le style est très particulier, c’est un super terrain de jeu pour les photographes. J’ai croisé quelques personnes mais il n’y avait pas foule, nous étions en semaine et il était à peu près 11h30 :

Le Théâtre abrite environ 200 logements mais au total, les espaces Abraxas abritent près de 600 appartements. Devant le Théâtre on retrouve un parterre avec de la pelouse qui colore un peu les lieux. Depuis les années 70, période depuis laquelle il travaille en France, Ricardo Bofill oeuvre contre une « architecture de masse », à contre-courant de Le Corbusier et ses grands ensembles d’immeubles (HLM) qu’il qualifie d’architecture d’ingénieurs sans identité, il souhaite faire des monuments pour le peuple :

En se retournant, on peut voir au centre, le bâtiment appelé l’Arche. Elle est composée de cage d’escaliers qui se rejoignent au 7ème étage. Derrière, on distingue le 3ème bâtiment des espaces, le Palacio. Après de nombreuses photos, j’ai continué ma visite en passant sous l’Arche, la hauteur est impressionnante. J’ai pris quelques photos de détails du Palacio, j’ai été intriguée par ses 2 bouts de bâtiments qui ne se touchent physiquement que par les 2 derniers étages :

Je me trouve sur une passerelle qui surplombe le centre du Palacio et en me retournant, je vois l’Arche et tout au fond le Théâtre. Dans les films qui ont été tournés au sein des espaces Abraxas, il y a une scène de « Brazil » de Terry Gilliam, le QG du FBI dans « Mais qui a tué Pamela Rose ? » ou plus récemment, « Hunger Games, la Révolte – Partie 2 ». C’est peut-être à travers ce dernier film, où pas mal de scènes y ont été tournées, que les lieux ne vous sont pas totalement inconnus, ne cherchez plus ! 🙂 :

Dans le Palacio, il y a un grand passage couvert, une sorte de cour intérieure très longue. L’architecture, depuis ce point de vue, semble partir dans tous les sens, on retrouve des escaliers un peu partout, semi-couverts. Le Palacio est un bâtiment massif de 18 étages d’inspiration néo-grecque et de forme orthogonale. Plus à l’est du secteur, on retrouve également une zone marquée par une architecture particulière, les « arènes de Picasso », qui ont été réalisées en 1985 par Manuel Núñez Yanowsky, un collaborateur de Bofill. Après être restée pas mal dans les lieux pour leur tirer le portrait, je décide d’aller déjeuner, je pars donc en direction du centre commercial des Arcades, juste à côté des espaces Abraxas. Comme on ne se refait pas, j’ai d’abord fait quelques arrêts vers le parking et certains bâtiments juste à côté :

J’ai retrouvé à plusieurs endroits des formes rondes, il ne m’en fallait pas plus pour faire encore quelques photos même si la faim se faisait de plus en plus sentir (eh oui c’est dur la vie de photographe ! :p). Après un dernier tour dans le secteur, je capitule et pars manger :

Carnet pratique

Espaces Abraxas | 6 Place des Fédérés – 93160 Noisy-le-Grand

Centre commercial les Arcades | 234 Boulevard du Mont d’Est – 93160 Noisy-le-Grand

Arènes de Picasso | 6 Place Pablo Picasso – 93160 Noisy-le-Grand

Je suis très contente de ma balade, c’est une découverte visuelle, j’en avais entendu parler plusieurs fois, sans avoir l’occasion de m’y rendre et je ne suis pas déçue du déplacement ! Connaissiez-vous les espaces Abraxas ? Y êtes-vous déjà allés ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

8 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    1 juillet 2019 at 12 h 18 min 

    Merci Goussé ! Très bonne idée, c’est vraiment un ensemble de bâtiments très intéressants ! 🙂

  • Goussé
    30 juin 2019 at 20 h 50 min 

    Superbes photos, j’ai envie d’y faire un tour. J’y emmènerai mes filles qui habitent le Val de Marne, mais ne connaissent pas cette cité de Ricardo.
    Bonne journée

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    5 mars 2019 at 11 h 23 min 

    Merci à toi Pascal ! Des lignes comme ça ne peuvent que nous parler ! 🙂

  • PascalXLD
    5 mars 2019 at 8 h 46 min 

    Superbe série avec de belles lignes urbaines comme j’aime

    Bonne journée

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    27 février 2019 at 18 h 15 min 

    Comme le monde est petit Anne ! Noisiel n’est pas très loin de Noisy, c’est à peu près le même secteur ! 🙂

  • Anne
    27 février 2019 at 17 h 22 min 

    Génial !
    J’ ai grandi à la campagne et ma classe était jumelée avec une classe de Noisiel. Nous étions allés étudier cette architecture en étudiant les villes nouvelles.
    Trop de souvenirs !!

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    27 février 2019 at 16 h 13 min 

    Merci Lydwine ! J’espère que lors de ta prochaine sortie photo, tu pourras y rester plus longtemps ! 🙂

  • Lydwine
    27 février 2019 at 13 h 01 min 

    Top cet article 🙂

    Une de mes sorties photo préférée. Hélas lors de ma venue je n’avais pas trop pu m’y attarder !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.