Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Mennecy – Marais de la Grande Île

Bonjour à toutes et à tous ! Je vous propose un article avec des photos prises en janvier de cette année, ne vous inquiétez pas, vous n’avez pas franchi une faille spatio-temporelle, je reprendrai bien le cours normal de mes articles au prochain (ce qui veut dire que je continuerai d’être en décalé, ou certains appelleront ça « à la bourre » !) 😆 En effet, je suis allée faire des photos pour le rendez-vous #EnFranceAussi, un collectif de blogueurs qui se retrouvent tous les mois pour publier des articles sur une même thématique et ayant pour but la promotion de la France. Pour ce mois-ci, c’est Mitchka du blog Fish and Child qui a lancé le thème « zones humides ». Et ça tombe très bien car aujourd’hui, 2 février, c’est la journée mondiale des zones humides ! J’ai donc décidé de faire un tour du côté des étangs qui se trouvent à quelques kilomètres au sud de chez moi. Ils s’étendent sur plusieurs communes, j’ai choisi de m’arrêter à Mennecy dans l’Essonne (91).

 

La petite histoire

Mennecy est une commune d’Ile de France. Elle est située à un peu plus de 30 kilomètres au sud-est de Paris et compte pas loin de 14 000 habitants. Les étangs qui s’y trouvent sont très grands et sont étalés sur plusieurs communes comme Echarcon ou bien encore Fontenay le Vicomte et Ormoy. La rivière qui se trouve au centre de ces étangs, qui les alimente, est l’Essonne. Les étangs occupent une très grande place, regardez donc sur la carte ! Pour cette balade, je me suis concentrée sur la promenade près de la D153, vous pouvez y accéder facilement grâce au RER D, il suffit de descendre à la gare de Mennecy, de prendre la rue de l’abreuvoir et vous êtes en quelques petites minutes à pieds sur cette départementale, c’est parti :

Une promenade a été aménagée, le sentier est bien visible et il y a plein de petits ponts très mignons. Vous avez un départ à hauteur du restaurant La Patte d’Oie. On passe successivement des étangs à la rivière Essonne en quelques pas. A certains endroits, sur les bords de la rivière, il y a même des espaces aménagés pour que les personnes en fauteuil roulant puissent s’y arrêter en toute sécurité :

Qui dit « étangs » dit « habitants » et on retrouve donc plein d’oiseaux, surtout les moins farouches comme les canards ou les poules d’eau. Je suis arrivée au moment du bain et de la toilette. Je ne les ai pas du tout perturbé, certains canards commençaient même à venir vers moi, sûrement pour avoir de la nourriture, ce secteur est très praticable et probablement bien fréquenté aux beaux jours, j’imagine qu’il y a des gens qui doivent les nourrir :

Tout au long du parcours, on retrouve des panneaux descriptifs sur la population des étangs et des marais comme le renard, le sanglier, le ragondin ou bien encore le martin-pêcheur. On y apprend que ce secteur est le marais de la Grande Île, il s’étend sur 12 ha. Il a été acquis par le Conseil Départemental en 1991, avant cela il était très dégradé. Il a servi à la culture et l’élevage au 9ème siècle et du 18ème au 19ème, c’est l’exploitation de la tourbe qui y est pratiquée. Le nom d’île vient du fait que ce secteur est entouré de 2 bras de l’Essonne, celui au sud (la petite Essonne) s’est constitué naturellement et au nord, le lit de la rivière a été créé pour la navigation et l’alimentation des moulins à grains d’Ormoy et de Corbeil-Essonnes ainsi que pour l’industrie du fil d’or de Villabé, une petite commune au nord :

La promenade se situe en partie près de la nationale, on entend les voitures passer par moment mais si vous avancez de 100 mètres le long de l’Essonne, vous vous affranchirez vite de ce genre de bruits, on se retrouve en pleine nature, et là les seuls bruits que vous entendrez sont d’origine naturelle. J’ai encore croisé quelques canards en pleine toilette et une foulque macroule. Cette espèce est souvent confondue avec la poule d’eau. On la reconnait à son bec blanc. Elle a également la caractéristique de très souvent plonger pour se nourrir (d’où la photo de popotin en bas à droite) :

En cette période de l’année, les étangs, les forêts et les cours d’eau sont bien calmes, l’hiver est une saison où tout est endormi, un peu en « friche », n’attendant que le printemps. Ce site a pour vocation la sensibilisation du public à la richesse des marais de la basse vallée de l’Essonne. Il y a également un sentier botanique qui été réalisé en collaboration avec une école de Mennecy et l’association de Défense de l’environnement de Mennecy et d’Ormoy :

Ma petite balade était sur le point de prendre fin mais en levant le nez j’ai vu ce grand oiseau, probablement un grand cormoran, il est bien annoncé sur les panneaux descriptifs de la faune locale. Si je me trompe, n’hésitez pas à m’en faire part. C’était le petit cadeau de la fin :

Si après cette balade dans les étangs vous avez un petit creux (ce qui serait tout à fait normal !), je vous conseille le restaurant La Patte d’Oie, situé de l’autre côté de la départementale 153. Pour le budget, c’est plutôt dans les 30 euros le menu, mais vous ne serez pas déçu, j’y suis allée plusieurs fois, c’est très bon. L’été, il est très agréable d’y manger également car ils ont une terrasse au bord d’un étang, le cadre est magnifique :

contact@annelandoisfavret.fr

Carnet pratique

Marais de la Grande Île | Accès principal par la D153 – 91540 Mennecy

La Patte d’Oie | 16 Rue de Paris (D153) – 91540 Mennecy | Prix moyen du menu : 30 € | Site

J’avais ces étangs près de chez moi et depuis 10 ans que j’habite ici, je n’y étais pas encore allée. C’est souvent les endroits les plus près qui sont les moins visités par les gens, on se retrouve à aller à l’autre bout du monde et on explore pas toujours à sa juste valeur sa propre région. Il faudra que j’y retourne pour aller plus loin, il y a beaucoup à voir, je pense qu’il y a moyen de faire quelques photos d’animaux et tout simplement profiter de la nature. Est-ce que vous avez des zones humides vers chez vous ? Quelles sont les espèces qui les peuplent ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

28 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    19 février 2019 at 12 h 37 min  - Reply

    Merci beaucoup Sylvie ! Des zones humides, il y en a partout en France en fait, donc tu as sûrement de quoi faire vers chez toi ! 😉
    Quand je vais y retourner, je pense que je vais pas mal marcher ! 🙂

  • Sylvie
    19 février 2019 at 10 h 04 min  - Reply

    Comme tu dis on a souvent de jolis endroits tout près de chez soi, qu’on ne connait même pas, trop préoccupés d’aller découvrir ce qui se trouve plus loin… Maintenant tu vas pouvoir en profiter pleinement car je pense qu’avec la grandeur de ces étangs, il y a de quoi faire de belles balades nature et animalières… C’est malheureusement bien trop loin de chez moi mais j’ai apprécié cette balade virtuelle en ta compagnie. Merci pour le partage de cette découverte !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 février 2019 at 14 h 28 min  - Reply

    Merci à toi Malicyel ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 février 2019 at 14 h 27 min  - Reply

    Merci de ton passage Edith ! Tu as tout à fait raison ! 🙂

  • malicyel
    11 février 2019 at 13 h 55 min  - Reply

    Je ne connais absolument pas ce coin mais très jolies photos !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    5 février 2019 at 22 h 57 min  - Reply

    Merci beaucoup les Millet du 62 ! Si ça peut donner des idées de balade, c’est super cool ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    5 février 2019 at 22 h 13 min  - Reply

    Merci Paule-Elise ! Eh oui, ce n’est pas tous les jours que l’on rencontre des zones humides à 10 min à pieds d’une gare RER ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    5 février 2019 at 22 h 12 min  - Reply

    Merci Solène ! Ah oui, je n’ose imaginer les couleurs d’automne ! 🙂

  • Les millet du 62
    5 février 2019 at 21 h 30 min  - Reply

    waouh ! c’est magnifique, j’ai envie d’aller faire cette jolie balade lors d’un prochain séjour dans la région parisienne ! tes photos sont sublimes et se mêlent parfaitement bien à ton article 😉 Bravo

  • Paule-Elise
    5 février 2019 at 20 h 19 min  - Reply

    Quelle bonne idée de balade, accessible en RER en plus ! Je n’en avais jamais entendu parler. Merci pour la découverte.

  • Solene
    5 février 2019 at 19 h 36 min  - Reply

    Les couleurs des photos sont déjà sympas comme ca mais en plein autome ca doit être carrément sublime !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    4 février 2019 at 16 h 35 min  - Reply

    Merci Martine ! Oui, ce restaurant est très agréable, on prend le temps de prendre le temps au fil de l’eau, l’été c’est un régal ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    4 février 2019 at 16 h 34 min  - Reply

    Merci beaucoup Mitchka ! J’y retournerai bien au printemps pour voir l’aspect que cela aura ! 🙂

  • Martine Barbier
    4 février 2019 at 15 h 45 min  - Reply

    Sympa ce restaurant au bord de l’étang, ce doit être le vrai dépaysement ! Très romantiques ces petits ponts et passerelles qui permettent d’admirer la faune et la flore. Merci, à bientôt.

  • mitchka
    4 février 2019 at 15 h 08 min  - Reply

    Même au coeur de l’hiver, tes photos sont sublimes, alors je n’imagine pas au printemps avec un beau soleil, ça doit être superbe !! Merci pour ta participation 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    3 février 2019 at 8 h 52 min  - Reply

    Merci pour ton passage Annabelle ! 🙂

  • Annabelle
    3 février 2019 at 2 h 14 min  - Reply

    Exactement le genre de balade que j’aime! Je note!

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    2 février 2019 at 19 h 28 min  - Reply

    Merci Tania ! L’Ile de France est grande, on ne peut pas tout connaître ! 😉

  • tania
    2 février 2019 at 19 h 24 min  - Reply

    merci pr la balade
    je ne connais pas du tout ce coin
    loool je suis de l autre côté de la région parisienne

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    2 février 2019 at 14 h 24 min  - Reply

    De rien Caro ! Contente que ça t’ai plu ! 🙂

  • Caro
    2 février 2019 at 13 h 57 min  - Reply

    Joli endroit, même l’hiver, merci pour la découverte.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    2 février 2019 at 12 h 11 min  - Reply

    Merci Alexis ! Ah oui, tu es dans la même région, je pense que c’est faisable. Tu peux y passer largement la journée tellement c’est grand ! Oui, le resto, tu peux y aller les yeux fermés ! 😀

  • Alexis - Le Petit Explorateur
    2 février 2019 at 10 h 19 min  - Reply

    Je suis d’accord avec toi, c’est souvent les endroits les plus proches qu’on connaît le moins. Merci pour cette découverte, ça a l’air trop beau. Il faudrait que j’essaie de venir les voir, après tout, la Seine-Saint-Denis n’est pas si loin. Je note également le resto qui a l’air très sympa ^^

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    2 février 2019 at 10 h 14 min  - Reply

    Merci Anne ! Oui j’ai tout de suite vu le lien avec cet autre défi, en espérant avoir le temps ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    2 février 2019 at 10 h 13 min  - Reply

    Merci Eimelle ! Je pense que l’on met très longtemps à visiter tout le secteur tellement c’est grand ! 🙂 Merci de ton passage !

  • Anne
    2 février 2019 at 9 h 54 min  - Reply

    C’est l’avantage de ce rendez-vous qui te fait découvrir des trucs chouettes à deux pas de chez toi!
    Je suis sure que tu pourras y retourner pour le défi ornithologie!

  • eimelle
    2 février 2019 at 9 h 26 min  - Reply

    bien d’accord avec toi, je connais des lieux à des milliers de kilomètres mieux que d’autres tout près! ce site vaut le détour!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.