Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Lyon – Croix-Rousse et déambulations

Après un superbe mois de septembre en France, nous avons également eu le droit à un très beau mois d’octobre, surtout la première quinzaine. Nous en avons profité pour aller faire un petit coucou à nous amis de Villeurbanne. Comme souvent, nous avons fait un tour dans Lyon, qui est vraiment une ville que j’apprécie visites après visites. Cet article sera assez court, c’est un petit carnet de week-end, avec les quartiers de Lyon que j’apprécie et quelques street arts marrants trouvés sur notre parcours, c’est parti :

Nous arrivons tout d’abord dans le quartier de la mairie [1], un quartier qui est en pleine rénovation, il se transforme depuis quelques années et il devient de plus en plus plaisant. Nous passons devant l’opéra (en haut à gauche), non loin de la station de métro « Hôtel de Ville – Louis Pradel ». Nous commençons à grimper légèrement en direction du nord, nous empruntons la rue du Griffon. J’aime toutes ces petites rues colorées à Lyon, et j’ai même croisé par ici quelques street arts, pas de grandes fresques, simplement de petites créations assez marrantes. Nous continuons notre « ascension » vers un petit parc où se trouve la station de métro « Croix-Paquet » qui va nous emmener en haut de la colline de Croix-Rousse :

Après quelques rapides minutes de trajet, nous y voilà, à Croix-Rousse [2], un quartier que j’adore. Bon, il est tout de même assez touristique, en même temps, il est très beau, on y retrouve plein de façades colorées, de petites boutiques toutes mignonnes et du relief. Nous avons choisi d’arriver par en haut pour redescendre, l’air de rien, il faisait assez chaud, tout le monde n’était pas partant pour une montée en plein soleil. On a d’ailleurs un très beau point de vue sur la basilique Notre-Dame de Fourvière, que nous avions visité il y a quelques années :

En haut de la colline de Croix-Rousse, nous retrouvons une petite fête foraine, c’est l’occasion de faire une pause pour le déjeuner. Le point le plus haut du quartier culmine à 254 mètres, ce n’est pas si haut que ça, mais on a déjà une belle vue. La colline de Croix-Rousse est surnommée la colline qui travaille en référence aux canuts (ouvriers tisserands de la soie), en opposition à la colline qui prie, pour la colline où se trouve la basilique de Fourvière :

Croix-Rousse était un haut-lieu de l’industrie de la soie, elle s’est surtout développée au début du 19ème siècle. C’était alors une commune à part entière, elle fût rattachée à Lyon en 1852. Quelques street arts jalonnent notre parcours, puis nous amorçons notre lente descente du quartier. On croise une manifestation, celle d’un petit parti politique, vous l’aurez compris, les pancartes sont toutes faites sur un ton ironique. Tout en bas, nous arrivons à hauteur de la Saône [3], j’adore ce coin, je préfère les bords de Saône aux bords du Rhône (les 2 cours d’eau qui traversent Lyon). Attention, je n’ai pas dit que les bords du Rhône étaient moches, bien au contraire, mais c’est différent :

Nous empruntons la passerelle Saint-Vincent, une passerelle exclusivement piétonne, pour traverser la Saône. Nous nous dirigeons vers la place Gerson où l’on peut retrouve l’église Saint-Paul, de petite taille mais une des plus anciennes de la ville. De style roman et gothique, sa tour-lanterne (source Wikipédia) est classée monument historique depuis 1920. L’église est intégralement classée depuis 1996 :

Petit retour en arrière, avant de prendre la passerelle Saint-Vincent, vous pourrez croiser un grand bâtiment où se trouve une peinture sur la totalité d’un de ces côtés. Elle s’appelle la Fresque des Lyonnais, elle recouvre 800 m² et représente 24 personnages historiques lyonnais et 6 personnes contemporains, sa réalisation date de 1995. Revenons à présent à notre balade de l’autre côté de la Saône, en direction du sud vers le Vieux-Lyon. C’est le centre historique et il y a également beaucoup de touristes, mais aussi pas mal de lyonnais, heureusement. C’est très agréable, on retrouve beaucoup de belles boutiques, certaines plutôt prestigieuses, des boutiques de souvenirs, des bouchons lyonnais (des restaurants de cuisine traditionnelle lyonnaise) et les fameuses traboules. Ce sont des passages piétons à travers des cours d’immeuble qui permettent de se rendre d’une rue à l’autre. Ce ne sont pas des passages privés, n’importe qui peut y aller, mais du fait que des personnes vivent dans ces bâtiments, il est fortement recommandé de ne pas faire trop de bruit. Les traboules ne sont pas exclusivement lyonnaises, on en retrouve également à Mâcon, Chambéry ou bien encore à Saint-Etienne et Grenoble (et encore dans d’autres villes). Ces passages peuvent être, pour certains, un unique trait d’union entre 2 rues, certains comportent des embranchements, et dans d’autres on découvre également de petites boutiques. Je vous conseille de vous y perdre, vous allez adorer :). Depuis la station de métro Vieux-Lyon, nous prenons un funiculaire pour nous rendre à Sait-Just [4], sur une hauteur également (oui Lyon, ce n’est pas plat du tout !). Nous arrivons dans le Jardin des Curiosités, dans le 5ème arrondissement, on y accède par l’extrémité est de place Abbé-Larue. De là, on a un super point de vue sur la ville, et plus particulièrement le nord-est. On voit en bas le Rhône, et au fond, cette tour en forme de crayon, c’est la Tour Part-Dieu, c’est un quartier d’affaires principalement. Juste à la base de la tour, on retrouve la gare du même nom :

Carnet pratique

Opéra | 1 Place de la Comédie – 69001 Lyon

Eglise Saint-Paul | 3 Place Gerson – 69005 Lyon

Fresque des Lyonnais | 2 Rue de la Martinière – 69001 Lyon

Jardin des Curiosités | 8 Place de l’Abbé-Larue – 69005 Lyon

Tour Part-Dieu | 129 Rue Servient | 69003 Lyon

Notre balade est terminée, en parlant de la gare de Part-Dieu, le soir, nous nous y rendons pour prendre notre train de retour, direction l’Ile de France. Côté personnel, c’était évidement un super week-end avec nos amis, côté visite, même si je n’ai pas découvert grand chose, j’ai adoré refaire tous ces superbes quartiers, c’est très beau et l’ambiance générale est très agréable. Connaissez-vous Lyon ? Si oui, quels sont vos quartiers favoris ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

10 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    13 mai 2019 at 19 h 20 min 

    Merci Mathilde ! C’est clair que j’aime beaucoup ce quartier également ! 🙂

  • Mathilde
    13 mai 2019 at 17 h 52 min 

    J’adore Lyon ! J’ai découvert les pentes de la Croix Rousse seulement en avril dernier (alors que j’ai habité pendant 8 mois à Lyon pour un stage, mais à ma décharge je rentrais souvent sur Paris à ce moment là et malheureusement j’en ai pas assez profiter pour visiter la ville). Bref j’adore ce quartier et toutes ces petites boutiques et coffee shop ainsi que son street art !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    2 février 2019 at 20 h 55 min 

    Merci Tania ! J’espère que tu apprécieras ton prochain voyage sur Lyon !
    Je regarderai ton article sur Santiago ! 😉

  • tania
    2 février 2019 at 20 h 20 min 

    j adore la ville de Lyon
    j y vais en mars pr la 4è fois
    j ai hâte
    suis paumée moi entre Saone et Rhone
    j adore le Vieux Lyon
    qd j étais à Santiago du CHili j aipensé à Lyon qd j étais dns le très joli quartier de Lastarria car il y de grendes fresques comme celui du mur des canuts j ai les photos dans mon article street art à Santiago
    j adore le street art

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    21 janvier 2019 at 10 h 14 min 

    Merci Pascal ! Contente que ça puisse te servir ! C’est pour un voyage d’affaires ou loisirs ? 🙂

  • servius pascal
    20 janvier 2019 at 23 h 04 min 

    Bonsoir Anne,
    Ton post tombe à pic, je devrais me rendre à Lyon au mois de juin pour 4 jours. Je ne connais pas du tout cette ville. J’ai du coup un bel aperçu. Merci du partage.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    20 janvier 2019 at 21 h 47 min 

    Merci pour ton passage et ton message Carla ! Oh oui, j’espère bien t’avoir donné envie, c’est une super ville et les lyonnais sont très sympas ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    20 janvier 2019 at 21 h 46 min 

    Merci Anne ! Oui, cette fresque est impressionnante ! Je te comprends, les déplacements d’est en ouest et vice-versa sont toujours compliqués en France …

  • carla
    20 janvier 2019 at 16 h 53 min 

    je ne connais pas Lyon, mais tous les ans en rentrant en métropole je mets cette visite sur la liste de celles que je voudrai faire! cette année sera peut être la bonne, tu me tentes vraiment beaucoup!

  • Anne
    20 janvier 2019 at 16 h 14 min 

    Je reste sans voix devant cet immense trompe-l’oeil!
    Lyon est trop loin de Toulouse, en tout cas, pas pratique d’accès, je n’y suis jamais allée (sauf à Bron pour un mariage).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.