Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Londres – Jour 4

En Novembre dernier, nous étions sur Londres pour un petit week-end prolongé. Nous voici maintenant à l’article consacré à la quatrième journée, si vous avez loupé les 3 autres articles, vous pouvez les retrouver ici et puis par là ! Au cours de cette journée, nous avons consacré la matinée au défilé du « Lord-Maire » [1] (ce n’est pas le maire de Londres), grande parade où l’on trouve de tout. Le midi, nous sommes retournés au « Boom Burger » [2], un fast-food de burgers jamaïcains, un délice ! L’après-midi, nous avions prévu de visite le marché de Portobello, mais la pluie a eu raison de nous, nous sommes revenus tranquillement vers le centre de Londres, où nous commencions à nous préparer pour assister au feu d’artifice, mais il a été annulé [3], à cause de la pluie et pour marquer le soutien de la ville suite aux attentats de Paris. Allez, c’est parti pour la visite :

 

Je vous ai préparé une grosse galerie de photos sur le défilé du Lord-Maire de Londres (1 sur la carte). Cette année étaient célébrés les 800 ans de cette tradition. Tout au long de la journée, sont organisées diverses festivités. Tôt le matin, on peut voir la traversée de la Tamise du Lord-Maire qui part de Tower Bridge pour se rendre à la City. En fin de matinée, il y a le défilé (ci-dessous), puis le soir, à la tombée de la nuit, il y a normalement un gros feu d’artifice qui n’a donc pas eu lieu cette année. Pour la petite histoire, le Lord-Maire a certaines fonctions au sein de la ville de Londres, il est le chef du quartier de la City, en est le promoteur et le porte-parole des entreprises qui s’y trouvent. Il fait environ 800 discours par an et passe une centaine de jours à l’étranger. La fonction a été créée en 1189, mais ce n’est qu’en 1215 que le défilé marque le début de son mandat. Il est élu pour un an et doit déjà avoir de hautes fonctions. Concernant le défilé à proprement parlé, le cortège peut avoir une longueur de 5 kilomètres ! On y trouve de tout, même s’il y a beaucoup de guildes des métiers présents à la City, on retrouve aussi des chars de secteurs du Grand Londres ou bien encore des régions en dehors de la ville. J’ai trouvé que les anglais se lâchaient bien à ce moment-là, même s’ils se lâchent dans d’autres circonstances bien évidemment. Mais là ce qui est intéressant c’est de voir des hommes habillés en avocats faire des grimaces aux spectateurs. Il y a des corps de métier qui sont très inventifs, j’ai beaucoup aimé le défilé des éboueurs avec leurs costumes de poubelles et surtout ce grand robot fait uniquement de conteneurs. On y croise des personnages très variés de Mario le plombier en passant par Batman ou bien encore des toutous. Il y a certains chars que nous n’avons pas réussi à identifier, il y en a tellement et tout n’est pas toujours bien identifié. Il y a aussi beaucoup de militaires, que cela soit en uniformes ou bien en treillis portant des bazookas ! Vous noterez que le bus du Yorkshire a mis un drapeau français, en soutien. La dernière photo c’est celle du Lord-Maire dans sa carrosse, désolée pour le flou sur cette photo et sur sur celle de Batman, il fallait parfois jouer des coudes 🙂 … J’ai beaucoup aimé les charcutiers avec leur entrecôte gonflable, bref, on ne risque pas de s’ennuyer, je vous laisse regarder tout ça tranquillement :

 

Après plus d’une heure sous une pluie très fine, il commence à se faire faim comme on dit ! Direction le secteur de Notting Hill, plus précisément à Portobello. En 2014 nous avions trouvé par hasard ce petit fast-food en nous baladant dans le quartier. On avait adoré ces burgers jamaïcains, avec de la mangue, des petites bananes plantain, tout est préparé sous nos yeux, l’ambiance est simple, jeune et décontractée :

 

Le Boom Burger se trouve au 272 Portobello Road, il est un peu planqué sous un pont, mais si vous passez dans le coin, je vous le conseille, et si vous y aller un samedi, pour pourrez faire le marché en même temps :

Boom burger

 

En descendant la Portobello Road, on croise partout des stands de marché, en plein milieu de la route également. Le marché fait toute la rue, qui est très longue, et il me semble quelques autres petites rues autour. Après le défilé du Lord-Maire, on était pas mal mouillé, on avait à peine commencé à sécher qu’il a fallu se remettre sous la pluie pour le marché, on a donc décidé de faire quelques centaines de mètres et puis de partir. En tout cas, ça n’arrêtait pas les gens, la plupart étaient bien équipés. Il y avait plein de stands mignons, c’était tentant, mais là on allait finir par attraper un rhume. Voici seulement 2 photos :

 

Pour revenir vers le centre, nous avons fait un changement à la station Baker Street. Nous avons pris d’autres couloirs par rapport à la dernière fois, et nous avons fait des découvertes, comme ce joli petit banc en plein milieu du passage dans une salle d’échange :

Élémentaire

 

Nous avons fait un tour rapide par le quartier de la mairie « More London » vu la veille. Avant de prendre le métro pour nous rendre vers St-Paul, je n’ai pas pu résister à cet immeuble et surtout ces éclairages :

Yellow/blue

 

Arrivés sur place, en plus de voir que le feu d’artifice est annulé, on apprend que le Tower Bridge sera éclairé aux couleurs du drapeau tricolore, mais seulement de 16h30 à 18h30, et il est déjà 19h et des patates. Pas de panique, on a appris que d’autres monuments de Londres allaient porter les couleurs françaises, donc on reprend le métro pour se rapprocher :

Pétard mouillé

 

On a appris que le London Eye, vous l’avez peut-être déjàvu, c’est une grande roue, allait afficher le drapeau bleu/blanc/rouge, alors on a décidé de s’y rendre. Il fallait marcher un peu, mais ça en valait la peine. Sur le chemin, on a vu cet immeuble mais il y avait aussi plusieurs bars qui avaient sortis le drapeau, j’ai trouvé ça super sympa de la part des londoniens :

Londres tricolore

 

Nous voilà arrivés au London Eye, nous ne sommes pas les seuls, et bien évidemment, c’est plutôt silencieux. Tout autour il faisait assez noir, j’ai dû pas mal monter les ISO, vous pardonnez le léger grain. En tout cas, un beau moment :

French eye

 

Encore une journée bien remplie, on a à peine moins marché que les autres jours. On est surtout pas mal resté debout pendant le défilé, puis la marche intensive en fin d’après-midi pour voir le London Eye, car nous n’avions aucune certitude quant à la durée d’éclairage. Je ne fais pas d’article pour la 5ème journée car nous n’y sommes restés que le matin, et à part prendre un petit déjeuner et partir, nous n’avons rien fait. Le prochain article sera donc consacré à tous les Street Arts que l’on a pu voir sur toute la durée du séjour ! A bientôt !

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

6 Commentaires

  • Cédric
    14 février 2016 at 16 h 05 min 

    Une série dans la droite ligne des précédentes, instructives et photogéniques. C’est une balade fort agréable, merci 😉

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    13 février 2016 at 9 h 05 min 

    Merci Esther ! Finalement, on a réussi à se placer assez facilement, on n’est pourtant pas arrivé 2 heures avant, mais on s’est mis dans un secteur moins touristique, il n’y avait pas beaucoup de monde, on était un premier rang presque tout le temps. Au début, on en a juste une qui avait un parapluie et qui le mettait dans la tête de tout le monde, mais après on a pu se déplacer d’un mètre vers la gauche et là, la place était royale ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    13 février 2016 at 9 h 03 min 

    Merci Amor ! Ce défilé est très éclectique ça c’est clair, mais ils sont plein de bonne humeur, je n’en ai pas vu un faire la tronche, et ils venaient vers le public, ils s’amusaient, on le sentait ! 🙂

  • Esther FR
    12 février 2016 at 22 h 59 min 

    Je ne connaissais ni la fonction du Lord Maire, ni l’existence de ce défilé, particulièrement coloré malgré la pluie. J’imagine qu’il n’a pas du être facile de se faufiler pour les photos !
    J’aime beaucoup le banc de Baker. Elémentaire, en effet !
    C’est assez émouvant les couleurs tricolores…
    Portobello road me rappelle de bons souvenirs, on avait eu la chance d’avoir du soleil. Je n’y ai pas remarqué le burger Jamaicain la dernière fois. Si j’y retourne, je garde l’adresse !

  • Amor
    12 février 2016 at 22 h 01 min 

    Bonsoir Anne.
    Je connaissais ce terme de Lord Maire, mais je ne savais pas qu’il différait du vrai maire. C’est assez incroyable ce défilé de tradition ancienne, c’est peut être ce qui a donné ceux des USA. Le robot violet est effectivement très impressionnant. Mais il y a des trucs bon on dira que c’est anglais.
    J’aime bien la roue tricolore et le bâtiment aux lumières bleues.
    La visite au musée du jour 3 était très intéressante et les lieux très impressionnant. A retenir pour un peut être voyage prochain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.