Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Londres – Greenwich & Canary Wharf

Début mai, je me suis rendue à Londres, principalement pour effectuer une formation photo, mais aussi pour m’y balader car j’aime de plus en plus cette ville. C’est mon 3ème voyage (je ne compte pas le scolaire, on n’avait pas fait grand chose) et j’aime toujours y déambuler, découvrir de nouveaux quartiers. Parce qu’à Londres, il y a de quoi faire, la ville est très grande et chaque quartier à sa propre ambiance. Lors des précédents voyages, je m’étais plus concentrée sur les incontournables comme le Tower Bridge, Buckingham, la Tour de Londres, Big Ben, Westminster ou bien encore Picadilly. Cette fois-ci, je suis partie explorer d’autres horizons, tout d’abord le quartier de Greenwich puis celui de Canary Wharf, tous les 2 dans l’est de la capitale anglaise !

La petite histoire

Greenwich [1] est situé sur la rive sud de la Tamise et donne son nom à un borough londonien (subdivision administrative). Il comprend les quartiers de Charlton, Eltham, Thamesmead et Woolwich. Le méridien de Greenwich tire son nom de ce secteur. En 1884, 25 pays se réunirent pour s’accorder sur une référence commune de la longitude 0, cela avait pour but de faciliter le commerce maritime, Greenwich remporta le vote. Jusqu’à la création du GMT (Greenwich Mean Time ou Temps Moyen de Greenwich), la grande majorité des villes du monde avaient leur propre unité de temps. Avec le développement des moyens de transport et de communication, il était devenu urgent d’avoir un temps universel.

Concernant Canary Wharf [2], ce quartier est bien plus récent. Ce secteur était encore à l’abandon à la fin des années 80. C’est un très grand quartier d’affaires, le plus important de la ville après la City, chaque jour, plus de 90 000 personnes y travaillent. On y retrouve beaucoup de banques et d’entreprises dans le domaine de l’édition. Canary Wharf se trouve sur l’île aux chiens, au cœur des docklands, qui fut un grand centre portuaire londonien. En 1980, les docks de l’île aux chiens ferment, le quartier est alors sinistré. Les banques anglaises ont eu besoin de plus d’espace, mais les lois de l’urbanisme dans le secteur de la City sont très strictes, alors des investisseurs se sont intéressés à Canary Wharf et les premières constructions ont débuté à la fin des années 80. Il y eut un coup d’arrêt au début des années 90 suite à un krach immobilier. Fin 90, les constructions reprirent, notamment grâce à une situation plus propice dans le secteur de l’immobilier et à la prolongation de la ligne de métro Jubilee :

Je suis allée au Greenwich Park, un bel espace vert qui fait partie des 8 parcs royaux de la capitale. Il couvre une superficie de 70 ha et est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco car il abrite l’observatoire royal de Greenwich (depuis 1675) qui est le point de départ du méridien d’origine (il y a eut un révision en 1984 et il a été décalé d’à peu près 100 m). Depuis le parc, on voit également très bien Canary Wharf, des rangées de bâtiments s’élèvent au loin, et il y a presque tout autant de grues. Si vous descendez le parc, vous pourrez tomber sur le musée national maritime. Il y aussi une grande aire de jeux pour les enfants, un jardin botanique, un kiosque à musique et un terrain de cricket :

Le quartier est assez grand, vous devriez avoir de quoi vous perdre. On retrouve une succession de petites rues avec des petits magasins et cafés tout mignons, il est très agréable de s’y balader. Pour vous rendre à Greenwich, il y a 2 moyens, soit par la ligne de métro Jubilee à « North Greenwich Station » ou par la ligne de DLR (Docklands Light Railway) à la station « Greenwich », cette dernière est bien plus près du parc. Il y a aussi pas mal de marchés, n’hésitez pas à consulter sur le net les jours où ils ont lieu et à quels endroits exactement, n’en ayant pas fait, je n’en ai pas un en particulier à vous conseiller. Greenwich est principalement résidentiel, les loyers sont à peu près dans la moyenne si on tient compte de son éloignement du centre (20 minutes en transports en commun) :

Pour accéder à Canary Wharf, il suffit de prendre la ligne de métro Jubilee et de descendre à (roulements de tambour) « Canary Wharf » ! Vous arrivez directement au cœur du quartier d’affaires. Vous risquez de croiser beaucoup de monde aux heures de pointes, et cela sera bien plus calme sur les heures creuses. Si vous souhaitez y faire quelques photos, cela sera préférable. De même, si les architectures modernes vous attirent, il y en a de partout, si vous vous laissez prendre au jeu, vous pouvez passer la journée à arpenter les rues. Il y a également des marinas très sympas si une petite pause est nécessaire. Vous retrouverez des tonnes de restaurants, il faut bien nourrir tous ces travailleurs ! 🙂 Lors de la balade, ont peut également voir de vieux quais londoniens du 17ème siècle, mais cela sera à peu près tout en bâtiments historiques. Il y a le musée des docklands de Londres qui retrace l’histoire de ce quartier d’un point de vue commercial. Le nom de Canary Wharf vient de l’espagnol « puerto canario » car les marchandises qui en partaient étaient envoyées aux îles Canaries :

J’ai bien aimé Greenwich, même si je n’y suis passée que rapidement, l’ambiance est très sympa et le parc est un vrai havre de paix. J’ai eu un coup de cœur pour Canary Wharf, pas pour son côté quartier d’affaires grouillant de monde mais bien évidemment au niveau des architectures modernes. Je m’y suis énormément amusée et je sais que quand je retournerai à Londres, j’y passerai obligatoirement. Qu’avez-vous le plus aimé ? Connaissez-vous l’un de ces quartiers de l’est londonien ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

8 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    5 septembre 2019 at 11 h 13 min  - Reply

    Merci Cécile ! Il y a une très grande variété d’architectures et d’ambiances à Londres, c’est impressionnant ! 🙂

  • Cecile
    5 septembre 2019 at 7 h 02 min  - Reply

    Comme je ne connais pas Londres je ne peux que m’extasier devant les quartiers de la ville si différents les uns des autres. Encore de bien belles photos que tu as fait là. J’aime beaucoup les tours en verre cela me rappelle une série de photo que j’avais faite à La Défense à Paris.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    26 août 2019 at 10 h 33 min  - Reply

    Merci à toi Pascal ! Bonne journée également ! 🙂

  • PascalXLD
    26 août 2019 at 9 h 22 min  - Reply

    Superbe série avec un coup de coeur pour celles des tours de verre

    Bonne journée

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    25 août 2019 at 16 h 00 min  - Reply

    Merci Cédric ! Oui, j’ai des tocs d’horizontalité et de verticalité ! :p

  • Cédric
    25 août 2019 at 15 h 06 min  - Reply

    Un quartier que je ne connais pas, belle découverte !
    Encore une belle série, j’aime ces lignes droites, verticales, sans compromission avec la distorsion que l’on peut voir bien souvent ailleurs.
    Le format vertical avec les buidings de verre est impressionnante 😉

    A bientôt !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    24 août 2019 at 17 h 58 min  - Reply

    Merci Anne ! Clairement, on ne fait pas Londres en 5 jours ! 🙂

  • Anne
    24 août 2019 at 17 h 40 min  - Reply

    Je suis allée plusieurs fois à Londres, mais pas dans ces quartiers! C’est si grand et il y a tant à voir!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.