Interview en série #11

 

Bienvenue à toutes et à tous à la 11ème édition d’Interview en Série ! Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, Interview en Série, c’est une interview d’un photographe que j’apprécie (amateur ou pro), et puis un défi, je lui soumets une petite série de 6 photos à réaliser sur un thème imposé. Je vous propose cette fois-ci de découvrir HaPi ! Passons sans plus attendre à son interview :

 

Pourrais-tu te présenter en quelques lignes ?

Je m’appelle Hachim Pichori et je suis professeur des SVT depuis bientôt 13 ans maintenant.

Comment es-tu « tombé » dans la photo ?

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours voulu faire de la photo pour faire un peu comme mon père qui était photographe et qui développait ses photos dans une chambre noire (vu qu’à l’époque les numériques n’existaient pas). Au final cela a pris un peu de temps avant que je me lance … et cela a débuté par un mariage, celui de ma cousine, dans un pays merveilleux qu’est l’Inde. Mon petit compact venait de rendre l’âme et du coup j’en ai profité pour acheter mon premier reflex pour cette occasion. Et ceci, c’était en décembre 2013. Donc on peut dire que je suis complètement novice dans le domaine de la photographie …

Quel matériel utilises-tu ?

J’utilise le Nikon D5200 avec comme objectifs ceux vendus dans le pack : le 18-55 mm et le 70-300 mm (que j’utilise rarement). Plus tard je me suis acheté 2 objectifs : le 35 mm (que j’utilise presque tout le temps) et le 50 mm (que j’aime aussi, mais que j’utilise moins).

Quel(s) style(s) préfères-tu pratiquer ?

Le style que je préfère est sans aucun doute la photo de rue. J’aimerais beaucoup faire aussi des photos de paysage mais il me manque un ultra grand angle dans ma collection … 🙂

Quels sont tes projets, tes envies de découvertes et d’évolution ?

Pour le moment mes envies sont de me former afin de progresser dans cet art qu’est la photographie. Je sais que je suis loin de faire des photos qui véhiculent des sentiments mais c’est ce que j’aimerais pouvoir réussir à faire. Ensuite, pourquoi pas, si je progresse comme je le souhaite, en faire une activité complémentaire puis pourquoi pas laisser tomber l’enseignement au profit de la photo. J’adore enseigner mais c’est un travail qui vous use psychologiquement et que je ne vois pas faire dans 20 ans. En attendant de pouvoir laisser tomber l’enseignement, j’ai l’intention de lancer un club photo dans mon lycée l’année prochaine … histoire d’amener ma passion sur mon lieu de travail. 🙂

Quels sont les photographes qui t’inspirent ?

Très difficile de répondre à cette question, mais en premier lieu je vais dire mon père car c’est un peu grâce à lui que je me suis plongé dans la photographie. Ensuite celui qui m’a donné envie de faire de la photo de rue, c’est David Gibson. Puis je dirai, un peu tous ceux qui font de la photo (des inconnus amateurs aux professionnels connus) et qui postent leurs images sur les réseaux dédiés sont des sources d’inspiration pour moi.

Quel logiciel utilises-tu pour le post-traitement et quelle importance lui accordes-tu ?

Actuellement j’utilise exclusivement Lightroom mais mon petit portable n’est pas adapté pour les ressources que demandent ce logiciel … de fait c’est un frein à son utilisation car une photo nécessite en moyenne 5 à 10 min alors qu’il m’en faudrait moins de 2 min si j’avais un ordinateur performant dédié à la photo. J’aimerais maîtriser Photoshop également mais impossible tant que je n’aurais pas acheté un nouvel ordinateur …

Pourquoi fais-tu de la photo ?

Je fais de la photo pour voir le monde avec un autre « œil ». Depuis que je fais de la photo je trouve que j’ai les yeux enfin ouverts sur ce qui m’entoure. Avant je passais à côté de tout sans forcement regarder. Maintenant, tout ce qui m’entoure est une scène possible pour la photo … et me pousse à trouver de la beauté là où il n’y en a pas. J’agis ainsi même quand je ne suis pas avec mon appareil photo.

Quelle est ta photo préférée et pourquoi ?

Ma photo préférée est « Seul au monde face au coucher du soleil » J’adore cette photo, bien qu’elle ne soit pas parfaite techniquement, car elle nous pousse à la rêverie. On peut facilement se mettre dans la peau de la personne qui est assise sur le banc et imaginer et ressentir ce qu’elle pouvait ressentir à cet instant où le soleil se couche et où elle semble être seule au monde.

Quelles sont tes autres passions dans la vie ?

La photographie est ma véritable première passion … mais depuis que je me suis mis à la photo, je voyage davantage. On peut alors dire que découvrir le monde est aujourd’hui ma deuxième passion … 🙂

 

Et maintenant place au défi que j’ai lancé à HaPi. Je lui ai demandé de réaliser une série photographique avec un thème imposé. Il avait pour mission de prendre 6 clichés sur le thème « jaune et circulaire », voici sa série :

 

Je te félicite Hapi, tu es dans le thème à chaque fois ! Et de plus les photos sont très jolies ! J’aime beaucoup la première, avec ce pot retourné et un beau jaune. La longue-vue dorée, c’est bien trouvé ! La photo avec l’ampoule c’est discret, mais très bien trouvé également. La plaque d’égout peinte en jaune est complémentaire avec la casquette bleue. Pour la 5ème, les boules lumineuses sont légèrement flous par contre, la vilaine basse lumière ! :p J’aime bien la ligne de perspective que donne les escalators vers ce pot et cette poubelle jaunes ! J’aime beaucoup ton œil, de belles trouvailles ! Les photos n’ont pas toutes le même format, ce qui ne met pas trop l’accent sur l’unité, ce n’est que mon avis évidemment ! 🙂 Bref, le challenge est relevé haut la main !

Un grand merci à HaPi pour sa participation !

Pour ceux qui voudraient découvrir et/ou suivre HaPi, voici tous ses liens utiles :

 

Je vous rappelle que toutes les photos prises par HaPi sont sa propriété et que si vous êtes intéressé, vous pouvez prendre contact avec lui.

Quant à moi, je vous donne rendez-vous pour une prochaine interview en série ! N’hésitez pas à me dire si vous aimez cette rubrique, le travail d’HaPi ou bien encore … plein d’autres choses ! :p

 


Vous avez aimé cet article et vous souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

18 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    29 juillet 2016 at 22 h 16 min 

    Merci Esther pour ton passage ! On ne peut pas tout voir, avoir tous ces blogs, on loupe forcément quelque chose à un moment donné ! 🙂

  • Esther
    29 juillet 2016 at 19 h 06 min 

    Zut, j’ai raté cette interview de fin mai, je devais encore être jetlaguée 😉 Je ne connaissais pas Hachim. Il a réussi sa série. Ma préférée est la longue vue, avec ses reflets, son arrière plan flou et sa belle compo toute simple. Le pot jaune est très sympa aussi. Sa photo préférée me rapelle « ma » côte, j’aime bien cette atmosphère, avec le sujet en silhouette.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    6 juin 2016 at 19 h 31 min 

    Merci pour ton passage et tes commentaires Emilien ! 🙂

  • Emilien
    6 juin 2016 at 8 h 36 min 

    Bravo Hachim et belle interview Anne 😉 On découvre un autre photographe de rue, dans un style encore différent. Défi relevé haut la main, même si je suis d’accord avec toi Anne, un format unique aurait accentué l’unité du thème.
    Ma préférée reste la longue vue que j’aime beaucoup pour sa composition réussie et tout ce qu’elle suggère derrière 😉

  • Thomas
    4 juin 2016 at 12 h 58 min 

    Merci Anne et Félicitations à HaPi, de très très jolis jaunes…..j’ai une préférence et tendresse toute particulière pour la photo de l’ampoule,… son format carré : une idée lumineuse ! je m’en vais de ce pas découvrir son travail sur Flickr…. très joli coucher de soleil…. une vrai poésie. Bonne continuation à Hachim et à ce blog. Bon we à toutes et tous, bonnes photos.

    (DEM)

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    4 juin 2016 at 9 h 42 min 

    Merci Amor ! C’est toujours intéressant d’avoir un autre point de vue c’est clair ! 🙂

  • Amor
    2 juin 2016 at 19 h 48 min 

    Une belle découverte. J’aime beaucoup ses photos. La déclinaison des jaunes est très bien faite.
    J’aime bien découvrir des photographes qui arpentent des lieux qui me sont familiers, voir comment les autres photographes abordent le sujet.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    31 mai 2016 at 22 h 25 min 

    Merci Pascal ! Contente que tu aies pu le découvrir ! 🙂

  • Pascal
    31 mai 2016 at 22 h 22 min 

    Bonjour Anne, beau défi. Je suis allé faire un tour sur son site Flickr et je dois dire que ces photos sont très intéressantes. J’aime beaucoup son style photographique.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    31 mai 2016 at 11 h 23 min 

    Merci à toi Magali pour ton passage ! Sa photo préférée est très jolie, pleine de poésie !

  • Donlope
    31 mai 2016 at 11 h 13 min 

    Bonjour Anne, merci pour la découverte, le défi est particulièrement réussi !

  • Cédric
    30 mai 2016 at 23 h 03 min 

    Une interview intéressante, merci pour la découverte 😉

  • Magali C
    30 mai 2016 at 22 h 21 min 

    Très sympa cette interview. Je découvre ce photographe (et collègue,…. moi non plus je ne me vois plus faire cela dans 20 ans!!). Et surtout un grand bravo pour le défi, le thème n’était vraiment pas facile et HaPi s’en est sorti haut la main!
    La photo « Seul au monde face au couher du soleil » est vraiment une réussite, très jolie, les couleurs sont très belles et justement, il se dégage vraiment une émotion (cf l’interview). Parfois, certaines photos sont peut-être parfaites techniquement mais ne dégagent pas grand chose… Et cette photo-là me parle!
    Merci pour à vous deux pour cette interview 🙂

Laisser un commentaire