Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Interview en série #23

Voici une nouvelle interview en série ! Avec la nouvelle formule, je pense que ça sera plus régulier, c’est plus pratique pour les gens, ils n’ont pas toujours le temps de réaliser la série. Comme mon but est surtout de faire découvrir de nouveaux photographes, peu importe la formule choisie ! 🙂 Aujourd’hui, une interview un peu spéciale, car elle sera présentée en français et en anglais. Tout simplement car notre nouvelle invitée est américaine et que je souhaite laisser également son texte original. Je ne suis pas traductrice, donc je ferai mon possible pour bien retranscrire l’idée générale, mais il se peut qu’il y ait de petites différences, donc je laisse la version anglaise pour les anglophones qui souhaitent avoir le propos de notre invitée dans sa version d’origine. Merci d’accueillir Tina Leggio :

Bike Riders

Tina : « Cyclistes/Bike Riders » – Le cyclisme est devenu plus courant ici ces dernières années depuis que notre ancien maire, Michael Bloomberg, a voulu rendre la ville plus conviviale pour le vélo, comme dans de nombreux pays d’Europe. La hausse des coûts des transports en commun a également contribué à la popularité du vélo. Cette photo était également un bon exercice pour améliorer ma pratique de la photographie de nuit. /// Bike riding has become more prevalent here in the last few years since our former mayor, Michael Bloomberg, wanted to make the city more bike friendly, such as many countries in Europe. The rising costs of public transportation have also added to the popularity in bike riding. This picture also was good practice for me in improving my night photography.

Pourrais-tu te présenter en quelques lignes ? / Could you introduce yourself in a few lines?

Je suis une photographe de rue qui vit actuellement à New York. Je suis originaire de Brooklyn et j’ai déménagé à Manhattan en 2000. Je pense que je fais de la photo de rue depuis que je suis capable de tenir un appareil photo, car j’ai toujours aimé prendre des photos de la manière la plus honnête possible, mais j’ai sérieusement commencé la photographie, en particulier la photographie de rue, vers 2005. /// I’m a street photographer who currently lives in NYC.  I’m originally from Brooklyn, and I moved to Manhattan in 2000. I guess you could say I’ve been doing street photography ever since I was able to hold a camera, since I always loved taking candid shots, but I seriously got into photography, particularly street style, around 2005.

© Tina Leggio, Milan, Italy, April 2017

Tina : « Cercles/Circles » – Cette photo a été prise en avril 2017 lorsque j’étais en Italie avec Esther. J’étais en train de tester les réglages de mon appareil photo et ce fut une chance que cette femme se trouve dans l’axe des cercles. /// This picture was taken back in April 2017 when I was in Italy with Esther. I was just testing out my camera settings and it was pure luck that this woman was directly in front of the circles the way that she was.

Comment es-tu tombée dans la photo ? / How did you fall in photography?

À mon tout premier travail de bureau, il y avait une femme qui était photographe à côté de moi. Elle apportait toujours son appareil photo avec elle au travail. Un jour, nous parlions et je lui ai dis que j’aimais aussi la photographie. Son style n’était pas la photographie de rue. De ce que je me souviens, c’était surtout des paysages urbains. Elle m’a même donné des conseils utiles pour mon premier appareil photo reflex. /// At my very first office job, there was a woman who sat next to me who was a photographer. She always brought her camera with her to work. One day we go too talking and I mentioned that I liked photography as well. Her style wasn’t street. From what I remember it was mostly cityscapes. She even gave my helpful hints that led to my first DSLR.

© Tina Leggio, City Hall, NYC, June 10, 2016

Tina : « Dans l’instant, mais pas vraiment/In The Moment, But Not Really » – Je ne suis pas du genre à critiquer les gens qui abusent des téléphones portables. Nos téléphones sont très pratiques. Ils peuvent être utilisés pour appeler, envoyer des courriels, envoyer des SMS et même photographier et réaliser des vidéos. Je trouve intéressant de voir la quantité de téléphones qui enregistrent des choses actuellement par rapport à il y a 5 ans. /// I’m not one to criticize people for “overuse” of cell phones. Our phones are very convenient. They can be used to call, email, text, and even photograph and make videos of things. I just find it interesting how many phones you see recording things these days compared to even 5 years ago.

Quel(s) style(s) préfères-tu pratiquer ? / Which style(s) do you prefer to practice?

Je suis définitivement plus tournée vers la photographie de rue. Ce n’est pas sans problèmes. Il y a de rares (du moins pour moi) confrontations avec des personnes méfiantes ou en colère d’avoir pris une photo d’eux. Ne trouvant personne ou rien d’intéressant à photographier ces jours et étant dehors par tous les types de temps, je n’attends que ces moments parfaits. Malgré tout, c’est toujours mon genre de photographie préféré parce que je le trouve plus intéressant. /// I definitely gravitate more towards street photography. It isn’t without its problems. The rare (at least for me) confrontations from people who are suspicious or angry at you taking their picture, not finding anyone/anything interesting to photograph that day, being outside in all types of less than ideal weather, just waiting for those perfect moments. Even with all that, it’s still my favorite genre of photography because I find it the most interesting.

© Tina Leggio, Lower East Side, NYC, August 3, 2018

Tina : « Juste un autre jour/Just Another Day » – J’ai vraiment aimé cette scène avec une partie de la ligne d’horizon de New York en arrière-plan avec ces 3 hommes, se reposant par une journée très chaude au bord de l’eau. /// I just really liked the scene of part of the NYC skyline in the background with 3 men, resting on a very hot day by the nice, cool water.

Quels sont tes projets actuels ou futurs, sur quoi travailles-tu en ce moment ? / What are your current or future projects, what are you working on at the moment?

Je me passionne davantage pour la photographie de rue la nuit. Je n’aimais pas trop ça, mais ces derniers temps, j’ai eu des photos plus intéressantes la nuit que le jour. J’aime rester aussi invisible que possible lorsque je suis en train de prendre des photos, l’obscurité est parfaite pour cela. En ce moment, je travaille sur un projet concernant les travailleurs. Tout le monde, des hommes d’affaires aux ouvriers du bâtiment, etc…, allant au travail, à l’heure du déjeuner, rentrant à la maison le soir. D’après mon expérience, très peu de personnes aiment leur travail et le stress supplémentaire lié au manque de sécurité de l’emploi, comme le fait d’être licencié sans préavis, ne fait qu’ajouter à leur air abattu. /// I’m getting more into street photography at night. I never really used to like it that much, but lately I’ve been getting more interesting shots at night than in the day. I like to remain as invisible as possible when I’m out taking pictures and the cover of night is perfect for that. Right now I’m working on a project about working people. Everyone from business people to construction workers, etc., going to work, on their lunch hour, coming home in the evening. In my experience, very few people like their jobs, and the added stress of lack of job security working for an “at will” employer just adds to their dejected air.

© Tina Leggio, Venice, Italy, April 13, 2017

Tina : « Jeunes mariés/Just Married » – Voici une autre photo de l’Italie en 2017. Esther et moi-même avons fait une excursion d’une journée à Venise et, comme on pouvait s’y attendre, nous sommes tombées sur cette scène d’un couple heureux et nouvellement marié. Étant donné la beauté de Venise, il est tout à fait naturel que les gens la choisissent comme lieu de mariage. /// This is another picture from Italy 2017. Esther and I took a day trip to Venice, and not surprisingly, came across a picture of a happily, and newly married couple. Given how beautiful Venice is, it’s only natural that people would choose it as a place to get married.

Quels sont les photographes qui t’inspirent ? / Which photographers inspire you?

Bien sûr, je dois mentionner Henri Cartier-Bresson. J’aime le travail de Fan Ho et sa façon de capturer une scène, ainsi que son utilisation de la lumière et des ombres. J’aime beaucoup le travail d’un photographe que j’ai découvert grâce à Instagram, du nom d’Olivier Wong. Il prend de très belles photos de Paris. Il photographie également d’autres endroits, mais ses photos de Paris sont mes préférées et cela m’a en parti inspiré pour finalement réserver un voyage à Paris l’année prochaine. /// Of course I have to mention Henri Cartier-Bresson. I love the work of Fan Ho and how he captures a scene, and his use of light and shadows. I really like the work of a photographer I first learned of through Instagram, named Olivier Wong. He takes these really beautiful pictures of Paris. He photographs other places as well but his Paris pictures are my favorites and part of what inspired me to finally book a trip to Paris next year.

© Tina Leggio, Union Square, NYC, September 27, 2015

Tina : « Lenny Kravitz » – L’équilibre de cet homme m’a immédiatement fasciné, ainsi que sa ressemblance avec Lenny Kravitz. /// The balance of this man immediately fascinated me, as well as his resemblance to Lenny Kravitz.

Pourquoi fais-tu de la photo ? / Why are you taking pictures?

Il a toujours été important pour moi de préserver les moments dans le temps. Les souvenirs s’effacent, mais pas les images. Personnellement, lorsque des êtres chers sont partis, les photographier à différentes étapes de leur vie peut nous réconforter. En général, les images peuvent capturer des scènes telles que ce à quoi ressemblaient les quartiers il y a 20 ans ou plus, ainsi que des moments historiques. /// It’s always been important to me to preserve moments in time. Memories fade but pictures don’t. On a personal note, when loved ones have passed, having pictures of them in different stages in their lives can be a comfort to us. In general, pictures can capture scenes such as what neighborhoods looked like 20 or more years ago, and to capture historic moments in time.

© Tina Leggio, Times Square, NYC, April 18, 2016

Tina : « L’amour est dans l’air/Love Is In The Air » – Cette photo illustre parfaitement pourquoi j’aime la photographie de rue. Ce sont ces petits moments qui nous transmettent tant d’émotions. /// This picture perfectly illustrates why I love street photography. It’s the little moments that convey so much emotion.

Quelles sont tes autres passions dans la vie ? / What are your other passions in life?

Sans aucun doute, mon autre passion est le voyage. Je veux voir (et photographier) le monde, découvrir d’autres cultures, vivre des aventures et tout documenter en cours de route. J’admire et j’envie en même temps, les photographes de voyages. Pouvoir voir le monde dans le cadre du travail serait un rêve pour moi. /// Without a doubt, my other passion is travel. I want to see (and photograph) the world, experience other cultures, go on adventures and document everything along the way. I both admire and envy, in a good way, travel photographers. Being able to see the world as part of your job would be a dream come true for me.

© Tina Leggio, Venice, Italy, April 2017

Tina : « Au mon Dieu Maman! Nous nous ennuyons tellement !/OMG Mom! We’re So Bored! » – Cela me rappelle quand j’étais enfant et que je m’ennuyais tellement pendant que nos parents prenaient leur temps pour examiner chaque détail. Cette femme examine attentivement un guide de Venise pendant que ses enfants sont pratiquement endormis. /// This reminds me of being a child and feeling so bored while our parents took their time going over every little detail of something. This woman carefully examines a guidebook of Venice while her children are practically falling asleep.

© Tina Leggio, Milan, Italy, April 2017

Tina : « Dévaler la colline/Speeding Down The Hill » – J’aime ce regard plein de joie alors que la petite fille regarde curieusement son père pendant qu’il descend la colline à toute vitesse. /// I love the look of glee as the little girl peers curiously around her father as he speeds down the hill.

© Tina Leggio, Williamsburg, Brooklyn, NY, June 19, 2016

Tina : « Le club des vieux garçons/The Old Boys Club » – Quel surprise. Habituellement, les enfants grimpent sur leur mère, tandis que le père est libre de lire son journal en paix. C’est bien de voir que la mère profite d’un moment de repos bien mérité. /// What a change. Usually the kids are climbing all over the mother while the father is free to read his paper in peace. Good to see that mom is getting some much deserved quiet time.

Je tiens à remercier bien évidemment Tina pour avoir accepté de participer, ce n’est jamais facile de faire une sélection de ses photos et se parler de soi.

Je vous rappelle que toutes les photos prises par Tina sont sa propriété et que si vous êtes intéressés, vous pouvez prendre contact avec elle.

Quant à moi, je vous donne rendez-vous pour une prochaine interview en série ! N’hésitez pas à laissez vos commentaires et questions concernant le travail de Tina ou bien me dire si vous appréciez cette nouvelle formule ! Je vous souhaite également un très beau Noël ! A bientôt ! 🙂

Newsletter

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

11 Commentaires

  • Tina
    30 décembre 2018 at 6 h 51 min 

    Thank you to Anne for including me in her wonderful series. I had a lot of fun sorting through pictures because they reminded me that even though street photography can be frustrating at times, I still love it. Also, thank you to Esther, Anne, Chris, Pascal, and Delphine for your nice comments. The photography community is such a fun place because you get to meet really nice people like Anne and Esther, online and in person (if you’re lucky), and we all learn so much from each other. I’ve decided not to renew the yearly plan for my website, but I plan to remain very active on my Instagram and Facebook.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    27 décembre 2018 at 9 h 45 min 

    Merci Delphine ! 🙂

  • Delphine Leplatois
    27 décembre 2018 at 0 h 05 min 

    Je suis fan depuis longtemps des photos de Tina car j’aime son œil perspicace et sa façon de capter le bon moment 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    24 décembre 2018 at 12 h 24 min 

    Merci pour ton passage et ton commentaire Pascal ! 🙂

  • Pascal
    24 décembre 2018 at 11 h 27 min 

    Tout d’abord j’aime bien la nouvelle version de l’interview en série, très agréable …J’aime beaucoup l’approche de Tina: de belles émotions se dégagent de ces photos. Tina propose sur son site un beau portfolio vivant, j’adore.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    23 décembre 2018 at 23 h 22 min 

    De rien Chris ! Contente que ça te plaise ! 🙂

  • Chris
    23 décembre 2018 at 19 h 36 min 

    Une découverte très intéressante d’une photographe de l’autre côté de l’océan.
    Merci pour cette interview.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    23 décembre 2018 at 15 h 45 min 

    Merci Anne ! C’est tout à faire l’idée qu’on se fait de l’esprit et de l’ambiance de certains quartiers de New York ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    23 décembre 2018 at 15 h 44 min 

    Merci Esther ! Je savais que ça allait te plaire ! :p Même si ce n’est pas une découverte pour toi, j’espère que ça le sera pour les autres lecteurs du blog, et même un positivement ! Au départ, je n’avais pas pensé à Tina du fait qu’elle ne soit pas francophone, mais après tout, avec Google Translate et un peu de réflexion, c’est tout à fait possible et il aurait été dommage de s’en priver ! 🙂

  • Anne
    23 décembre 2018 at 15 h 12 min 

    Merci pour la découverte, des photos témoignent bien d’une ambiance, c’est top!

  • Esther
    23 décembre 2018 at 14 h 09 min 

    Merci pour cet interview de ma déjà « vieille » copine de photographie ! Tina vit à New York, et rêve parfois de partir loin de la Big Apple, alors que la majorité d’entre nous rêve d’aller ou de retourner à New York ! Je me régale chaque fois que je vois ses photos car elles me rappellent des lieux et des types de personnes que j’ai croisés et que j’ai aimé photographier aussi. J’adore the he Old Boys Club, une scène simple mais où les rôles « traditionnels » sont inversés, ce qui saute aux yeux tout de suite. Pas de fioritures, juste une scène à conserver précieusement et à déguster comme un bout d’époque… C’est de ça que sont faites les photos de Tina.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.