Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Finistère – Quimperlé & sa région

J’ai passé mes vacances dans le Finistère (29), un département que je ne connaissais pas du tout. Je me suis concentrée sur la partie sud du département et je vais donc essayer de vous la présenter à l’occasion de plusieurs articles et vous donner, peut-être, envie d’y aller car c’est tout simplement magnifique ! Dans cet article, nous irons visiter Quimperlé, dans l’est du département, non loin du Morbihan (56), puis nous irons un peu plus au sud-ouest à la découverte de Moëlan-sur-Mer. En introduction, je vous propose une vidéo qui reprend la quasi totalité des lieux que j’ai pu voir pour vous mettre en appétit pour la suite des articles ! 🙂

Date du séjour : Du 06 au 17 Juillet 2020

Pays : France

Région administrative : Bretagne

Préfecture : Quimper

Population : 909 028 hab. (2017)

Superficie : 6 733 m²

Point culminant : Roc’h Ruz (385 m)

Climat : Tempéré océanique

Q u i m p e r l é

Quimperlé se situe à l’est du département, à la frontière du Morbihan (56). La ville se situe à 19 km de Lorient et 44 de Quimper. Son nom breton est Kemperle qui vient du mot breton kember qui veut dire confluent. Il vient également de la rivière Ellé. La ville appartient à la région de la Cornouaille (dans sa quasi totalité) et est composée de 2 parties, la ville haute et la ville basse. Cette dernière est souvent le théâtre d’inondations. En effet, le site est très encaissé. Une forte pluviométrie sur le bassin versant explique également ces inondations, la dernière date de 2014. En arrivant par le haut, j’ai pu passer à côté de l’église Notre-Dame de l’Assomption, une bâtisse des 13 et 15èmes siècles. La ville haute est assez calme, le gros de l’activité et des points d’intérêts se situent dans la ville basse. A Quimperlé, vous retrouverez beaucoup d’escaliers du fait de la géographie de la ville, il y a un petit côté sportif à ne pas négliger. Si vous souhaitez déguster de délicieuses crêpes au blé noir de 48 cm de diamètre ou bien encore des pâtes au blé noir, je vous recommande de vous arrêter à la Gourmandine. Dans le centre, vous croiserez les halles, en fer forgé et briques, qui ont été construites en 1886. Une rue après, je vous invite à rentrer dans l’église Sainte-Croix. C’est une ancienne abbaye bénédictine, elle aurait été fondée dans les années 1040 ou 1050. Elle est de style roman et néo-roman et est classée Monument Historique depuis 1840. L’église est surprenante, elle est composée d’une grosse tour circulaire, reconnaissable de loin qui est collée au cloître. La décoration intérieure est simple et épurée. On y trouve une petite crypte du 11ème siècle. Après la visite, faites un tour sur le pont Lovignon, tout en pierre, qui date du 15ème siècle. Au bout, vous retrouverez la statue de Théodore Hersart de la Villemarqué, qui est l’auteur du Barzaz Breizh, datant du 19ème siècle. C’est un célèbre recueil de chants populaires de Bretagne qu’il a traduit et annoté. Pour finir la visite de la ville, n’oubliez pas de passer devant la maison des archers. C’est une super maison à pans de bois du 16ème siècle. Elle n’a probablement jamais abrité d’archers, mais plutôt des notables. De nos jours, elle abrite des expositions. Et n’oubliez pas de regarder la petite maison à droite, elle penche sévèrement !

M o ë l a n – s u r – M e r  ( M e r r i e n )

Pour continuer à profiter du secteur, je vous propose de découvrir Moëlan-sur-Mer, une commune située à environ 10 km au sud-ouest de Quimperlé. C’est l’occasion de découvrir le littoral du secteur car il n’y a pas la mer à Quimperlé. La commune de Moëlan-sur-Mer est assez étendue (comme beaucoup de villes dans le Finistère), sa superficie est d’environ 48 km², le bourg se situe à l’intérieur des terres. Cela s’explique probablement par le fait que les premiers émigrants bretons craignaient les pirates saxons, d’où des centres-villes (assez souvent) situés à plusieurs kilomètres de la mer. Je suis allée voir le port de Merrien, un petit port authentique avec ses quelques bateaux stationnés sur la rivière de Merrien qui finie par se jeter dans la mer un peu plus au sud. Si vous aimez les huîtres, c’est le moment de vous faire plaisir, tout au bout de la route en cul-de-sac se trouve un producteur. Il y en a d’ailleurs d’autres tout du long de la rivière. Non loin de Moëlan-sur-Mer se trouve la commune de Riec-sur-Belon, réputée pour ses huîtres. Je vous conseille également d’aller faire un tour sur le sentier côtier, c’est magnifique, il y a plein de beaux rochers escarpés et une végétation sauvage.

Carnet pratique

Eglise Sainte-Croix | 2 Rue Ellé – 29300 Quimperlé | Gratuit

Crêperie la Gourmandine | 10 Rue Savary – 29300 Quimperlé | Site

Maison des archers | 7 Rue Domaine Morice – 29300 Quimperlé

Ma visite dans le secteur de Quimperlé s’achève. La ville est très jolie, même si un peu vide dans la partie haute mais la ville basse a beaucoup de charmes entre ses vieilles maisons à pan de bois et ses petits ponts de pierre. J’ai choisi un peu au hasard de prolonger la balade sur Moëlan-sur-Mer et j’ai trouvé ça très mignon. La côte est fidèle au Finistère Sud, des rochers escarpés, une nature sauvage et une lande sublime. Si vous disposez d’un peu plus de temps dans le coin, vous pouvez aller voir la ville de Clohars-Carnoët, il y a de très belles plages surveillées et des spots de surf ainsi qu’une maison-musée qui retrace les quelques années que Gauguin a passé dans la région. Le port de Doëlan, le site abbatial de Saint-Maurice ou bien encore le moulin à vent de Kercousquet sont encore d’autres points d’intérêt de Clohars-Carnoët. Le pays de Quimperlé est propice à la détente et offre de très beaux paysages.

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

16 Commentaires

  • Cecile
    6 septembre 2020 at 17 h 50 min  - Reply

    J’adore la Bretagne et nous y vont fiât déjà plusieurs séjours. Mais il nous reste encore un tas de chose au voir comme cette partie sud que nous n’avons pas encore exploré. En tout cas c’est magnifique et il ne semblait pas y avoir trop de monde on dirait ça c’est une chance.

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      6 septembre 2020 at 22 h 41 min  - Reply

      Merci Cécile ! La Bretagne, c’est vaste et riche c’est clair ! Il n’y avait pas trop de monde car nous y sommes allés avant le 14 juillet, après ça se rempli pas mal quand même. 🙂

  • Delphine
    17 août 2020 at 18 h 44 min  - Reply

    Une belle entrée en matière ! La Gourmandine, une bonne adresse à Quimperlé, je confirme ! Il y a aussi un bar très rock’n roll à côté des Halles de mémoire … J’ai hâte d’avoir la suite du voyage 🙂

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      17 août 2020 at 19 h 23 min  - Reply

      Merci Delphine ! C’est clair que je m’y suis régalée ! 😀 Je n’ai pas fait attention au bar par contre ! 🙂

  • Cédric
    17 août 2020 at 17 h 25 min  - Reply

    Inimitable Bretagne. Une seule image et on l’a reconnait immédiatement.
    De la Bretagne, j’aime particulièrement ces côtes « déchirées » et rochers de caractère, le top pour la photo de paysage 😉
    Je ne connais pas cette région de Bretagne mais elle gagne apparemment à être connue !

    Un beau billet à nouveau, merci !

    A bientôt,
    Cédric.

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      17 août 2020 at 18 h 41 min  - Reply

      Merci beaucoup Cédric ! 🙂 La Bretagne a vraiment une identité à part et reconnaissable instinctivement ! Les paysages sont à couper le souffler, tellement propices à la photo aussi ! 😀

  • Sylvain
    17 août 2020 at 11 h 07 min  - Reply

    Étonnant petit périple dans la ville natale de ma Maman 🙂 Tu as bien mis en valeurs les centre-villes avec toutes ces pierres et les colombages. Et des images très graphiques dans l’église. La côte fait envie également … Bref, c’est beau ! 😀

    J’ai aussi passé une semaine de vacances en Bretagne en Juillet, mais sur les Côtes d’Armor. 😉

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      17 août 2020 at 12 h 17 min  - Reply

      Merci Sylvain ! 🙂 Eh oui, le monde est petit, dans mon entourage, d’autres personnes avaient également un lien familiale avec Quimperlé !
      J’espère que tes vacances furent bonnes ? 😀

  • Anne
    10 août 2020 at 17 h 00 min  - Reply

    Je ne connais pas du tout la Bretagne, si loin du Sud! Mais je vois toujours de belles images comme les tiennes qui finiront de me convaincre d’y aller!

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      10 août 2020 at 19 h 19 min  - Reply

      Merci Anne ! Qui sait, un jour peut-être !? 😀

    • Eimelle
      12 août 2020 at 13 h 20 min  - Reply

      je ne connais pas ce coin non plus ça donne envie de découvrir !

      • Anne LANDOIS-FAVRET
        12 août 2020 at 13 h 49 min  - Reply

        Merci Eimelle ! Guettes les prochains articles alors, il y a tellement de belles choses à voir ! 😀

  • Chacha Aventurière
    9 août 2020 at 11 h 35 min  - Reply

    De Quimper je me souviens d’un marché fait sous la pluie, et d’un restaurant blindé où il y avait beaucoup de bruit.
    J’étais contente de reprendre ma voiture et retourner vers le Morbihan … il faudrait que je retourne un jour du côté du Finistére

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      9 août 2020 at 11 h 46 min  - Reply

      Oui, parfois certains détails nous laissent un mauvais souvenir, ça ne se joue à pas grand chose ! 🙂
      Si tu as l’occasion, n’hésites pas, les paysages sont plus escarpés que le Morbihan, ça change !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.