Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Escapade à Szentendre

Après ces quelques articles sur Budapest, je vous propose une escapade hors de la ville, à environ 20 km au nord, à Szentendre. Nous avons pris le train de banlieue (ligne 5) au départ de Batthyány tér, le trajet dure environ 30 minutes. Les trains, en terme de confort, sont équivalents aux RER franciliens. On ne s’éloigne pas tant que ça de la capitale, mais on rencontre assez rapidement la campagne. Les paysages se laissent admirer et on peut même voir dans le fond quelques reliefs. La visite de Szentendre se fait dans la journée, la ville n’est pas très grande, vous pouvez partir tranquillement en fin de matinée et revenir en fin d’après-midi, la fréquence des trains est raisonnable, il faut juste tout de même s’informer à l’avance des horaires pour ne pas être pris au dépourvu.

 

La petite histoire

Szentendre (ou Saint-André) [1] est une petite ville à une vingtaine de kilomètres au nord de Budapest (notre location [H]), elle est très facilement accessible par train ou par bateau, ce qui explique le fait qu’il y ait beaucoup de touristes. La ville est réputée pour ses musées et ses galeries d’art. Par le passé, il y eut une très forte communauté serbe dans le secteur, et aujourd’hui, on retrouve plusieurs églises de confessions différentes. A Szentendre, un air méditerranéen flotte avec son architecture principalement baroque et des rues étroites et pavées :

 

La gare de Szentendre est à 5 minutes à pied du début du centre historique, c’est vraiment très pratique de s’y rendre en train. La ville se trouve au bord d’un bras du Danube, elle est également desservie par des bateaux :

 

A la sortie de la gare, nous sommes accueillis par cette sculpture de robot globe-trotter. Nous arrivons de suite dans la grande artère principale, pleine de petites boutiques d’artisanat :

 

Au détour d’une rue, nous sommes alpagués par un chat qui a bien des choses à nous dire, et pas mal de caresses à quémander :

Chat local

 

Une des particularités de la ville, c’est qu’elle propose plein de coins dédiés à la détente, les cafés et restaurants ont installés des fauteuils et des canapés, vraiment très pratique et cosy :

 

Les façades sont très colorées et on déambule tranquillement dans les rues pavées entre les boutiques de souvenirs ou d’artisanat :

Flâneries

 

La ville a beaucoup de charme et la municipalité la met bien en valeur, tout est soigné, entre les installations et les décorations, on se sent bien à Szentendre :

 

Il est fortement conseillé de se perdre dans les petites rues, plus calmes, car il y a toujours quelque chose à voir. Si vous descendez un peu, vous devriez tomber en théorie sur le bras du Danube, même ici, un effort particulier a été fait pour agrémenter les berges :

 

C’est le restaurant où nous avons mangé le midi, je le conseille, c’est très bon ! Il y a beaucoup d’autres restaurants de toute façon, vous n’aurez que l’embarras du choix :

Piano sur rue

 

Nous avons découvert une grande boutique d’articles de Noël, ils sont magnifiques, mais je tenais absolument à vous faire « partager » le yorkshire de Noël, plutôt kitsh ! 🙂 Plus loin, dans une autre rue, nous retrouvons une maison à l’architecture typique de la Hongrie, ou tout du moins, du secteur de Budapest. Ces petites fenêtres à l’étage me font penser à une maison de hobbit :

 

De retour sur la place principale, des musiciens (sur la droite, on ne les voit pas sur la photo) joue du violon, les passants en profiter pour se lancer dans quelques pas chaloupés :

Danse de rue

 

Les cartes des restaurants nous donnent très envie de manger, s’ils prennent autant de soin avec leurs panneaux, il y a fort à parier que les plats seront délicieux. J’ai beaucoup aimé les abat-jours de rue :

 

Si vous êtes autant fan que moi de pâte d’amande, c’est le moment de faire un crochet par un musée qui lui est dédié. La visite n’est pas très longue, mais on reste scotché devant des sculptures grandeur nature, comme cette Lady Di de 55 kilos, intégralement en pâte d’amande :

 

Le célèbre bâtiment du parlement à Budapest a également droit à sa sculpture, mais on retrouve un peu de tout, comme des livres (avec les écritures s’il vous plait !) ou bien encore des personnages du magicien d’Oz. A la fin, pour les gourmands, vous retrouverez une boutique petite mais bien fournie. J’ai même retrouvé ces chocolats autrichiens que j’adore tant, les Mozart, un délice :

 

Szentendre a une petite colline (qui se monte vite tout de même) où l’on retrouve une église et une place très mignonne. Elle offre également une jolie vue sur la ville :

Eglise perchée

 

Comme dans pas mal d’endroits, il faut penser à regarder un peu ses pieds de temps en temps, on retrouve ici des pavés décorés et de petites pubs pour le théâtre :

 

En hauteur, on a une vue sur une autre église et les toits des habitations, il ne manque plus qu’un chat se faufilant de toits en toits :

Les toits

 

En milieu d’après-midi, nous avons fait une grosse pause dans ce café (Dorothea), c’est une petite bulle calme (surtout à l’intérieur), les gérants sont super sympas ! On a pris un thé et une limonade, et le thé était accompagné de la dose pour l’eau chaude, je pouvais demander à être resservie si je le souhaitais (mais là ma vessie aurait dit stop). Pour la limonade, c’est pareil, ils nous ont proposés de rajouter de la limonade car il y avait encore plein de fruits frais au fond du verre ! D’ailleurs, nous avons pu remarquer qu’en Hongrie, tout du moins en ce moment, les limonades ont la côte. C’est servi partout, avec des parfums assez originaux et généralement, elles font minium 50 cl, mais elles sont délicieuses. Ils font également restaurant (végétarien) mais nous n’avons pas testé :

 

En poursuivant la balade avant de partir, nous apercevons encore quelques installations qui nous ont bien plu, comme cette pancarte de bar et ces trottoirs décorés, un bel exemple de coup de jeune à un bitume qui commençait à faire la tête :

 

Carnet pratique

Magasin et exposition d’articles de Noël (Hubay Ház) | Fiastyúk utca 9 | Site

Restaurant (Művész Étterem és Kávézó) | Dumtsa Jenő utca 7

Musée de la pâte d’amandes (Szamos Marcipán Múzeum) | Dumtsa Jenő utca 12-14 | 500 forints (de mémoire) (environ 1,60 €)

Dorothea Café (restaurant et bar) | Fő tér 15

 

La balade à Szentendre est terminée, elle fut très agréable, en été il y a un peu de monde, mais ça vaut le détour, c’est très joli ! Nous sommes repartis comme nous sommes venus, c’est à dire par le train ! Lors de mon premier voyage en Hongrie, je n’avais pas visité Szentendre mais j’avais pu voir la ville de Visegrád, encore plus au nord de Budapest qui était bien joli aussi, mais dans un autre style. La visite vous a-t-elle plu ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

6 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    10 octobre 2017 at 21 h 07 min 

    Merci Anne ! Pour la prononciation, il faut le prononcer « tsentendré » ! 🙂

  • Anne
    10 octobre 2017 at 20 h 10 min 

    Ca ressemble à l’idée que l’on se fait d’un village de l’Est, joli, propre et animé! Avec de belles couleurs en prime.
    En revanche, sur la prononciation…

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    10 octobre 2017 at 20 h 07 min 

    Merci Esther ! Oui, le musée est kitch, mais y’a quand même du boulot dans les réalisations ! Et puis le mieux, c’est de finir par la boutique ! 😀
    Ah oui, Sintra, j’ai vu des tonnes d’articles dessus, mais quand je suis allée à Lisbonne, je n’y suis pas allée.

  • Esther
    10 octobre 2017 at 19 h 58 min 

    Jolies couleurs, et des pavés, encore des pavés ! il vaut mieux éviter les talons aiguilles !! les terrasses en mode brocante sont géniales. Je craquerais aussi complètement pour la pâte d’amande, mais ce musée, c’est du kitchissime 🙂 Merci pour la balade, à découvrir quand on est à Budapest, ce n’est pas très loin. ça me rappelle Sintra près de Lisbonne (ville très différente, mais à moins d’une demi heure de Lisbonne, donc à ne pas rater aussi).

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    10 octobre 2017 at 11 h 24 min 

    Merci Pascal ! Ah oui, la détente, c’est essentiel ! 😀

  • Pascal
    10 octobre 2017 at 2 h 49 min 

    Une jolie petite ville bien colorée et qui semble bien agréable, c’est sûre. j’ai beaucoup aimé les fauteuils et divans en terrasse, c’est assez original et le touriste ne pourra qu’apprécier .

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.