Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Danemark – Voyage dans le temps à Aarhus

A Aarhus, il y a tout un tas de choses à faire et à voir en plus de la visite du centre-ville. Au nord-ouest de la ville, on retrouve Den Gamle By [1], qui veut dire « la vieille ville », c’est un musée en plein air qui regroupe un grand nombre de vieilles maisons danoises venant de tout le pays. Les musées de plein air sont très courant en Europe du nord, nous en avons vu plusieurs en Finlande. La journée était très ensoleillée, idéale pour une balade en extérieur, et si vous avez encore un peu de temps, il y a un grand jardin botanique [2] juste à côté !

 

La petite histoire

Le musée de plein air de Den Gamle By a été créé en 1909 et rassemble environ 75 maisons danoises traditionnelles ainsi que des ateliers, des boutiques ou bien encore un hôtel de ville. Certaines maisons se visitent, on peut y voir des décors avec des mannequins. Le musée se découpe en 3 zones, il y a tout d’abord la plus grande, celle qui abrite des maisons d’avant 1900, ensuite la 2ème partie est dédiée aux années 1920 et la dernière traite d’une période plus récente, les années 1970. Comptez une demie journée pour tout bien voir :

Depuis la route, on accède à l’entrée du musée où l’on peut acheter les billets. Une fois à l’intérieur, au moment de partir, vous aurez le choix entre 4 sorties réparties tout autour du site. Ici, on peut voir les maisons d’époque en contre-bas (cette vue a été prise depuis le jardin botanique) et dans le fond des immeubles d’habitation de la ville :

La Vieille Ville

Nous avons don pris nos billets, et après une pause toilettes (elles sont juste à l’entrée), nous commençons la balade. On alterne entre ruelles pavées et chemins de gravier. La maison de droite a été probablement construite en 1830 et reconstruite à Den Gamle By en 1954. Elle est en chêne qui proviendrait d’un manoir démoli :

Dans une petite cour, on trouve un joli jardin et plusieurs serres. Il y a également de vrais magasins, puisque l’on peut acheter comme ici (photo en haut à droite) des plantes en pot et des herbes. Toutes les maisons sont très mignonnes avec leurs colombages colorées, je dois dire que j’ai envie de tout photographier, le choix est dur ! Il n’y a pas que des maisons posées au hasard sur le site du musée, elles sont agencées pour former une petite ville et on retrouve beaucoup de petites cours intérieures, on peut aller quasiment partout. Sur la photo en bas à gauche, on peut apercevoir un immeuble moderne dans le fond, ça crée un contraste intéressant :

contact@annelandoisfavret.fr

Au nord du musée, on trouve la Festpladsen, qui veut dire fête foraine. C’est une place dédiée aux enfants, on y trouve des jeux d’adresse ainsi que de petits manèges d’époque en bois. Certains colombages mêlent également des briques et je trouve le résultat très beau :

A gauche, on retrouve l’intérieur d’une pharmacie d’époque avec tous ces petits casiers de rangement en bois, ces boîtes en métal et pots en verre, c’est la plus vieille et la mieux préservée du Danemark. Au fond, près de la fenêtre, il y a une sorte d’animal empaillé, même si je n’arrive pas à reconnaître ce que c’est, ça me donne plus l’impression d’un animal imaginaire, confectionné par l’homme. Il y a également une arrière-boutique qui ressemble à un laboratoire d’alchimiste. A droite, nous nous trouvons dans la maison d’un tailleur. On peut voir des tissus, des outils ainsi qu’une machine à coudre :

Tout au long de la visite, on croise et recroise un petit cour d’eau, il coupe presque en 2 la zone avec les maisons les plus anciennes. Tout est vraiment soigné, la végétation ajoute encore plus de charme à l’ensemble. Sur les panneaux de direction, on remarque qu’il y a également un restaurant dans le musée de plein air :

Directions

Il y a plein de petites rues, c’est l’occasion de se perdre, de flâner, de croiser des gens tranquilles et admiratifs de l’architecture des maisons, les magasins ont de très belles enseignes d’époque. Il est également possible de faire la balade en calèche mais je ne connais pas le tarif :

Il y a une vraie boulangerie où l’on peut acheter des pains et des gâteaux. Ils sont confectionnés à partir de recettes historiques datant de 1885, date d’ouverture de l’établissement. Dans la même rue, on retrouve la boutique d’un horloger. A l’intérieur, il y a divers mécaniques exposés, on peut même aller au dernier étage, sous les toits, attention, les escaliers sont un peu raides. Il y a également de petits cafés comme celui-ci où l’on peut boire et manger des gâteaux. Plus loin, au bord de l’eau, on trouve une maison (avec le vélo sur la façade) qui est située dans la zone des années 1920. Derrière, il y a un magasin de voitures. Cette période voit l’arrivée de l’électricité, du téléphone et des pompes à essence :

Nous arrivons dans le 3ème secteur, celui des années 1970. Dans une arrière-cour, on retrouve une vieille voiture et on constate que les façades des maisons sont en briques rouges, fini les colombages. A droite, plusieurs magasins comme un dédié à la photographie, avec de vieux appareils et celui de gauche qui présente de vieux téléviseurs ou postes de radio. En entrant dans ce magasin, on a pu constater que certains objets ne nous étaient pas totalement étrangers, certains datant de l’époque de nos parents :

Quelques vieilles affiches, politiques ou faisant la promotion de lieux à visiter pour les vacances, décorent les murs de cette rue. Dans tout Den Gamle By, on retrouve de petites expositions (les musées dans le musée en fait !). Il y en a une consacrée à la garde-robe de la reine, une plus éducative sur les animaux minuscules qui peuplent nos intérieurs comme les acariens et les araignées ou bien encore une portant sur les vieilles affiches. Nous avons aussi fait un tour dans une vieille librairie avec des classiques de la littérature danoise. On y retrouve donc inévitablement des livres d’Hans Christian Andersen (l’auteur de la petite sirène) et d’autres auteurs divers et variés. On a aussi croisé cette dame en costume, je pense qu’elle devait avoir bien chaud là-dedans. Nous avons terminé la visite, il est temps de partir. Comme il n’est pas trop tard, nous décidons de faire un crochet par le jardin botanique :

Il y a une grande diversité d’arbres et de plantes, on y trouve quelques indications sur la nature des essences rencontrées. Le jardin est très grand, on a juste fait la partie qui touche le musée de plein air :

Verdure

Nous croisons un vieux moulin à vent qui trône en haut d’une petite colline, c’est surtout un nichoir géant, je ne sais pas combien il y avait d’oiseaux à l’intérieur, mais il y avait une belle tribu. Il y a aussi une serre tropicale dans le secteur, mais elle était fermée depuis peu, cela a du se jouer à 10 minutes près :

Carnet pratique

Den Gamle By | Viborgvej 2 – 8000 Aarhus C | Environ 18,60 € (15,10 € les mois d’hiver) | Site

Jardin botanique | Peter Holms Vej – 8000 Aarhus C | Gratuit | Site

Nous partons du jardin botanique, c’est la fin d’après-midi et il est temps rentrer, cela a été une bonne journée et il a fait bien chaud ! Je trouve ce musée très sympa, on a l’occasion de voir des habitats de différentes époques avec différents usages. La plupart des maisons sont magnifiques et c’est d’autant plus intéressant quand on sait que beaucoup ont été démontées puis remontées, que pour certaines elles ont traversé une bonne partie du pays. Qu’avez-vous pensé de Den Gamle By ? Avez-vous déjà visité des musées de plein air et ou ? (oui, je suis curieuse !) 🙂

Newsletter

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

12 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    8 septembre 2018 at 18 h 53 min 

    Merci Cédric ! C’est vrai qu’il y a quelques musées de ce genre en France, souvent appelés éco-musées ! 🙂

  • Cédric
    8 septembre 2018 at 18 h 39 min 

    J’aime beaucoup ces musées de plein air qui retrace des époques passées. Cela nous permet de réaliser tout le progrès parcouru depuis des temps pas si anciens…
    Pour répondre à ta question, j’ai en effet visité plusieurs musées de ce type. Le dernier en date est celui d’Ungersheim (http://www.ecomusee.alsace/fr/) dont j’avais d’ailleurs fait un compte-rendu.
    Evidemment, ta série est top-qualité, comme d’hab !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    27 août 2018 at 21 h 37 min 

    Merci Pascal ! Renversante n’est-ce pas cette contre-plongée ? 😀

  • Pascal
    27 août 2018 at 20 h 30 min 

    Bonsoir Anne,
    je comprends que l’on ai envie de tout photographier. Ces habitations en colombages … j’adore!!!. Une bien belle et agréable ballade. J’aime beaucoup cette contre plongé .

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    26 août 2018 at 23 h 38 min 

    Merci Amor ! Je ne suis encore jamais allée à Oslo mais je note. Quant à Stockholm, j’y étais restée 2 jours et demi, je n’avais eu le temps que de faire le cœur de ville !

  • Amor
    26 août 2018 at 18 h 05 min 

    C’est une grande spécialité des pays nordiques ces villages, j’avais adoré.
    Si un jour tu vas à Oslo et à Stockholm il y an a deux vraiment remarquables.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    22 août 2018 at 17 h 01 min 

    Thank you Tina! The pharmacy is really beautiful! It’s a dilemma between wanting to take a picture and enjoy the visit!

  • Tina
    22 août 2018 at 6 h 59 min 

    My favorite parts were the windmills and the vintage pharmacy. What’s great about going on vacation and seeing new places is that you just get so awestruck that you just want to photograph everything.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    17 août 2018 at 10 h 03 min 

    Merci Delphine ! Je ne suis jamais allée au Puy du Fou, ça doit être très intéressant ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    17 août 2018 at 10 h 01 min 

    Merci Anne ! J’aime beaucoup aussi les serres tropicales, c’est toujours une ambiance particulière ! 🙂

  • Delphine
    17 août 2018 at 9 h 49 min 

    Ces petits gâteaux dans la boulangerie me semblent bien appétissants … Miam !
    C’est chouette ce genre de musée où l’on se retrouve plongé dans une autre époque grandeur nature ! Cela me fait penser au Puy du Fou avec ces différents villages reconstitués dans tout le parc.

  • Anne
    17 août 2018 at 9 h 35 min 

    Les façades sont vraiment très belles et l’ensemble ravissant. Dommage pour la serre tropicale, moi, j’adore ce genre d’endroits!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.