Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Danemark – Roskilde et sa cathédrale

Sortons à nouveau de la capitale danoise pour aller vers l’ouest, dans la ville de Roskilde [1]. Nous avons décidé d’y aller pour voir 2 choses, tout d’abord la cathédrale, qui est très célèbre au Danemark et ensuite un musée, mais je ne vous en dis pas plus, cela sera pour un prochain article. En prenant l’équivalent d’un train de banlieue depuis Copenhague, vous rejoindrez Roskilde en à peine 30 minutes. Pour rappel, notre hébergement se trouve au marqueur [H], à Copenhague. C’est parti !

 

La petite histoire

Rosklide est donc une ville située sur l’île du Seeland et compte pas moins de 84 000 habitants. Elle se trouve à une trentaine de kilomètres à l’ouest de la capitale danoise et est en bordure du fjörd du même nom. Pendant longtemps, les vikings utilisèrent la position stratégique de la ville pour contrôler la baie de Kattegat, et plus généralement la mer Baltique et la mer du Nord. Roskilde fût la capitale du pays du 10ème au 15ème siècle. La ville compte donc la célèbre et imposante cathédrale, la plus vieille gare du pays encore debout (inaugurée en juin 1847) et on y retrouve également (à l’extérieur de la ville) tous les ans au mois de juillet un énorme festival pop/rock, lancé en 1971, devenu d’années en années un des plus gros d’Europe. On y retrouve en moyenne 100 000 personnes et les bénéfices sont reversés chaque année à des œuvres caritatives différentes. Bref, c’est une ville avec une très forte histoire et qui propose un grand événement annuel, elle reçoit donc des visiteurs divers et variés :

roskilde1-carte

La gare se situe en bordure du centre-ville, à 10 minutes à pied de la cathédrale, c’est très pratique. Nous arrivons par une artère commerçante et une grande place où se trouve une bâtisse imposante, c’est la Byens Hus, la maison de la ville, un centre municipal. Chose pratique, on y trouve des toilettes publiques gratuites, cela peut être utile avant de faire la visite de la cathédrale. On découvre quelques jolies maisons en faisant le tour de la cathédrale de la Sainte-Trinité (pour son petit nom entier) avec des colombages et des couleurs :

Depuis la place, on ne voit que la cathédrale (avec ses 2 tours jumelles), elle est haute de 83 mètres. Depuis l’extérieur ont peut voir plusieurs chapelles qui ont été ajoutées au fil des siècles :

Cathédrale

Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco en 1995, cette cathédrale est faite intégralement en briques rouges, caractéristiques des débuts du style gothique baltique, elle fût en partie à l’origine de la propagation de ce style en Europe du nord. L’intérieur est grand, elle est longue de 86 mètres et fût érigée en 1170 à la demande de l’évêque Absalon. La cathédrale a comme autre particularité d’être une nécropole royale. Au cours de notre visite, dans diverses chapelles et cryptes (11 !), nous croiserons pas moins de 37 rois et reines du Danemark. La porte dorée sur la photo de droite est contemporaine, elle a été réalisée par Peter Brandes (né en 1944) et installée en 2010. Elle a remplacé une porte en bois qui devait être provisoire mais qui est tout de même restée 2 siècles. On voit donc ici la face intérieure (la face extérieure est faite en bronze et représente les apôtres, elle est visible en fin d’article). Elle est faite avec une patine de feuilles d’or et répond au retable que l’on verra plus loin, elle fait référence à la Cène :

Nous montons quelques marches et arrivons dans la chapelle Christian IX qui fut terminée en 1924. On y retrouve donc Christian IX (quelle surprise !), Frédéric VIII ou bien encore Christian X, tous des rois du Danemark ainsi que leurs épouses. J’ai trouvé cette chapelle très jolie, elle est baignée de lumière et la décoration n’est pas trop chargée, dans les alcôves, il y a de très belles pierres :

Nous passons rapidement par la chapelle Saint-André, quelques peintures au mur attirent mon œil, il y a pas mal de détails et puis on trouve quelques chaises, d’un style assez moderne je trouve, disposées dans la pièce. Au mur, on trouve une grande mosaïque, c’est un retable d’autel, il représente Jésus penché sur l’échelle de la déposition. On ressort pour continuer la visite par le bas-côté nord :

Comme à mon habitude, j’ai le nez levé ce qui me permet de ne rien rater des plafonds décorés. On visite une petite crypte et on arrive à hauteur de l’immense retable de la cathédrale. Il a été réalisé à Anvers en 1560 et est situé juste derrière l’autel. Je dois dire qu’il est imposant, pas à mon goût car trop chargé, mais j’en ai rarement vu de si grands. Juste derrière le retable, on trouve la tombe de Marguerite 1ère, elle devient régente du Danemark à partir de 1375, puis reine de Suède à partir de 1387 :

Derrière Marguerite 1ère, dans le chœur, on trouve d’autres tombes dont celle de Frédéric IV. Le tombeau avec le crâne est celui de Christian V. On passe maintenant à l’étage, il se visite et c’est très sympa rien que pour la vue sur la nef. On voit en bas l’arrière du retable. Une petite section est consacrée à une exposition sur les différentes formes de la cathédrale à travers les siècles, et petite originalité, elle est représentée avec des Lego, en même temps, ce n’est pas si étonnant que ça, c’est le pays du Lego :

Tout au bout, on peut approcher au plus près de l’horloge (18ème siècle) de la cathédrale avec ses petits personnages, elle sonne toutes les heures. Le mécanisme fut déconnecté de l’horloge par un doyen rabat-joie, il estimait que les gens s’y intéressaient plus qu’à son prêche. Elle fonctionne de nouveau depuis mais il ne faut pas être en retard, c’est assez rapide :

Pile à l’heure

On peut monter encore quelques escaliers pour arriver dans une pièce où se trouve une exposition d’objets anciens. Je n’ai pas eu le courage de tout lire (ce n’est qu’en danois et anglais), je me suis contentée de regarder et j’ai pu trouver cette jolie tenue pleine de détails :

La chapelle Frédéric V est tout simplement sublime. Elle a été construite entre 1774 et 1825 dans le coin sud-est de la cathédrale. Un des 2 architectes la réalise dans un style néo-classique fortement inspirée du style classique grec. Sa blancheur attire de suite l’œil dans cette chapelle lumineuse. Le plafond est superbement réalisé, j’adore ! Le tombeau de Frédéric V est pile en face de l’entrée, on ne peut pas le louper, d’autant plus que sur le dessus, on trouve une colonne, ce qui est peu courant. Il y a 2 femmes de part et d’autre qui représentent le Danemark et la Norvège :

Petit détour par la chapelle Christian Ier, j’ai trouvé les tombeaux vraiment trop chargés mais j’ai beaucoup aimé les décorations au plafond et aux murs. Cette chapelle a été réalisée en 1460 et on voit les tombeaux de Christian III et Frédéric II, celui de Christian Ier n’est pas visible car il est enterré, tout comme sa femme, sous le sol, c’est donc toute la chapelle qui est son tombeau :

Au milieu de la nef, on retrouve l’orgue, imposant, qui daterait dans sa forme actuelle de 1554. Il fût plusieurs fois restauré et modifié et a retrouvé sa forme d’origine entre 1988 et 1991. A droite, on peut voir une grille avec un personnage dessus, c’est la chapelle de la tour nord. On y trouve le tombeau de Anne-Sophie de Reventlow, la seconde épouse de Frédéric IV, ainsi que ceux de ses 3 enfants morts en bas-âge (youpi, c’est joyeux !). J’ai surtout aimé la grille, très stylisée, qui laisse passer la lumière d’une belle façon :

Je ne peux pas m’empêcher de faire un petit coucou à la nef, la décoration est typique des églises d’Europe du nord, blanche avec quelques peintures le long des lignes et courbes de la structure :

La nef

Nous avons terminé la visite de la cathédrale, nous voilà dehors à observer la façade avant. On y voit donc la porte d’entrée, celle dont je vous ai parlé au début de l’article, celle qui a son intérieur fait avec des feuilles d’or. On peut mieux voir les chapelles et mausolées, se rendre compte des volumes :

Carnet pratique

Cathédrale de la Sainte-Trinité de Roskilde | Domkirkepladsen 3 – 4000 Roskilde | Environ 8 € | Site

J’ai adoré cette cathédrale, elle est immense, c’est la plus grande du Danemark. Sa construction, intégralement en briques rouges, ne laisse pas indifférent et on retrouve tellement de choses à voir à l’intérieur. Elle a une place privilégiée étant une nécropole royale. J’ai aimé surtout les chapelles les plus épurées et grandes, nous sommes passés par une petite crypte qui était glauque et avec quelques câbles électriques qui couraient négligemment au sol. Le travail sur les grilles et la porte dorée est très réussi. Avez-vous déjà entendu parler de cette cathédrale ? Qu’avez-vous préféré ? 🙂

Newsletter

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

6 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 novembre 2018 at 9 h 49 min 

    Merci Chris ! Parfois, il y a des pièces de très grandes tailles dans des endroits comme ça, et à moins d’en être ultra fan, on n’a aucune idée d’où cela se trouve, mais c’est aussi ça la magie des visites, tomber sur des choses inattendues comme cela ! 🙂

  • Chris
    10 novembre 2018 at 17 h 28 min 

    En effet, c’est une magnifique cathédrale très très bien entretenue. Tout comme toi j’ai été impressionné par un retable d’une dimension tout aussi grande que celui que tu nous montres, mais à Cracovie. Moi non plus je n’en avais jamais vu de semblable…

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    10 novembre 2018 at 8 h 02 min 

    Merci Anne ! Ah oui effectivement, c’est super d’avoir une copine là-bas, profites-en de toute urgence ! :p Elle sera sûrement un bon guide et aura également des informations plus détaillées sur leur mode de vie ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    10 novembre 2018 at 8 h 00 min 

    Thank you Tina! When I visit I try to read the history of places, but I do not have a good memory for that. When I come back to France and I prepare my articles, this is the time when I do more research, and when I write an article I remember better! 🙂

  • Anne
    10 novembre 2018 at 7 h 02 min 

    Tu fais bien de lever les yeux, les peintures au mur et les plafonds sont vraiment superbes. Ah, il faut vraiment que j’y aille avant que ma copine expatriée ne rentre en France!

  • Tina
    10 novembre 2018 at 5 h 11 min 

    I really like seeing Denmark through your eyes. The cathedrals are all so beautiful. It really makes me want to add Denmark to my travel wishlist. I like that you include the history behind the places that you visit. When I go on vacation I like exploring new places but never really look too deeply into the history of the place, even though it can be interesting in some cases.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.