Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Voyage en Crète

Nous sommes allés en Crète du 13 au 20 Avril pour notre voyage de noces. Nous avions au départ hésité avec Malte, mais la Crète l’a remporté car l’île est bien plus grande que Malte et nous sommes de grands voyageurs ! Nous avons été charmés par cette île, qui a été touchée de plein fouet par la crise financière, mais qui a su garder son hospitalité et sa joie de vivre. Les crétois son très accueillants et généreux. Ils n’ont pas du tout le même rythme de vie que nous, ni celui de la Grèce continentale, par exemple, les magasins peuvent fermer assez tard le soir car ils effectuent une assez longue pose l’après-midi, cela s’explique par le fait qu’en plein milieu de l’après-midi il fait très chaud une bonne partie de l’année. Ils ne parlent pas tous bien anglais mais on a réussi à se faire comprendre tout de même, nous avec nos rudiments de grec et eux avec leur gentillesse et leur patience :

 

Le jour du départ, il faisait un temps abominable en France, de la pluie et du vent, et puis à l’arrivée (il était presque minuit, vu qu’on a du avancer d’une heure nos montres) c’était la nuit, mais il faisait 23 °C, là le choc, à part en été en France, on aura du mal à avoir cette température en pleine nuit. Une petite photo depuis l’avion, un classique, mais je ne m’en lasse pas :

Vue sur l’aile droite

 

Voici la vue de la chambre d’hôtel [H] (heureusement qu’on nous avait dit que notre chambre ne donnait pas sur la mer lol), une mer d’un bleu, je n’ai jamais vu ça en France, d’une beauté que cela soit au niveau du relief ou du littoral :

Chambre avec vue

 

Un petit tour à pied aux alentours de l’hôtel, et déjà un relief assez prononcé alors que nous sommes au bord de la mer. Rencontre avec ce qui couvre une bonne partie de l’île, les oliviers. L’huile d’olives ici est divine, rien à voir avec ce truc insipide qu’on nous vend en France :

Rangées d’oliviers

 

Nous avons visité Heraklion [1], la capitale de l’île. Voici une église orthodoxe d’une peinture immaculée, en Crète, les habitants sont orthodoxes à 99 % et il n’est pas rare de voir des écoles en piteux état et des monuments religieux très propres et bien restaurés :

Église orthodoxe

 

Au bout du port d’Heraklion, il y a un fort vénitien (qui les ont colonisé un certain temps). Sur la jetée, la mer se déchaîne car l’île est très venteuse, il y a presque toujours du vent :

Mer agitée

 

Voici le hall de notre hôtel, très bien décoré. Le carrelage du sol était très brillant, ce qui m’a donné l’idée d’une petite photo :

Hall accueillant

 

Sur la route de Rethymnon, nous avons croisé des locaux un peu poilus ! Il y en a partout qui se baladent sur les routes, il faut être très vigilant car divers types d’animaux peuvent débouler n’importe où et n’importe quand :

Chèvres sur le bord de la route

 

Petite balade sur le port de Rethymnon [2], une des 4 principales villes de l’île. Le temps était mitigé, mais avec la proximité de la mer, le mauvais temps est vite chassé :

Port de Rethymnon

 

Une église richement décorée à l’extérieur :

Église

 

Après notre visite de Rethymnon, nous sommes allés un peu en hauteur dans le monastère d’Arkadi [3]. C’est un haut lieu de la résistance crétoise. Des moines, pour ne pas être capturés, se sont enfermés dans la poudrière et vous devinez la suite. Le monastère ne ressemble pas aux constructions locales, il me fait un peu penser, de part ses couleurs chaudes, à ce qui peut se faire en Amérique Centrale :

Intérieur du monastère d’Arkadi

 

Nous sommes ensuite allés visiter une grotte, il y en a plusieurs sur l’île. Celle-là se revendique d’être la grotte qui a vu grandir Zeus, mais il y en a une autre qui revendique le fait qu’il y soit né, caché par Rhéa pour le protéger de Cronos :

Stalactites

 

En allant vers le sud pour rejoindre la ville de Matala, nous nous sommes arrêtés à Votomos, où il y a un magnifique lac, un des rares de l’île ainsi que des petits sentiers de randonnée forts sympathiques :

Lac de Votomos

 

Nous sommes à Matala [4], ville mythique pour les hippies. En effet, dans les années 70, c’était une étape sur la route de Katmandou (Népal), certains artistes, tels que Cat Stevens, y sont passés. Cette falaise est typique de Matala, elle plonge dans la mer et possède de petites grottes troglodytes :

Falaise de Matala

 

Avant de repartir de Matala, nous nous sommes arrêtés pour contempler la côte sud de l’île. Au-delà de cette petite île juste devant se trouve la Libye, à peine 300 km à vol d’oiseau :

Vers la Libye

 

Nous avons visité la ville de Chania [5], alias La Canée. Voici une vue du port où l’on peur voir la mosquée des Janissaires, elle a été construire en 1645 sous l’occupation turque :

Port de Chania et mosquée des Janissaires

 

A l’intérieur de la ville, il y a plein de petites rues commerçantes mais également des rues calmes comme celle-ci où l’on a pu se poser pour manger le midi. Les commerçants sont adorables, ils sont vraiment aux petits soins. Ils ne lésinent pas sur les quantités, et la qualité est au rendez-vous. Sur l’île, on mange très peu de viande rouge car il n’y a pas de vaches mais les viandes blanches sont tout simplement délicieuses, fondantes et ont du goût ! Les prix ne sont pas très élevés ce qui ne gâche rien :

Petite rue calme

 

L’huile d’olives est toujours sur la table et de production locale. Un très bon souvenir, les jus d’orange ! Pour environ 2 €, on vous sert un jus d’orange fraîchement pressé, avec des oranges locales (les meilleures que j’ai jamais mangé), dans un grand verre :

Jus d’orange

 

En revenant de Chania, nous avons fait une halte sur la tombe de Elefthérios Venizelos, un personnage majeur du début du XXème siècle dans l’histoire de la Crète. Durant la première guerre mondiale, il prend la tête d’un gouvernement insurrectionnel, et avec l’aide des français, il destitue le roi Corentin 1er qui est du côté des allemands :

Tombe de Venizelos

 

Nous avons visité un site archéologique à côté de Malia [6]. Ce site a été restauré par une école française d’archéologie qui a su préserver l’authenticité des ruines. Il ne reste presque que des fondations, mais tout est d’origine :

Jarre

 

Nous avons rencontré ce chat à l’entrée de la grotte de Psychro, celle qui aurait vu naître Zeus. Il nous a même suivi à l’intérieur. En Crète, sur les sites touristiques, j’ai trouvé qu’il y avait moins de restrictions qu’en France, puisque là un chat s’y balade, et dans d’autres endroits nous avons trouvé que les monuments n’étaient pas toujours bien entretenus :

Chat des grottes

 

Voici une vue du plateau du Lassithi, une région en hauteur et très venteuse, qui a la particularité d’abriter un très grand nombre de moulins à vent :

Plateau du Lassithi

 

Un petit retour à Heraklion où nous n’avions pas encore tout visité. Ce monument a été mis au jour il n’y a pas très longtemps, on voit d’ailleurs tout autour que c’est encore un site de fouilles actif :

Site archéologique

 

Nous avons visité le site le plus touristique de Crète, le site archéologique de Knossos. C’est très grand effectivement, il y a beaucoup de choses à voir. Ce site n’a plus l’authenticité de certains autres car il y a beaucoup de choses que l’on peut y voir qui ont été refaites, réinterprétées, par Sir Arthur Evans un archéologue du début du XXème siècle. A l’époque, l’art déco était roi, et il s’est immiscé clairement dans ses reconstitutions des temples de la civilisation Minoenne. C’est la civilisation qui a occupé la Crète (ainsi que l’île de Santorin) entre 2700 et 1200 ans avec J.-C. :

Fresque du taureau

 

Nous avons visité également le Cretaquarium, basé à Heraklion. C’est un grand aquarium dédié à la faune marine locale. Cet aquarium n’a pas grand chose à envier à celui de La Rochelle, il est très bien entretenu et très bien renseigné :

Saupes

 

Le musée archéologique d’Heraklion est pour le moment partiellement en rénovation, toutes les ailes ne sont pas ouvertes, à ce titre l’entrée est gratuite. Nous avons pu voir de magnifiques statues ainsi que des mosaïques dont certaines ont été retrouvées à Knossos :

Statues de profil

 

Il y avait également des statues en pied, très bien conservées. Celles-ci sont celles d’Hadès et de Perséphone :

Statues fatales (!)

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

6 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    26 juillet 2019 at 10 h 15 min  - Reply

    Merci Cédric ! Si tu as l’occasion, pas en été, ça cogne dur, mais le printemps est très agréable. Il y a de très belles choses à voir, mes coups de cœur, en y repensant (ça date de 2013), sont le monastère d’Arkadi et le plateau du Lassithi ! 🙂 Et je n’ai toujours pas retrouvé d’oranges aussi bonnes …

  • Cédric
    26 juillet 2019 at 8 h 34 min  - Reply

    Je ne connais pas la Crête mais il ne faut aucun doute que l’endroit mérite une visite. Un jour j’espère.
    Merci pour cette belle série 😉

  • Tonkin Voyage Vietnam
    4 août 2017 at 5 h 57 min  - Reply

    Belles photos et excellente expérience. Quand je vois ces images et ces belles sculptures de rocher, je me dis que parfois je regrette d’habiter la montagne. Que c’est beau le bord de mer Et si le blog est à l’image des clichés sur les iles de Mediterranée, ça doit être magique !
    Merci pour la découverte 🙂

    Bonne contninuation!

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      4 août 2017 at 9 h 28 min  - Reply

      Merci à toi Tonkin pour ton passage sur le blog ! 🙂

      Je ne connais que la Crète dans ce secteur, mais c’est juste sublime, à découvrir absolument, mais si possible pas en été, plein de touristes et trop chaud. Les gens sont d’une gentillesse incroyable ! 🙂

  • Olivier
    26 avril 2016 at 7 h 35 min  - Reply

    Cette série sur la Crète est superbe. Vraiment!
    De très beaux clichés, de beaux traitements.
    Bonne journée à toi.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.