Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Château de Courances

Le 14 Septembre 2014, nous sommes partis à la découverte du château de Courances. Courances est une petite commune située en Essonne (Ile de France) à environ 50 kilomètres de Paris. Ce château a été construit entre 1622 et 1630 par Claude Ier Gallard. Il a malheureusement été abandonné au cours du 19ème siècle puis entièrement restauré à partir de 1872 par le Baron Samuel de Haber, un riche banquier suisse. Il y a apporté sa touche personnel, dont l’escalier en fer à cheval, copié sur celui de Fontainebleau ainsi que les briques rouges qui se trouvent sur toutes les façades. Aujourd’hui, le château est toujours privé mais bien évidemment visitable. Si vous souhaitez en savoir plus sur son histoire, rendez-vous sur son site : Château de Courances :

 

L’intérieur du château peut se visiter, mais nous n’avons fait que les extérieurs lors de cette balade. Les heures de visites du château ne correspondaient pas avec notre arrivée, il y a en a quelques unes par jour et elles sont obligatoirement guidées. Nous nous trouvons ici devant le château (sur la gauche, pas visible) avec toutes ces petites dépendances autour de sa cour avec, en premier plan, les douves :

Dépendances et reflets

 

Une fois après avoir contourné le château, nous passons derrière pour découvrir le miroir d’eau :

Miroir d’huile

 

En pivotant à 180°, on se retrouve face au château. C’est sa façade arrière, et quand nous sommes passés, les grilles étaient fermées, mais l’entrée se fait de l’autre côté :

Château de Courances

 

Ici, un plan d’eau appelé les « nappes ». Ce plan d’eau est constitué de plusieurs paliers où l’eau s’écoule lentement mais sûrement :

Canal

 

Sur le côté d’une grande allée, se trouve le Grand Platane et effectivement, il est assez impressionnant :

Démesure

 

Au centre de la grande allée, un petit bassin qui s’appelle le Dauphin :

Chérubins boudeurs

 

A gauche le miroir d’eau, en face le château et sur la droite, on retrouve plusieurs statues qui veillent sur le parc :

Sous l’œil d’une statue

 

Nous revenons vers le château, on le voit de profil sur cette photo, avec les douves autour qui abritent quelques habitants bien à leur aise :

Résidents

 

Voici une fontaine que l’on nomme un « gueulard » (ici vu du dessus), il y en a plusieurs comme ça dans le parc :

Fontaine de pierre

 

En remontant vers l’entrée et en bifurquant à droite avant, il y a le Jardin Japonais dans le secteur de la Foulerie. Il a été créé par Berthe de Ganay (famille qui détient actuellement le château) dans les annés 1920 avec l’aide d’une anglaise, Kitty Lloyd-Jones. C’est plus précisément un jardin anglo-japonais :

Jardin japonais

 

Vue sur le bâtiment de la Foulerie qui abrite un salon de thé, c’était un ancien moulin à chanvre :

Courances mobile

 

A l’arrière de la Foulerie, une petite terrasse paisible pour siroter une boisson et déguster de bons gâteaux :

Une pause

 

Juste avant la sortie, quelques accessoires pour les enfants que l’on peut louer le temps de la visite pour une toute petite somme :

Hue !

 

Voilà, la visite se termine. Le château n’est pas ouvert toute l’année, si vous compter vous y rendre, aller faire un tour sur leur site avant. A la billetterie, vous pouvez également acheter des légumes de leur potager, ils avaient l’air pas mal, j’ai vu une énorme échalote, elle avait presque la taille d’une orange !

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

11 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    28 janvier 2015 at 13 h 38 min 

    Merci Estelle ! Je viens de faire un tour sur ton site, merci pour le lien ! Jolies photos !

  • Estelle
    28 janvier 2015 at 12 h 18 min 

    Très jolies images et surtout bien commentées. Je vous invite à découvrir ma galerie photo consacrée à ce magnifique domaine : http://picture-artt.com/crbst_7.html

    Bonne continuation,
    Estelle

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    19 novembre 2014 at 11 h 25 min 

    Merci à toi Fabienne ! Lors de ma visite, le jardin japonais n’était pas ouvert, mais rien que de l’extérieur, il est effectivement sublime !

  • Fabienne
    19 novembre 2014 at 11 h 02 min 

    j’aime aussi beaucoup le « miroir d’huile » et le « jardin japonais » donne envie de s’y attarder…

  • Guy
    16 novembre 2014 at 19 h 00 min 

    Ton MIROIR D’HUILE est juste magnifique , bel endroit.

  • Amor
    16 novembre 2014 at 17 h 45 min 

    Très beau rendu de cette promenade dans ce parc que je connais bien. Tu as rendu la majesté des lieux avec brio. Le miroir d’eau est splendide. Ma préférée c’est l’arbre avec la silhouette réelle ou imaginaire d’une druidesse en train de… Place à l’imagination.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    16 novembre 2014 at 9 h 14 min 

    Merci Delphine et Esther !

    @Esther, cette exposition avait l’air spécial effectivement ! Si j’y repasse, il faudrait que j’essaye de visiter l’intérieur !

  • esther
    15 novembre 2014 at 23 h 14 min 

    Jolie balade bien illustrée, le miroir d’huile est renversant ! j’aime beaucoup la composition des « chérubins » aussi.
    J’ai découvert ce château en été il y a deux ans, et j’avais pu visiter l’intérieur qui abritait une exposition temporaire bizarre, mais photogénique, composée de photos et de bocaux avec d’étranges créatures sous-marines. Le parc alentour est très agréable.

  • Delphine
    15 novembre 2014 at 15 h 38 min 

    Mention spéciale à « miroir d’huile » j’adore !
    Et ma fille est fan de « jardin japonais » … moi aussi d’ailleurs c’est une belle composition avec de jolies couleurs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.