Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Carnet sportif

Je ne sais pas si vous avez suivi l’actualité sportive de septembre dernier mais il y a eu un championnat d’Europe en Volley-Ball organisé sur notre territoire. cela s’est déroulé du 12 au 29 septembre et l’Equipe de France Masculine s’est même hissée à la 4ème place. On a forcément été un peu déçu (la France avait remporté le dernier Championnat d’Europe en 2015), mais c’est tout de même un bon classement. Je dis « on », car pour ceux qui ne le savent pas déjà, je travaille à la Fédération Française de Volley-Ball. J’ai donc eu une belle occasion de pouvoir prendre des photos de l’Equipe de France Masculine lors d’un match d’entraînement quelques jours avant le début de la compétition. Ils étaient opposés à l’Equipe nationale d’Allemagne que je n’avais pas encore eu l’occasion de voir en vrai. J’ai eu de la chance de pouvoir y aller pour faire des photos, le match était à huis-clos. L’ambiance était plutôt détendue, même si le lendemain, ils allaient les affronter en match amical. Cela se déroulait à la salle Charpy dans le 13ème arrondissement où s’entraîne le Paris Volley. C’est un club professionnel de première division, ce que l’on appelle la Ligue A chez nous. Le Volley se joue en 3 sets gagnants, mais lors des matchs d’entraînement, il est possible, si tout le monde est d’accord, d’en jouer plus. Cela m’a permis de prendre pas mal de photos de moments très sympas, le temps de me faire à mon nouveau téléobjectif (l’ancien était HS, mais depuis celui-là aussi … vous avez le droit de changer de trottoir si vous me croisez, je pense que je porte la poisse !). J’ai bien sûr pris des moments d’action, mais également des instants où les joueurs s’échauffent. J’ai bien aimé saisir les moments où l’entraîneur français, Laurent Tillie (en polo bleu marine), fait des gestes ou bien est concentré sur le jeu de ses joueurs. Si ce nom de famille ne vous ai pas inconnu, sachez qu’il a un fils qui joue au Basket, Kim Tillie, avec 30 sélections en Equipe nationale. Dans l’Equipe de France de Volley, on retrouve Kévin Tillie, son 2ème fils, avec le numéro 7 (pris en plein service). Et il a même un troisième fils, Killian, basketteur également. On retrouve Arnaud Josserand, l’entraîneur adjoint, très concentré avec son ordinateur portable en main, il fait un peu inquiétant sur la photo mais en vrai, il est très gentil. J’ai pas mal shooté Julien Lyneel, le numéro 8, que cela soit à l’échauffement ou en pleine action. On retrouve également Daryl Bultor en n°16, Antoine Brizard en n°11, Nicolas Le Goff en n°14, Jean Patry en n°4, Trevor Clevenot en n°17, Earvin Ngapeth en n°9 (qui a joué surtout au début), Kévin Le Roux en n°10, Stephen Boyer en n°12, Barthelémy Chinenyeze en n°21 et Benjamin Toniutti en n°6 qui est le capitaine. Tous les joueurs ont pu jouer, que cela soit les titulaires comme les remplaçants, ces matchs sont l’occasion de faire tourner les effectifs. Si vous êtes observateurs, vous aurez peut-être remarqué que j’en ai oublié 2. Jenia Grebennikov en n°2 avec un maillot d’une couleur différente des autres et également en remplacement, Nicolas Rossard en n°20. Ils sont tous les 2 au poste de libéro, un poste particulier. C’est un poste créé assez récemment, à la fin des années 90 pour favoriser les longs échanges notamment, c’est une sorte de « super-défenseur », il n’a pas le droit de servir, ni d’attaquer ou de contrer. Cela permet à des joueurs un peu plus petits que les autres de jouer, car les qualités recherchées sont la rapidité d’action, l’initiative ou bien encore l’analyse de jeu. Le libéro ne peut pas être capitaine, pour plus de détail sur ce poste, je vous invite à aller par ici. Jenia Grebennikov est reconnu actuellement comme étant le meilleur libéro au monde et avant lui, c’était encore un français, Hubert Henno. Je parle, je parle, alors j’arrête pour vous laisser regarder les photos 🙂 !

J’ai beaucoup aimé l’exercice, j’ai pu tourner tout autour de la salle et varier les points de vue. J’adore cette Equipe de France, ils sont sympas, ils ne se prennent pas la tête, bref ils sont accessibles. Si vous êtes dans les parages de Berlin en janvier, n’hésitez pas à venir les soutenir, ils disputent un Tournoi de Qualification Olympique pour Tokyo, leur dernier chance d’y être. Cela se déroule du 3 au 13 janvier et ils seront opposés dans leur poule à la Bulgarie, la Serbie et les Pays-Bas, autant dire que cela sera très disputé. Sinon, vous pouvez voir les matchs gratuitement sur la chaîne l’Equipe. Voici les dates et horaires des matchs par . Connaissez-vous quelques joueurs de Volley ? Avez-vous déjà vu des matchs ? Est-ce que vous allez les soutenir en regardant quelques matchs en janvier ? 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

4 Commentaires

  • Cecile
    27 décembre 2019 at 16 h 27 min  - Reply

    Alors moi je ni connais absolument rien en volley mais en photo oui et je peux affirmer que tes photos sont très réussies !!! Un grand bravo car la photo sportive est un exercice assez difficile a maîtriser, ça bouge beaucoup et très vite pas facile de figer le mouvement pile poil au bon moment. Tu as réussi haut la main c’est top !!

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      27 décembre 2019 at 18 h 19 min  - Reply

      Merci beaucoup Cécile ! 😀

  • Anne
    14 décembre 2019 at 10 h 39 min  - Reply

    Un bel exercice photo que les sportifs en action!

    • Anne LANDOIS-FAVRET
      14 décembre 2019 at 11 h 00 min  - Reply

      Merci Anne ! Eh oui, toujours en mouvement, ils sont parfois insaisissables ! 😀

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.