Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Budapest – Street Arts

Budapest est variée, entre ses musées, ses espaces naturels, ses bains (bientôt on en parlera !) ou bien encore sa gastronomie ou ses architectures, on peut également y retrouver (comme dans beaucoup de villes du monde) quelques street arts qui valent le coup d’œil ! Ceux que j’ai vu sont principalement concentrés dans le quartier juif mais on peut on découvrir dans tous les quartiers. Cet article n’est évidemment pas exhaustif.

Pour rappel, notre location [H] est repérée sur la carte pour mieux se rendre compte des distances et des emplacements des visites :

 

Nous commençons tout d’abord par un street art trouvé non loin de la station de métro Deák Ferenc tér [1], la « plaque tournante » du métro, puisqu’on y retrouve 3 lignes sur les 4 existantes. C’est l’oeuvre d’un certain Rapa Vegaz dont je ne trouve pas d’informations mais elle est visible à Károly körút. A droite, une fresque de Drk et Tripo qui se trouve sur la place Elisabeth juste à côté du métro :

 

Entrons maintenant dans le vif du sujet, le quartier juif [2]. Il y a un grand nombre de façades à disposition pour faire de grands street arts. Certains seront sûrement là pour une durée limitée comme celui-ci, car j’ai l’impression que quelque chose ne va pas tarder à se construire dans le coin. Cette superbe façade a été réalisée par Jakócs Dorottya, elle est hongroise et fait également des tatouages :

Mindenkinek van egy városa

 

Cette couturière se trouve à Akácfa utca 41, c’est l’oeuvre de Neopaint Works qui regroupe plusieurs artistes qui font également des peintures à la main de publicités. Ces oiseaux se trouvent dans la même rue, au numéro 27 et ils ont été réalisés par Break One :

 

Quand on sort de la Grande Synagogue, à une ou deux rues, on tombe sur ce joli Rubik’s Cube qui a été réalisé par Neopaint. Ernő Rubik, l’inventeur, est rappelons-le au passage, hongrois :

Street Rubik

 

Le vélo à gauche est encore l’oeuvre de Neopaint, c’est un hommage au Tour de France. On peut le retrouver à Akácfa utca, rue riche en street arts. A droite, une fresque réalisée par Okuda, artiste espagnol, à Dob utca :

 

Changement de quartier, nous avons fait un petit crochet au nord par Obuda [3]. Dans ce secteur, on a trouvé moins de street arts, mais en cherchant bien, on trouve quand même. Ici, c’était l’entrée du parking d’une supérette :

Street courses

 

La grande maison est réalisée par Fat Heat (un hongrois) et se trouve dans le 5ème district [4]. Le street art de droite a été réalisé par Break One (à nouveau !). Vous pourrez l’admirer à Régi posta utca, pas très loin du Danube :

 

Un léger retour sur Deák Ferenc tér et son arbre tricoté avec raffinement. C’est aussi une forme de street art et je trouve ça très sympa et puis comme ça les petites mamies (et tous les amoureux du tricot) peuvent aussi participer à embellir les villes :

Habillé pour l’hiver

 

Avez-vous apprécié ces street arts ? Connaissez-vous certains des artistes ? Je connaissais d’avant Okuda mais pour le reste c’était une totale découverte ! Dans le quartier juif il y a eu il y a quelques années un grand plan pour développer le street art et habiller ainsi quelques façades qui n’attendaient que ça. Je trouve ce genre d’initiatives très intéressantes, car comme toujours dans ces cas-là, cela replace l’art dans la rue, et le rend donc accessible à tous ! 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

14 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    9 mars 2018 at 15 h 34 min 

    Merci Nathalie ! Je suis passée par Prague également et je n’en ai quasiment pas vu, en tout cas pas dans le centre-ville. J’imagine qu’en périphérie, où il y a moins de bâtiments historiques, il doit y en avoir, mais en tant que touristes, on ne s’aventurent pas souvent par là.
    Certaines villes prennent les street arts très au sérieux, je suis contente de voir qu’à Bogota, ils savent les valoriser. A Paris je trouve que c’est très inégal, par exemple dans le 13ème arrondissent, il y en a partout et de sacrées grandes fresques en plus. Mais dans le reste de Paris, on en trouve par-ci par-là, mais des fois c’est assez décevant.

  • Nathalie CookieetAttila
    9 mars 2018 at 14 h 28 min 

    C’est joli toutes ces œuvres ! A Prague, le street art est quasiment inexistant. Il faut avouer que la ville n’en a pas vraiment besoin. Elle est incroyable et quasiment chaque bâtiment a une architecture qui vaut le coup d’œil ! Cependant, un peu de street art ne serait pas de refus… J’avais été impressionnée par le street art à Bogota où les autorités se sont rendues compte de la valeur de cet art de rue. Les murs colorés acquièrent de la valeur, cette forme d’art y est respectée et certains propriétaires font même la demande pour ce type d’« acquisition ». J’y avais fait un tour dédié aux graffitis, c’était passionnant 😀

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    16 novembre 2017 at 21 h 39 min 

    Merci de ton passage Esther ! Le problème des sites internet, tu as envie de changer un truc, tu n’y arrives pas, tu crises, et tu te rends compte que ce n’est pas possible, tu décides de prendre le taureau par les cornes et de changer de thème, et j’ai eu une chance incroyable de trouver celui-là qui regroupe beaucoup de mes critères (je suis très difficile), bref, fin des péripéties, même s’il me reste quelques pages à remettre en forme.

    Le pigeon n’a rien demandé à personne, mais trop tard, il est quand même sur la photo, il a son moment de gloire ! 😀

  • Esther
    16 novembre 2017 at 20 h 34 min 

    Ah, je retrouve avec plaisir ton site après tes péripéties de menu (c’est vrai que c’est pratique de l’avoir sur un côté). Bonne idée de rassembler les street arts, ça fait une super série colorée. J’ai beaucoup la couturière, un petit côté nostalgique, et à l’inverse, le rubik’s cube.
    Bonus avec l’arbre tricoté, bonne prise, avec le pigeon qui se demande ce qu’on lui trouve 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 novembre 2017 at 10 h 00 min 

    Oui Amor, c’est quand même mieux de voir des street arts que des pubs, je suis entièrement d’accord ! Même si certaines pubs peintes à la main n’étaient pas dénuées de charme.

  • Amor
    10 novembre 2017 at 17 h 52 min 

    Très jolies séries qui égayent les rues et font s’arrêter les piétons sur ces murs aveugles qu’autrefois les publicités murales peintes (les ancêtres des murals actuels en quelque sorte) habillaient de manière mercantile.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    10 novembre 2017 at 14 h 02 min 

    Merci Donlope ! Ah bon, tu ne parles pas couramment le hongrois ? 😀 Quand on traduit cette phrase, ça veut dire « tout le monde a une ville » littéralement.

  • donlope
    10 novembre 2017 at 13 h 46 min 

    Superbes ces oeuvres, ça donne une vraie ame à la ville! J’aime particulièrment « Mindenkinek van egy városa » (j’ai fait un copier – coller 🙂 )

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    9 novembre 2017 at 21 h 36 min 

    Merci Chris ! Quand c’est dans le cadre d’un projet collectif, c’est légal. Il y a des endroits où ce n’est pas vraiment autorisé, mais c’est de moins en moins courant vu l’essor qu’a pris le street art ! 🙂

  • Chris
    9 novembre 2017 at 18 h 38 min 

    J’aime beaucoup le street art. Au moins, les artistes peuvent créer leurs œuvres en toute légalité. De plus, toutes ces fresques sont magnifiques et amènent beaucoup de gaieté dans des secteurs souvent très monotones.
    Merci pour le partage.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    8 novembre 2017 at 21 h 48 min 

    Merci Delphine ! Je ne peux résister à traquer les street arts en voyage ! 😀

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    8 novembre 2017 at 19 h 08 min 

    Merci Cédric ! J’ai aussi été étonnée de trouver autant de grandes fresques !

  • Delphine
    8 novembre 2017 at 18 h 03 min 

    Très jolies photos colorées ! Partout dans le monde, il peut être intéressant de se faire une visite spécifique Street Art.
    J’aime beaucoup l’idée de tricoter un arbre sinon … Et pourtant je ne suis pas une mamie 😀

  • Cédric
    8 novembre 2017 at 16 h 36 min 

    Une belle série, je suis impressionné par la taille des fresques ! Merci pour le voyage 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.