Budapest – La Grande Synagogue

 

Maintenant que vous savez vous déplacer dans Budapest comme des pros, vous n’aurez pas de difficultés à vous rendre à la Grande Synagogue, située dans le 7ème district. C’est le secteur du quartier juif, vous devez donc descendre à la station Astoria sur la ligne 2. J’étais déjà passée devant lors de mon premier voyage en 2000, mais je n’avais pas visité l’intérieur. J’y étais restée beaucoup moins de temps que cette fois-ci et certains monuments n’avaient été vu que de l’extérieur. Cela m’avais quand même permis d’avoir une bonne vue d’ensemble de la ville, mais sans approfondir le sujet. Notre location [H] n’est pas loin de la Grande Synagogue, puisqu’elle se trouve à l’entrée du quartier juif.

 

La petite histoire

La Grande Synagogue [1] a été construite entre 1854 et 1859 par l’architecte viennois Ludwig Förster et est de style mauresque. A l’intérieur, on retrouve des éléments d’aménagements chrétiens, comme par exemple un plan basilical ou bien encore 2 chaires latérales. En effet, lors de notre visite, nous avons pu faire un bout avec un guide et elle nous a expliqué que les synagogues peuvent être très différentes d’aspect général, ce qui joue surtout c’est plutôt le style qui est à la mode au moment de la construction et également la patte de l’architecte. Elle est longue de 75 mètres et large de 27 mètres, elle est considérée comme la plus grande synagogue d’Europe et la seconde au monde par sa capacité d’accueil (3 500 places assises). Chose notable également, elle est une des rares synagogues a posséder un orgue (avec la grande synagogue de Paris et la synagogue espagnole de Prague). Le bâtiment d’origine a été endommagé par le parti nazi hongrois, les Croix-Fléchées en 1939 et utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale comme base pour la radio allemande et également d’écurie :

 

De par ses 2 tours et la décoration de sa façade, elle est visible d’assez loin, on ne peut pas la louper. Pas mal de touristes s’y pressent, c’est un incontournable de la ville mais encore une fois, on ne fait pas la queue trop longtemps, cela reste agréable. Au pied du bâtiment, on est admiratif de l’architecture, de tous ces petits détails à observer. L’entrée coûte 4 000 forints, soit environ 13 €. Ce n’est pas la visite la moins chère, mais je la conseille, ça vaut largement le coup ! A l’entrée, il faudra faire attention à votre tenue, surtout si vous y allez en été. Pour les femmes, il ne faut pas avoir les épaules découvertes, ni de hauts trop décolletés et la jupe ne doit pas être trop courte. Ils donnent (enfin il me semble que ce n’est pas payant) des sortes de châles. Pour les hommes, la tête devra être couverte (casquette par exemple) sinon il faudra porter une kippa (distribuée à l’entrée). A la synagogue de Prague, il n’y avait pas eu besoin, personne ne regardait à l’entrée la tenue des visiteurs :

 

L’architecture extérieure nous retient encore un peu avant d’entrer pour admirer les merveilles de l’intérieur :

Synagogue mauresque

 

A l’entrée, des points de rendez-vous matérialisés par les drapeaux orientent les touristes pour retrouver le guide approprié. L’intérieur est sublime, le plafond est très haut, la décoration est élaborée et relevée par de jolies teintes douces de rose et d’orange. Les lustres sont également impressionnants, mais c’est surtout la capacité de places assises qui est impressionnante. Il y a bien évidemment toutes les places que l’on peut voir sur la première photo mais également celles, mieux cachées, à l’étage (sur les côtés) :

 

Le bâtiment est lumineux, on peut prendre facilement des photos à 800 ISO. Les décorations sont riches et colorées, bref, vous allez encore passer un peu de temps le nez en l’air :

Entrelacs mauresques

 

Comme on peut mieux le voir ici, à l’étage, il y a aussi beaucoup de places assises, ce sont celles des femmes, les hommes étant en bas, puisque la séparation est de mise pour les prières ou les cérémonies. Sur la photo de droite c’est une arche, appelée Aron Kodesh où sont conservés les rouleaux de la Torah :

 

Le sol ne manque pas de détails non plus, il faut donc avoir également le nez vers le sol, mais attention à ne pas tomber tout de même ! 🙂 Nous avons fait notre visite de l’intérieur un peu en roue libre et avons rejoint pour quelques explications, un guide français qui avait déjà commencé son récit. Tous les guides et les groupes sont assis dans la partie centrale. Il y a également les extérieurs à visiter, on retrouve ici divers stèles non loin du cimetière :

 

Voici donc le cimetière, agencé différemment de celui de Prague. Il est plus rectiligne et on ne peut pas marcher au centre, entre les groupes de tombes. J’ai préféré celui à Prague, qui avait un côté désordonné et avec de jolies stèles. Ici, les plaques sont classiques mais le jardin est très joli :

Cimetière juif

 

Juste à côté du bâtiment de la synagogue, se trouve un musée, c’est compris dans le billet. On peut avoir une autre vue sur la synagogue et son architecture :

Autre vue

 

L’intérieur du musée est propre et presque immaculé. Le blanc domine et rend les lieux très lumineux. Les allées sont spacieuses et on peut bien observer les différentes pièces dans les vitrines :

 

On circule très bien, les accès ne sont pas encombrés. Les explications sont un peu succinctes, mais de manière générale, on reconnait assez bien la plupart des objets. Pas de traduction en français, comme la plupart des musées à Budapest, juste de l’anglais. Pour avoir des informations en français en Hongrie, il vaut mieux faire des visites guidées. Dans ce musée, qui n’est pas très grand, il n’y a pas de visites guides, juste pour l’intérieur de la synagogue :

Chandelier

 

Les vitrines sont réalisées avec soin, le musée est très plaisant. On n’a pas tout lu ni retenu, c’est vrai qu’il n’est pas toujours facile en voyage de se concentrer sur les explications. J’aime mieux me nourrir de ce que je vois et m’arrêter sur un objet précis quand il attire tout particulièrement mon attention. A droite, un objet dédié à un Saint, on retrouve des inscriptions en hongrois et en hébreu :

 

Avant de terminer la visite, nous faisons un petit crochet par le jardin où se trouvent des plaques commémoratives en rapport avec l’holocauste. Le principal du texte est en hongrois, mais on comprend évidemment l’idée générale :

Recueillement

 

Derrière la synagogue, dans le parc Raoul Wallenberg, on retrouve un énorme arbre fait de métal, l’Arbre de Vie. Chaque « feuille » porte le nom de victimes de la Shoah. L’oeuvre a été réalisée par Imre Varga en 1991, c’est un saule pleureur qui représente les 600 000 juifs tués par la nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a d’ailleurs été financé en partie par l’acteur Tony Curtis :

 

Juste avant de sortir, un dernier petit coup d’œil et d’appareil photo vers une des tours de la façade avant de la synagogue :

Tour et jardin

 

Carnet pratique

Grande Synagogue (Dohány utcai Zsinagóga) | Dohány u. 2 | Entrée à 4 000 forints (environ 13 €)

 

Je vous conseille vivement la visite, l’aspect historique est lourd de sens de par son contexte bien évidemment, mais la visite pour l’aspect architectural est très intéressante, même si l’histoire n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez tout à faire la découvrir pour le plaisir des yeux tout simplement ! 🙂

 


Vous avez aimé cet article et vous souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

10 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    29 septembre 2017 at 23 h 11 min 

    Merci Amor ! Les souvenirs se modifient avec le temps. Par exemple, pour le Bastion des Pêcheurs, son implantation et son orientation n’ont rien à voir avec mes souvenirs !

  • Amor
    29 septembre 2017 at 21 h 07 min 

    J’avais gardé un bon souvenir de cette visite, je ne me rappelle pas que les couleurs intérieures aient été aussi vives peut être faisait-il un temps couvert ce jour-là ; ou alors ils ont changé l’éclairage.
    Les photos intérieures sont très réussies, les détails bien mis en valeur.
    L’arbre du souvenir extérieur est une belle œuvre, elle dégage beaucoup d’émotion.

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    13 septembre 2017 at 15 h 48 min 

    Thank you Bipasha! The inside is so much beautiful! 😀

  • Bipasha
    13 septembre 2017 at 14 h 03 min 

    I remember admiring the grand interiors of the synagogue, I was awe-stricken really. Very nicely captured, Anne 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 septembre 2017 at 15 h 24 min 

    Merci Donlope, il y a matière à s’attarder une bonne partie de la journée c’est clair ! 🙂

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 septembre 2017 at 15 h 03 min 

    Merci Anne, ce bâtiment est sublime, il y a tant à voir !

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 septembre 2017 at 15 h 02 min 

    Merci Bruno pour ton passage ! Mais de rien pour la visite ! 🙂

  • donlope
    11 septembre 2017 at 12 h 13 min 

    Merci pour cette visite très intéressante. L’interieur de la synagogue est tout simplement sublime!

  • Anne
    11 septembre 2017 at 11 h 00 min 

    Les motifs, les couleurs, quelle richesse et quelle finesse!

  • Bruno
    10 septembre 2017 at 18 h 13 min 

    Très intéressant cette visite guidée.
    Première visite d’une synagogue ,merci !

Laisser un commentaire