Anne Landois-Favret Anne Landois-Favret

Budapest – Île Marguerite

Nous sommes maintenant de retour sur Budapest, il me reste plein d’articles à faire, j’ai encore beaucoup de choses à vous montrer. Il y aura une exception, une incursion dans un autre pays, mais ça sera pour plus tard. Pour le moment, faisons une petite pause « verdure ». Je vous emmène sur une île, située au centre-nord de la ville, l’île Marguerite ou en hongrois « Margit-sziget » !

 

La petite histoire

L’île Marguerite [1] est située sur le Danube, elle est considérée comme le « poumon » de la ville, elle est recouverte d’espaces verts. Elle est reliée à la ville par 2 ponts, au nord le Árpád híd et au sud le Margit híd. Le nom de l’île vient de Sainte-Marguerite, fille du roi Béla IV, qui y résida dans un couvent jusqu’à sa mort (1271). Originellement, il y avait 3 îles, l’île des Bains, l’île des Peintres et l’île des Lièvres. Elles ont été réunies lors des travaux de régulation des fleuves et rivières entrepris au 19ème siècle. Sur l’île, pas de circulation de voiture, on peut profiter en toute tranquillité de ses 100 ha entre jardin japonais, hôtel thermal réputé, terrains de sport ou bien encore des ruines d’anciens monastères :

 

Voici le plan de l’île, sortez de bonnes chaussures de marche, on met bien 20 minutes pour la traverser (en longueur). La balade sera cependant très agréable, on est au calme, isolé de l’ambiance de la ville :

Île Marguerite

 

Nous sommes arrivés par le sud, nous avons rencontrés les installations de la fan-zone du Championnat du Monde de natation. On a voulu y rentrer, mais il fallait jeter les bouteilles d’eau, et vu la température, c’était hors de question. Le coin était très surveillé, du fait de la fan-zone et de la concentration de population dans cet espace réduit :

 

Dès l’entrée, une grande fontaine avec une multitudes de jets d’eau nous accueille. Sur fond de musiques de tous les styles, la chorégraphie des jets est superbe, et un cycle dure assez longtemps pour que l’on ne le voit pas 2 fois d’affilé :

Jet-lag

 

Les jets d’eau font le bonheur des petits et des grands, ou surtout celui des petits, les grands passant leur temps à les attendre. Il fait encore bien 30°C, s’approcher des jets et se faire arroser est un rafraîchissement :

 

En regardant à l’est, on a vu sur de vieux bâtiments et juste après le pont, au loin, on peut apercevoir le parlement. Diverses installations dédiées à la détente ont été disséminées sur toute l’île :

 

J’ai trouvé ça super, et il doit bien y en avoir ailleurs dans le monde bien évidemment, mais cette piste spécialement faite pour les coureurs est une très bonne idée. Le revêtement est en synthétique, mois brutal que le bitume pour le squelette et les articulations :

Course en douceur

 

Vers le centre de l’île, on retrouve des ruine d’anciens monastères. A droite, on découvre, cachée derrière quelques arbres, la chapelle Saint-Michel :

 

Plus au nord, on peut se balader dans le jardin japonais, très agréable et calme. On y trouve un plan d’eau, mais également une belle panoplie de plantes en tout genre :

Jardin japonais

 

De grands espaces verts sont disponibles pour buller, on peut se poser sur les pelouses sans souci :

 

Sur l’île, il y a également une roseraie, que j’ai trouvé assez petite et moyennement fournie en différentes variétés. Peut-être que ce n’était pas la bonne période de l’année, je n’y connais pas grand chose en jardinage 🙂 :

Aller sur les roses

 

L’île Marguerite est idéale pour la détente, on peut y passer facilement une demie journée. C’est d’autant plus vrai si vous avez déjà quelques journées de marche et de visites dans les pattes ! 🙂

Vous avez aimé cet article et souhaitez suivre les suivants :

Partager l'article :

Plus d'articles

10 Commentaires

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    11 novembre 2017 at 9 h 57 min  - Reply

    Oui Amor j’ai entendu parler du Sziget Festival, ça doit être super sympa ! 🙂

  • Amor
    10 novembre 2017 at 17 h 39 min  - Reply

    Un havre de paix cette ile du moins ici.
    Je ne l’avais pas atteins lors de ma visite, il s’y déroulait le fameux festival de rock « sziget festival » qui a lieu chaque année en août, la foule était considérable.
    Maintenant au moins on sait dire île en Hongrois…

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    23 octobre 2017 at 22 h 52 min  - Reply

    Merci Chris ! Les jets d’eau étaient très inspirants ! 🙂

  • Chris
    23 octobre 2017 at 19 h 49 min  - Reply

    Quel bel espace vert en plein centre ville ! idéal pour se déconnecter des turbulences et de l’agitation loin des bruits des voitures…
    J’aime beaucoup tes photos des jets d’eau.
    Belle soirée à toi.
    Les Carnets de Chris

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    22 octobre 2017 at 19 h 50 min  - Reply

    Salut Esther ! Le jardin japonais est, je le confirme, très agréable ! Bah oui, jeter les bouteilles d’eau c’est n’importe quoi, mais ce sont les mesures de sécurité de ce genre d’endroits malheureusement …

  • Esther
    22 octobre 2017 at 12 h 12 min  - Reply

    Un bel endroit pour se faire une pause nature. J’aime les ombres et lumières mises en valeur par le noir et blanc sur la fontaine et la petite chapelle. Le jardin japonais doit être super agréable, j’avais adoré celui de Nantes. Jeter les bouteilles d’eau par 30°, pfff !!

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    21 octobre 2017 at 19 h 01 min  - Reply

    Eh oui Donlope, un endroit idéal pour buller ! 😀 Et l’île est grande, il y a de quoi se trouver un petit coin tranquille !

  • donlope
    21 octobre 2017 at 15 h 44 min  - Reply

    Superbe, ça a l’air vraiment très reposant! Un vrai coin de nature en ville

  • Anne LANDOIS-FAVRET
    20 octobre 2017 at 10 h 09 min  - Reply

    Merci Anne ! Eh oui, lors de voyages, il faut aussi s’accorder du temps ! 🙂

  • Anne
    20 octobre 2017 at 8 h 36 min  - Reply

    C’est superbe et très reposant!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.